Ma newsletter

Auteur(s): BDD&LM

Une maison isolée du sol au plafond


Lorsque l’on entame les travaux d’isolation d’un logement, il ne faut rien laisser au hasard sous peine de créer des ponts thermiques qui engendreront des déperditions de chaleur et d’énergie. Ainsi, quel que soit le matériau choisi, il est impératif d’isoler aussi bien les sols que les murs, les combles, mais aussi l’ensemble des conduits, tuyaux et canalisations qui composent le bâtiment.


L’isolation des sols.

L’isolation d’un sol peut être réalisée avec de la laine minérale, déposée en rouleau entre les solives. S’il s’agit d’une pièce chauffée, il faudra alors choisir une laine minérale revêtue d’un pare-vapeur, tourné vers la pièce chauffée. En outre, pour les planchers, il préférable de prévoir une isolation renforcée et mettre 2 couches de laine minérale en pose croisée.

Il est également possible d’employer des panneaux de polystyrène expansé ou extrudé, posés bord à bord sur une dalle existante puis recouverts d’une chape flottante qui accueillera le revêtement de sol. Par ailleurs, des panneaux isolants en composites pourront être employés en sous-face de plancher pour créer des plafonds nets et former une barrière thermique efficace.

L’isolation des murs.

Avant de songer à isoler les murs, il faut d’assurer qu’ils soient parfaitement sains et traités contre l’humidité. Vous choisirez ensuite la technique de fixation de l’isolant en fonction de l’état du mur et de la nature des matériaux qui le composent. Ainsi, si le mur est lisse et propre les panneaux isolants pourront être collés. En revanche, si le support est irrégulier, il faudra alors envisager de fixer les panneaux sur une ossature en bois ou en métal.

Reste ensuite à choisir l’isolant en fonction de la finition désirée. Pour un parement en plâtre cartonné, vous privilégierez des panneaux composites associés à une plaque de polystyrène ou de laine de verre. Pour dissimuler l’isolant dans une contre cloison, on utilisera des panneaux isolants en fibre de verre, rigides ou semi-rigides, revêtus d’un pare-vapeur à coller directement contre la paroi. Enfin, pour obtenir une surface lisse à recouvrir d’un revêtement, il est préférable de choisir du polystyrène expansé contrecollé sur un carton ou du polystyrène extrudé, en plaques.

L’isolation des combles et des toits.

La laine de verre est le matériau le plus répandu pour l’isolation des toitures. Si la structure des combles est en bon état, elle ne nécessite alors aucune préparation. En effet, il suffit d’insérer des panneaux de laine de verre entre les traverses du sol, en conservant une lame d’air entre les lattes et l’isolant. En outre, si les combles possèdent un plancher, il est possible de dérouler une couche de laine de verre de 2 cm d’épaisseur au sol, avec le pare-vapeur côté plancher. Attention, pour aménager des combles en pièce à vivre, il est indispensable de poser l’isolant directement sous la couverture, entre les chevrons afin de contenir la chaleur. Notez qu’une passe de deux couches d’isolant croisée améliore les performances thermiques de la toiture. Enfin, les produits en granulés comme la vermiculite et le polystyrène en particules réclament de vérifier l’état du support en amont des travaux.

L’isolation des conduits.

L’isolation du conduit ou de la hotte d’une cheminée doit impérativement être réalisée avec des matériaux ininflammables (classés M0) et à très haute tenue en température (600° en continu, 650° en pointe). Ainsi, vous pourrez choisir entre une plaque de staff renforcé avec une résistance mécanique importante, couplée à de la laine de verre de 30 mm d’épaisseur ou un panneau de laine de roche résistant au feu, classé M0 ou encore un panneau de doublage de laine de roche.

Enfin, n’oubliez pas protéger les canalisations de chauffage avec des manchons isolant notamment si les tuyaux traversent une cave ou un garage non chauffé. Ainsi, vous limiterez les pertes de chaleur.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Gestion de sinistre dégât des eaux
Soyez zen ! La gestion d'un dégât des eaux peut s'avérer un long fleuve tranquille !
Voir nos astuces
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Comment gérer un dégât des eaux ?
Les clés pour réagir rapidement et efficacement face à un dégât des eaux, quelle que soit son origine.
Voir nos conseils
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Le sondage de la semaine
Si vous étiez un outil, vous seriez :
  • Une clé universelle
  • Un tournevis
  • Une taloche
  • Un marteau
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up