RSS

Comment ragréer un sol en ciment


12 mars 2013 Auteur(s): AcadémieBricoleur


Le ragréage permet niveler un sol irrégulier en le recouvrant d’une nappe de mortier auto lissant. Le ragréage peut être appliqué sur toutes les surfaces à condition qu’elles soient dures (carrelage, parquet…). Il peut être recouvert par n’importe quel revêtement de votre choix (parquet, carrelage, moquette…).

Un ragréage n’est pas une nouvelle chape. Son épaisseur ne dépasse pas 10mm et il peut être retiré.

Niveau de difficulté : Moyen.

Outils et matériaux nécessaires :

- Un burin
- Un marteau
- Une pierre à poncer
- Un aspirateur
- Un pinceau ou rouleau
- Un rouleau de mousse de protection
- Un seau à mélanger
- Un mélangeur
- Une lisseuse

Étape 1 : Vérifier votre sol

Vérifier votre sol

Pour que votre ragréage soit réussi, votre sol doit être sec (ne pas produire de l’humidité). Pour vérifier l’humidité de votre sol, collez dessus un morceau de plastique souple. Si des gouttelettes d’humidité apparaissent au bout de quelques heures, votre sol est humide et nécessite donc une sous-couche en polyéthylène.

Vérifier que la profondeur maximale des trous et fissures que vous souhaitez recouvrir ne dépasse pas 10mm. Dans le cas contraire, les trous de plus de 10mm devront être rebouchés avec un mortier spécifique avant le ragréage.

Si des reliefs de plus de 10 mm subsistent et si vous ne souhaitez pas les reboucher, il faudra appliquer un mortier de nivellement et non un mortier de ragréage auto lissant.

Étape 2 : Nettoyer les salissures et enlever les reliefs

 Nettoyer les salissures et enlever les reliefs

Nettoyez les parties grasses au moyen d’un détergent afin d’assurer l’adhérence du mortier de ragréage.

Utiliser un petit burin et un marteau pour détruire les reliefs. Lors de cette opération, veillez à bien vous protéger les yeux afin d’éviter les éclats de ciments.

Étape 3 : poncer

poncer votre sol

Utiliser une pierre à poncer pour lisser les dernières irrégularités. Puis aspirez les poussières et débris obtenus lors des précédentes étapes.

Étape 4 : Passer un primaire d’accrochage

Passer un primaire d'accrochage

Un primaire est une résine époxy dont le rôle est d’assurer l’accrochage du ragréage au sol. Choisissez le primaire en fonction de votre support.

  Le primaire d’adhérence classique s’emploie sur tous les supports ne présentant pas de particularités.

  les sols poreux nécessitent l’application d’un primaire spécifique au préalable. Pour savoir si votre sol est poreux, faites le test suivant : déposez quelques gouttes d’eau sur le sol. Si elles sont absorbées par le sol en moins de 1 min, votre sol est poreux « ouvert », entre 1 et 10 min, votre sol est poreux « normal », en plus de 10 min, votre sol est poreux « fermé ».

Étape 5 : Protéger le bas des murs

Protéger le bas des murs

Posez un ruban épais adhésif en bas des murs afin de ménager un espace entre le mortier et le mur. Cet espace est nécessaire à la dilatation du mortier.

Étape 6 : Préparer le mortier

Préparer le mortier de ragréage

Les ragréages autolissant sont des poudres à base de ciment qui doivent être mélangées à l’eau afin d’obtenir un mortier.

Dans un seau assez profond, mixer l’eau et la poudre en respectant les proportions indiquées sur l’emballage. Vous aurez besoin d’un mélangeur rotatif afin de mélanger la poudre et l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et sans grumeaux. Laissez reposer le mélange le temps indiqué.

Étape 7 : Verser l’enduit de ragréage

Verser l'enduit de ragréage

Verser le mortier en partant du coin opposé à la porte sur une surface de 1 à 2 m². Vous allez travailler rapidement par zones successives. Attention, le mortier commence à se solidifier dès son mélange et vous ne disposez pas plus de 1 heure pour verser le contenu de votre seau.

Étape 8 : Appliquer l’enduit de ragréage

Appliquer l'enduit de ragréage

Le mortier va s’étaler de lui-même en une couche mince. Utilisez une taloche lisseuse pour le répartir de manière régulière. Évitez de plonger le platoir en entier dans le mortier et effectuez des mouvements en demi-cercle de gauche à droite.

Étape 9 : Continuez jusqu’à couverture de toute la surface

Appliquer l'enduit sur toute la surface à ragréer

Respectez le temps de séchage du mortier. En attendant le séchage, veillez à limiter les déplacements d’air et de poussières autour du ragréage.

Recommander cette page à un ami.








Sur le même sujet
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Ragréer un sol en ciment
Le ragréage permet niveler un sol irrégulier en le recouvrant d’une nappe de mortier auto lissant.
Voire la fiche bricolage
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Confort dans la salle de bain
Bien aménagée, la salle de bain peut devenir un véritable lieu de bien-être. Il est donc important de ne pas la négliger.
Lire le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Bien se chauffer avec le fioul
Le chauffage au fioul domestique équipe plus de 4 millions de foyers en France
Publi-rédactionnel.
Le sondage de la semaine
Quelles sont vos résolutions bricolage 2017 ?
  • Terminer ce qui a été commencé
  • Bricoler sans me blesser
  • Apprendre à bricoler
  • Passer plus de temps sur notre site
fiches bricolage récentes

Page 1
[()] (
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité, en savoir plus
)
keyboard_arrow_up
(-) (X) (+) (0) /\ \/ < > r.g g.r