RSS

Définir son projet de calfeutrage


7 janvier 2010 Auteur(s): bricoleurdudimanche


Définir son projet de calfeutrage

Vous souhaitez calfeutrer vos portes et fenêtres pour réaliser des économies de chauffage et améliorer votre bien-être ? Avant de retrousser vos manches, mieux vaut vous préparer pour déterminer vos besoins et prévoir tout le nécessaire. Pour vous guider dans votre projet, BricoleurDuDimanche vous invite à le définir et à le planifier afin de ne rien laisser au hasard !

Etape 1 : définir les compétences requises.

  Calfeutrer une fenêtre ou une porte est une opération relativement simple à la portée de tous les bricoleurs, même les débutants.

Etape 2 : définir le temps de chantier et la main d’œuvre nécessaire.

  Le temps de travail sera plus ou moins variable en fonction du nombre de fenêtres et de portes ainsi que de leur état. Prévoyez en moyenne quelques heures pour calfeutrer l’ensemble d’une maison de taille moyenne.

Etape 3 : à quelle période entamer son chantier ?

  Ce type de chantier peut commencer à n’importe quel moment, en évitant toutefois les journées trop pluvieuses.

Etape 4 : définir les outils nécessaires.

  Pour mener à bien ce projet, un outillage de base est indispensable, comme des ciseaux ou un cutter, un mètre, une éponge, voire un pistolet à mastic ainsi qu’un tournevis.

Etape 5 : définir et choisir les produits et matériaux nécessaires.

  Il existe de nombreux produits pour calfeutrer vos fenêtres. Les joints en mousse adhésifs sont excessivement simples à installer et très bon marché, mais leur durée de vie laisse à désirer. Nous vous conseillons donc de leur préférer les joints adhésif en caoutchouc ou en plastique, bien plus résistants et tout aussi faciles à mettre en place, même si leurs tarifs sont plus élevés.
  On trouve également des joints en métal ou en silicone, eux aussi très efficaces, mais plus complexes à installer puis à enlever.
  Quant aux portes, elles pourront également s’isoler avec des joints à coller ou à clouer, mais aussi avec des bas de porte ou encore des boudins de porte.

Etape 6 : estimer le budget.

  Votre budget peut être extrêmement variable en fonction des produits choisis et du nombre de fenêtres et de portes à calfeutrer. Prévoyez tout de même un minimum de quarante euros.

Etape 7 : par où commencer ?

  Commencez par calculer la quantité d’isolant nécessaire en mesurant l’ensemble des huisseries à calfeutrer.
  Reste ensuite à vous documenter en cherchant des information sur Internet ou des livres et revues spécialisées.
  Isoler une fenêtre à battants.

Recommander cette page à un ami.








Sur le même sujet
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Ragréer un sol en ciment
Le ragréage permet niveler un sol irrégulier en le recouvrant d’une nappe de mortier auto lissant.
Voire la fiche bricolage
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Confort dans la salle de bain
Bien aménagée, la salle de bain peut devenir un véritable lieu de bien-être. Il est donc important de ne pas la négliger.
Lire le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Bien se chauffer avec le fioul
Le chauffage au fioul domestique équipe plus de 4 millions de foyers en France
Publi-rédactionnel.
Le sondage de la semaine
Quelles sont vos résolutions bricolage 2017 ?
  • Terminer ce qui a été commencé
  • Bricoler sans me blesser
  • Apprendre à bricoler
  • Passer plus de temps sur notre site
fiches bricolage récentes

Page 1
[()] (
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité, en savoir plus
)
keyboard_arrow_up
(-) (X) (+) (0) /\ \/ < > r.g g.r