Ma newsletter


Peindre au pochoir


19 avril 2007 Auteur(s): bricoleurdudimanche


Peindre au pochoir

Niveau de difficulté :

Facile à moyen.

Outils nécessaires :

  Des pochoirs.
  Du ruban adhésif de masquage.
  De la colle repositionnable.
  De la peinture (acrylique, de préférence).
  Une brosse à pocher ou un pinceau, une éponge, un torchon...
  Une grande règle, un mètre.
  Un crayon.

La peinture au pochoir est une technique décorative vieille comme le monde, et connue de tous. En effet, tout le monde ou presque a pu en faire à l’école étant jeune, pour la fête des mères entre autres. Si la théorie est on ne peut plus simple et peut engendrer des résultats parfois impressionnants, il est cependant nécessaire de procéder avec méthode : les petites erreurs sont également faciles à commettre.

Un pochoir se présente généralement sous la forme d’une feuille de carton ou de matière plastique, découpée suivant des motifs variables. Il en existe dans le commerce, mais il est tout à fait possible de les faire soi-même. Dans ce dernier cas, veillez à ne pas intégrer de détails trop fins, ni trop près d’un bord. Enfin, tous les supports peints peuvent se prêter à une décoration au pochoir : murs, meubles, cadres... Il n’y a pas de limites si ce n’est votre imagination.

Étape 1 : préparation de la zone à décorer.

Avant toute chose, comme dans beaucoup de travaux de bricolage, le support doit être parfaitement propre et sec. Ensuite, repérez les emplacements que vous allez décorer avec votre pochoir à l’aide du mètre, puis tracez un petit repère au crayon. Si vous souhaitez réaliser une frise, il peut être utile de tracer une ligne, et de s’assurer qu’elle est horizontale (ou verticale) en utilisant un niveau à bulle. Une fois les marques prises, encollez le pochoir avec de la colle repositionnable, qui se présente généralement en aérosol, puis placez le sur le premier repère. Assurez vous qu’il n’y ait pas de bâillement entre le pochoir et le mur. Si certains motifs arrivent près du bord, utilisez du ruban de masquage pour augmenter la marge. Il est tout à fait possible de fixer le pochoir avec ce même ruban, si vous n’avez pas de colle repositionnable.

Étape 2 : technique pour peindre avec un pochoir.

Une fois le pochoir convenablement placé, vous pouvez appliquer la peinture. L’acrylique est la plus indiquée, grâce à son temps de séchage court, mais il est tout à fait possible d’utiliser une peinture à l’huile. Versez un peu de peinture dans un petit récipient à fond plat (une soucoupe, un couvercle, etc.), et trempez-y le pinceau-pochoir. Attention, le pinceau doit rester relativement "sec" : n’humectez que l’extrémité des poils. N’utilisez pas non plus une peinture trop fluide, elle pourrait passer sous le pochoir par capillarité et créer des marques et autres coulures peu gracieuses.

Tamponnez ensuite dans les vides du pochoir (n’étalez pas ! ), en partant des contours du motif, puis vers le centre. En cas de doute, il est toujours possible de s’entraîner sur un carton. le "coup de main" s’attrape assez rapidement. Pour obtenir un rendu plus lisse, effectuez de légers mouvements circulaires, sans trop insister. Vous pouvez également utiliser de la peinture en bombe, mais prenez la précaution de masquer plus largement, avec du journal par exemple, le pourtour du pochoir : les projections périphériques peuvent être importantes. Il est possible de créer des effets différents en changeant le moyen d’appliquer la peinture : à l’éponge naturelle, au torchon, au rouleau de mousse... Vous pouvez également réaliser des effets visuels en utilisant différentes teintes ou couleurs dans les différents vides du pochoir (une cerise avec des feuilles par exemple), ou en appliquant une couche supplémentaire sur une partie déjà peinte : bords, moitié... Il est ainsi possible de créer des effets de relief, des ombres, des dégradés. Ces techniques demandent cependant un certain doigté.

Étape 3 : retirer le pochoir.

Après avoir laissé la peinture sécher, quelques minutes si vous utilisez de l’acrylique, décollez soigneusement le pochoir. Placez le ensuite à l’emplacement suivant que vous avez défini à l’étape 1, puis poursuivez la décoration.

Une fois votre travail terminé, nettoyez soigneusement votre matériel.

Recommander cette page à un ami.








Sur le même sujet
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d'emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Le sondage de la semaine
Pratiquez-vous le home staging ?
  • Souvent, j’adore la décoration !
  • Parfois, pour certains objets
  • Jamais, je préfère le neuf
  • Je ne connais pas le concept
fiches bricolage récentes

Page 1
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up