Ma newsletter

MESSAGE A L'ORIGINE DE LA DISCUSSION

le 02/02/2017 à 18h28

Lubrification ouillage pneumatique

Bonjour,

Je sollicite les conseils d'utilisateurs d'outillage pneumatiques :

Possesseurs d'un compresseur alimentant un circuit fixe, dans mon garage : j'ai donc créer deux circuits (air sec et air lubrifié).
J'ai donc installé un lubrificateur destiné à alimenter progressivement en huile, mon circuit et les outillages pneumatique s'y raccordant.

La question qui demeure encore "floue" pour moi, consiste à la nature et la spécificité de l'huile à utiliser.

A savoir, pour les quelques infos déjà collectées sur la sujet, que :

Les huiles sont donc classées (selon différentes normes, notamment ISO « VG suivi de l’indice de viscosité » (ex : VG 22, VG 32 ou encore VG 100, constaté spécifiquement pour les outillages pneumatiques).

Voici des exemples de produits constatés à la vente (voir photo ci-jointe)

Mon lubrificateur (de marque "NUMATICS" préconise pour sa propre utilisation, de l’huile non détergente, sans additif agressif, de viscosité VG32 - ISO 3448 (correspondant apparemment à une viscosité entre 28,8 et 35,2cSt à 40°C) > huile vendue autour de 17 à 20€/L
> le plus couramment, on trouve sur le marché de l’huile spéciale pneumatique VG 22 (correspondant à une viscosité entre 19,8 et 24,2cSt à 40°C) > évidemment, les prix sont les plus bas (autour de 10€/L)
> la marque MECAFER vend de son côté, une huile VG 100 (à 10€/L) : mais je doute personnellement, de la qualité de la marque…
> je n’ai pas trouvé d’indications particulières sur les huiles recommandées avec mes outillages (perceuse, renvoi d’angle, riveteuse,…) de marque YATO notamment.

Il semble également, concernant les normes applicables pour les huiles de lubrification, que les huiles de type VG 22 correspondent à la norme SAE 5W…

Bref, j’ignore vers quel type d’huile me tourner, sachant que la viscosité impliquera :
- plus ou moins d’effort sur le réseau pneumatique (fatigue du compresseur),
- sur l’efficacité de lubrificateur (consommation excessive ou risque de cavitation),
- sur l’évaporation de l’huile dans l’air ambiant (danger pour la santé ?!?)
- et pourquoi de telles différences de viscosité constatée pour des huiles destinées à la même utilisation (de VG 22 à 100 !) ?

Merci de m'éclairer afin d'éviter un achat erroné et pouvant engendrer des "casses" involontaires... Grand sourire

Images jointes:

le 05/02/2017 à 19h07

Lubrification ouillage pneumatique

A défaut peut-être de maitriser l'usage des outillages pneumatiques : personne n'en utilise ??? Confus
le 06/02/2017 à 05h21

Lubrification ouillage pneumatique

coucou

quel genre d'outillages pneumatiques utilisez vous ?

perso, je dispose d'un compresseur qui alimente via un flexible, un burineur pistolet et un burineur plat, une clé à choc, une pompe a mastic, un aspirateur, pistolet de peinture

je n'ai pas eu besoin d'un dispositif particulier pour la qualité de l'air

par contre à l'usine nous avions deux gros compresseurs qui alimentaient le tissage et la teinturerie (des engins de 2 a 3 m3

sur la ligne avant chaque machine il y avait un séparateur pour séparer l'eau contenue dans l'air comprimé pour éviter l'oxydation des éléments mis en oeuvre (on retrouvait également un fond huile, mais je ne me souviens pas avoir vu en mettre) (c'est de l'huile qui provenait de la lubrification du compresseur pour autant que je me souvienne)

mais franchement je ne connais pas le type d'huile qui était mis dans ces pièges a eau (tous les matins on purgeait la canalisation et c'est tout)

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 06/02/2017 à 09h20

Lubrification ouillage pneumatique

Bonjour,

Personnellement, je dispose actuellement de perceuses, renvoi d'angle, clef à choc, meuleuse et riveuteuse.

J'ai également un pistolet à peinture, mais je n'en ai pas encore vraiment l'utilité.

Mon installation ressemble bien à celle de votre entreprise :
- deux réseaux issue de mon compresseur (100L) : Air sec et Air lubrifié.
- chaque réseau est assèché par ce que vous appelez un "piège à eau" (destiné à capter l'humidité de l'air : capital pour les utilisation de peinture notamment !)
- et le circuit d'air lubrifié (du moins pas encore !) pour les outils pneumatiques.
le 06/02/2017 à 14h06

Lubrification ouillage pneumatique

coucou

dans votre cas je ne vois pas vraiment pourquoi vous voulez utiliser un déshumidificateur d'air (je n'en ai pas sur mon installation, une goutte d'huile sur les pièces mobiles des burineurs, rien d'autre)

cela est valable pour des machines autrement sophistiquée que du simple matériel de bricolage

l'humidité produite tombe normalement dans la cuve qu'il faut purger de temps en temps

Bricoleur tout terrain, qui n'y connait pas grand chose, mais qui a une idée sur tout..... (ou presque......) L'expérience des uns n'est pas celle des autres
le 06/02/2017 à 17h46

Lubrification ouillage pneumatique

kriske a écrit: :

dans votre cas je ne vois pas vraiment pourquoi vous voulez utiliser un déshumidificateur d'air (je n'en ai pas sur mon installation, une goutte d'huile sur les pièces mobiles des burineurs, rien d'autre)

cela est valable pour des machines autrement sophistiquée que du simple matériel de bricolage

l'humidité produite tombe normalement dans la cuve qu'il faut purger de temps en temps



Le déshumidificateur (ou épurateur) est pré-installé à ma sortie de compresseur : et comme indiqué dans mon post précédent, il est plus que recommandé !

Tandis que le lubrificateur n'est installé que sur un circuit parallèle, spécifiquement dédié aux outils pneumatiques.

Bien que je suis suis d'accord sur le principe de l'humidité résiduelle en fond de cuve et la nécessité de purger régulièrement, mais il reste toujours de l'humidité dans le circuit d'évacuation du compresseur (logique puisque l'air demeure en contact de l'eau, de surcroit souvent rouillée d'ailleurs...)
Ce type d'installation est typique des installations professionnelles : ce n'est pas sans raison valable...

Du coup, je cherche toujours à savoir quelles sont les différences notables entre ces huiles de lubrifications et leur différence d'utilisation (pour orienter mon achat), merci.
Voir aussi
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d'emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Le sondage de la semaine
Halloween : comment allez-vous décorer votre maison ?
  • Je fabrique ma déco
  • Ma maison est déjà hantée
  • Je recycle
  • Pas le temps, j’achète
  • Je claque des doigts
Membres en ligne
Membres :

lbernard1

Visiteurs non identifiés : 22
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up