Ma newsletter

rechercher dans le glossaire un mot contenant :

abouter

Le verbe abouter est une expression propre au bricolage qui consiste à raccorder deux éléments bout à bout afin de créer un assemblage unique. On peut abouter des tuyaux, des pièces de bois…

abraser

En bricolage abraser consiste à aplanir, nettoyer ou polir une surface dure telle que du bois ou du métal par une action de frottement qui enlève de la matière.

abrasif

Terme générique sous lequel sont désignées toutes matières dont on se sert pour abraser. Pour exemple, le papier à poncer est un abrasif.

adhésif isolant électrique

Utilisés lors des travaux d'électricité, ces rouleaux adhésifs sont appréciés pour leurs propriétés d'isolation électrique. Existants sous plusieurs couleurs, ils permettent de faire le lien avec les différents types et caractéristiques des fils et câbles électriques. En effet, il existe par exemple des rouleaux adhésifs jaune et vert rappelant la terre.

adoucisseur d'eau

Cet appareil ménager, surtout utilisé dans certaines régions riches en calcaire, est branché sur l'alimentation d'une habitation. Il permet de réduire la dureté de l'eau, en la ramenant à 5 degrés, contre une légère augmentation de la consommation en raison de son fonctionnement (environ 10% en plus par an). L'élimination d'une surcharge en calcaire est bénéfique pour la santé des canalisations et des installations, comme les lave vaisselle ou machine à laver le linge, puisqu'elle limite le dépôt de tarte. Mais ceci au détriment de la santé des hommes. L'eau ainsi traitée est dite adoucie, étant donné que le calcaire est remplacé par des minéraux du type sodium ou potassium. Aussi est-il important de conserver un accès à une alimentation d'eau froide non adoucie pour l'usage alimentaire puisque l'apport en sel de ces derniers minéraux de remplacement risque d'entraîner des problèmes cardiaques, rénaux ou d'hypertension.

affûter

Affûter est l'opération qui consiste à aiguiser le tranchant d'un outil pour lui rendre toute son efficacité. Une lame émoussée ou en mauvaise état est impropre au bon travail, un bon affûtage des outils est donc nécessaire pour bien bricoler.

agrafeuse

Outil utilisé pour poser des tentures murales ou des moquettes par implantation d'agrafes.

alliage

L'alliage est un matériau métallique conçu à partir d'une combinaison d'autres matériaux. Il existe de nombreux types d'alliages mais tous ont pour objectif de combiner les caractéristiques et les propriétés des différents composants pour produire des objets destinés à un usage bien précis. Pour exemple le laiton est un alliage à base de cuivre et de zinc qui peut, en plus, se composer d'autres éléments additifs comme l'aluminium ou le plomb pour gagner des attributs et spécificités supplémentaires.

ampère

L'ampère est l'unité qui mesure l'intensité du courant électrique c'est-à-dire la quantité de courant qui circule. Symbolisé par un A, la capacité en ampérage d'une installation ou d'un appareil électrique doit être adaptée à l'intensité qui lui est dispensée.

ancrer

En bricolage, le verbe ancrer traduit le fait de fixer solidement, d'assurer ou de renforcer sa fixité et sa stabilité. Aussi peut-on ancrer une fenêtre ou un meuble dans un mur, ancrer un mur dans le sol… Procéder à un ancrage élime donc tous risques de jeu. On parle également de point d'ancrage.

appareil

L'appareil est le mot utilisé en architecture et en maçonnerie pour désigner à la fois la façon dont les matériaux d'un édifice ont été disposés et le type de matériau utilisé. Ses appellations sont nombreuses et toutes correspondent à un schéma de montage bien précis. L'appareillage, ou l'action de réalisation, est donc soumis à des règles. Pour exemple les principaux appareils d'un mur en brique sont dits en panneresses, anglais, américain, flamand ou français.

apprêt

L'apprêt est un revêtement préalable au revêtement final. Appliqué sur une surface brute, intérieure ou extérieure, il permet de la préparer. Deux avantages distincts dans l'utilisation d'un apprêt, la dissimulation des défauts d'origine ou la protection. L'apprêt peut ainsi éliminer les irrégularités d'un support, cacher les défauts et nœuds du bois, empêcher le développement de moisissures… De nombreuses façons d'apprêter les murs d'une habitation sont possibles. Quelque soit sa forme (enduit, peintures, papiers…), l'apprêt est spécialisé dans un type matériau donné.

araser

En bricolage, araser traduit l'action qui permet de mettre à niveau ou de redimensionner un élément pour qu'il puisse s'adapter parfaitement à un autre ou à une application qui lui est destinée. Procéder à un arasement consiste donc à enlever une partie de la matière, que ce soit par un procédé de découpe ou de ponçage.

argile expansée

L'argile expansée est un isolant naturel minéral résistant à l'eau et au feu. Utilisée depuis le début du siècle, elle participe à l'isolation du béton et du mortier. Aussi son utilisation peut-elle intervenir sous cette forme dans la réalisation des caves et des terrasses et des toitures. Inversement, le recours à un usage en vrac de l'argile expansée n'est pas recommandé, contrairement à de nombreux autres isolants, car pas assez performant.

armatures et ferraillages

Utilisés lors de la réalisation de travaux de bâtit, les armatures et ferraillages sont des structures de métal destinés à renforcer la solidité et la stabilité de construction en béton.

Les chaînages carrés sont un ensemble plus complexe de 6mètres de haut sur 10 à 15cm de largeur qui se placent en renfort dans les angles d'un mur.
Les fers de béton dont la structure est torsadée, servent à armer le béton en renforçant les soubassements, murets et piliers.
Les panneaux de treillis soudés, qui se présentent sous la forme de fils d'acier disposés en quadrillage (entre 50 et 200mm), s'utilisent pour renforcer les dalles.
Les semelles de fondation permettent de stabiliser la chape de fondation des sols peu stables.

assainissement

En plomberie l'assainissement consiste des installations ou des systèmes de récolte et/ou de traitement des eaux usées. Il s'agit donc des canalisations et collecteurs qui mènent aux égouts ou à un système d'assainissement autonome mieux connu sous le nom de fosse septique.

auge

Souvent utilisé lors de travaux de maçonnerie ou de plâtrerie, l'auge est un récipient de forme rectangulaire plus ou moins profond permettant de préparer , gâcher et mélanger du ciment, du mortier, du plâtre et autres colles pour céramiques.

auvent

L'auvent d'une maison est un prolongement de la toiture, ou petit toit, qui s'avance pour surplomber l'ouverture d'une porte ou d'une fenêtre. Il peut suivre la pente du toit ou être horizontale. Il existe également des modèles d'auvent en toile qui sont des déclinaisons de stores extérieures, avec une armature et un système qui permet de les ouvrir ou de les refermer. Ces auvents, conçus pour ombrager, peuvent être manuels ou motorisés.

avaloir de cheminée

Partie en forme d'entonnoir située entre l'âtre et le conduit de la cheminée

avant-trou

L'avant-trou est un procédé qui consiste à percer ou forer un premier trou au préalable. Sa vocation est soit de faciliter le vissage, soit de préparer l'amorçage d'un trou final. Plus fin et moins profond, l'avant-trou est particulièrement utilisé pour travailler des bois durs.

balai de colleur

Ce balai plat, d'une longueur de 30 centimètres en moyenne, est utilisé pour répartir rapidement et uniformément la colle sur les murs en vue de la pose de papier peints.

barbe

En bricolage la barbe désigne les irrégularités produites par une action de découpe dans un matériau tel que le bois ou le métal. C'est pourquoi, l'action qui consiste à s'en débarrasser est désignée par le verbe ébarber.

bavure

Une bavure est un résidu solide caractéristique d'un certain mode de fabrication. En effet, la marque de bavure sur un objet résulte d'un trop plein de matière dans le moule dans lequel il est façonné. Ce qui laisse une marque en relief au niveau où le moule a débordé.

béquille

La béquille est le nom donné au modèle classique de poignée de forme repliée et parallèle à la porte, qui s'actionne en effectuant un quart de tour et qui se fixent sur la tige métallique qui traverse l'épaisseur d'une porte.

béton allégé

Le béton allégé est un béton qui présente une densité moindre que le béton ordinaire. Il existe de nombreux bétons allégés, tous avec une composition différente. Pour exemple les bétons allégés à base de matériaux naturels comme le liège, la perlite, la vermiculite…

bétonnière

Le réservoir rotatif d'une bétonnière permet de réaliser et de malaxer le béton en mélangeant sable, cailloux, ciment et eau. De plus, l'action de rotation permanente, induite par la présence de pâles à l'intérieur de la cuve, empêche que le mélange ne prenne. Deux type de bétonnière sont couramment utilisés, l'électrique et la thermique qui fonctionne à l'essence.

binage

casser la croûte du sol en émiettant la terre

biomasse

En terme d'énergie, la biomasse est l'ensemble des matières organiques qui peuvent devenir des sources d'énergie.

bois feutré

Les panneaux de bois feutré sont fabriqués à partir d'une pâte constituée d'eau et de fibres de bois non résineux. Il existe trois catégories de panneaux de bois feutré, les panneaux mous, les panneaux mi-durs et les panneaux composites qui s'utilisent pour isoler ou renforcer l'isolation acoustique et thermique des ossatures de bois comme les cloisons, les planchers et les toitures.

boîte à onglet

En bois ou en plastique, la boîte à onglet est un véritable outil de menuiserie qui intervient dans la découpe de fines planches, tasseaux ou baguettes. Grâce à ses encoches, de part et d'autre, elle permet de maintenir la scie dans un axe bien précis et par là même de faciliter les découpes en biais. En magasin, elle est souvent vendue avec une scie à dos.

boîte de dérivation

La boîte ou boîtier de dérivation permet d'orienter le câblage électrique d'une installation intra ou extra-muros, ce qui s'avère très utile lorsqu'on désire raccorder plusieurs branchements.

bonde

La bonde est un élément indispensable présent sur une baignoire, une douche, un évier, un lavabo. Elle permet l'évacuation de l'eau ou de tous autres liquides vers les canalisations. Existante sous de nombreuses formes, elle est souvent combinée à un système permettant de la boucher. Ce qui permet tout simplement de pouvoir remplir son évier.

bouton de porte

Poignée de porte de forme cylindrique. Le bouton de porte peut être équipée d'un système de serrure intégré qui bloque sa rotation quand il est en position fermée.

bouvetage

Technique d'assemblage utilisée en menuiserie et dérivée de la traditionnelle technique raignure-languette des lambris et des parquets. Le bouvetage permet de multiplier le nombre de surfaces encollées lors de la fixation des deux pièces. Cette technique requiert une certaine épaisseur de bois et est reconnaissable à ses séries de découpes triangulaires qui s'assemblent en se juxtaposant.

braser

Braser est un synonyme du verbe souder dans le sens où il décrit le fait d'assembler fermement deux pièces de métalliques ensemble par la fusion d'un alliage tampon qui possède une température de fonte inférieure.

broyeur

Le broyeur est un appareil qui s'attaque aux déchets et matières organiques pour faciliter leurs évacuations. Utilisé en plomberie, il se place sous un évier de cuisine juste avant le siphon. Il existe aussi des broyeurs adaptés pour WC ; moins rependus, ils peuvent être indépendants ou intégrés au sanitaire.

broyeur wc

Le broyeur WC, ou broyeur sanitaire, que l'on nomme aussi souvent sanibroyeur, est un système de toilettes doté d'une canalisation de faible diamètre comparée aux WC ordinaires, qui tourne généralement autour de 32 mm. Equipé d'un système de chasse d'eau associé à un broyeur électrique pour brasser et liquéfier la matière organique avant de l'évacuer, le broyeur WC est une installation pratique qui permet d'installer des toilettes dans des lieux éloignés de la chute d'aisance, tout en y étant relié. Le broyeur peut être directement intégré ou raccordé à la cuvette. C'est aussi une solution prisée pour les caravanes et camping-car.

calorifugeage

faire un calorifugeage consiste à isoler par un revêtement calorifuge pour éviter ou diminuer la déperdition de chaleur. Cela s'applique aux tuyaux et aux cloisons

canalisations

L'appellation de canalisations désigne l'ensemble du ou des réseaux de distribution et d'évacuation de l'eau et/ou du gaz avec ce que cela induit en termes de conduites, raccordements…

caniveau

Système de récupération et d'évacuation des eaux placé généralement en aval d'un système de pente qui facilite l'écoulement dans sa direction. Le caniveau est constitué d'un réceptacle en béton et d'une grille métallique destinée à stopper les corps étrangers de gros diamètre qui pourrait venir obstruer la canalisation d'évacuation.

capricorne

Le capricorne, souvent surnommé le capricorne des maisons, vit de préférence dans des milieux chauffés, loin de l'humidité. C'est un xylophage qui se nourrit de bois résineux et y reste tant qu'il trouve de quoi manger. Il agit particulièrement fréquent dans les charpentes. Les trous qu'il opère dans le bois varient entre 8 et10mm.

carrelette

La carrelette est en fait un coupe carrelage manuel où le disque de découpe a été remplacé par une mèche capable d'entailler les carreaux. L'entaille réalisée permet alors de préparer la découpe, ne reste plus qu'à exercer la séparation par simple pression manuelle.

cellulose isolante

L'utilisation de cellulose en tant que matériau isolant est issue des procédés de recyclage des chutes papier et invendus d'imprimerie. Traitée contre les insectes et les rongeurs, le feu et la moisissure, la cellulose possède en plus des propriétés hygrométriques lui permettant de réguler l'humidité. Utilisée pour l'isolation phonique et thermique, cet isolant d'origine végétal s'applique aux combles, murs, planchers et toitures des habitations que ce soit sous la forme de panneaux de cellulose ou en vrac. Son manipulation en vrac demande néanmoins un certain savoir-faire.

certificat d'urbanisme opération

Le certificat dit "opérationnel"est délivré lorsque votre demande précise de l'opération projetée. Il indique si le terrain peut être utilisé pour la réalisation de la construction prévue.

chambranle

Le chambranle est le nom donné à la bordure qui encadre les contours d'une cheminée, d'une fenêtre ou d'une porte implantée dans un mur.

chanfrein

Le chanfrein est une découpe où seule une arête supérieure d'une pièce a été taillée en biseau. Le chanfrein confère à l'extrémité de la pièce une légère pente, qui marque le passage d'une surface horizontale à une surface verticale. On utilise aussi le verbe chanfreiner.

chanfreiner

Procéder à la réalisation d'un chanfrein, c'est-à-dire à la création d'une découpe en forme de biseau par réduction de l'angle d'origine du matériau que l'on désire chanfreiner.

chant

Terme générique employé plus particulièrement en menuiserie pour désigner le coté le plus étroit d'une pièce.

chanvre

Introduit sur le marché de la bioconstruction et du bâtiment qu'au début des années 1980, le chanvre est utilisé pour ses propriétés d'isolation phonique et thermique. Commercialisé sous différentes formes, le chanvre peut s'acheter et s'utiliser en vrac par sacs de granules de 5 à 15mm de diamètre, sous forme de laine, en panneaux ou en rouleaux. Il intervient alors dans l'isolation des combles, des murs, des planchers et des toitures. Une autre utilisation du chanvre, sous forme de particules broyées, consiste à renforcer par incorporation la résistance des liants tels que le béton et les enduits. Enfin, il existe des briques de chanvre obtenues avec un mélange de chaux, qui en plus d'assurer l'isolation, régule l'humidité grâce à sa perméabilité à la vapeur d'eau.

chape

La chape est un élément de base dans la construction de plus ou moins grande épaisseur qui permet d'assurer la solidité, la stabilité et la régularité d'un sol. Destinée à recevoir un revêtement tel que du carrelage, elle peut être réalisée à même le sol ou coulée sur une dalle de béton. Sa composition peut être réalisée à partir de nombreux matériaux tels que du béton, ciment, mortier, sable… Elle peut aussi assurer ou renforcer l'isolation d'une habitation.

chapeau de gendarme

Le chapeau de gendarme est une clarinette de haute amplitude qui permet à l'eau d'un circuit de passer au dessus d'une canalisation de gros diamètre.

charpente

Fréquemment associé à la toiture, la charpente possède en fait un sens beaucoup plus large. Elle souvent qualifiée d' « ossature » ou de « squelette » dans le sens où elle est constituée d'un ensemble d'éléments en bois, de béton, de renforts et de fixations destiné à soutenir tous types de constructions. Au niveau d'une habitation, se distinguent au moins trois types de charpente : d'escalier, de plancher et de toit.

La charpente du toit est généralement constituée de deux pentes. C'est elle qui supporte la couverture du toit, avec laquelle elle forme la toiture d'un bâtiment.

Quelques éléments de charpente : Chevrons, Contre-fiches, Entrait, Fermes, Fermettes, Liteaux, Pannes, Poutres, Solives.

chasse-pointe

Ce petit outil, d'une dizaine de centimètres, a été spécialement créé pour faire disparaître de la surface de bois, la tête du clou qui y est enfoncé. Son extrémité, qui vient frapper la tête de la pointe, fait entre 2 et 5mm de diamètre. Le chasse-pointe peut être carré ou cylindrique et s'utilise avec un marteau.

châssis

Le châssis est le cadre qui entoure et soutient une porte ou une fenêtre. Communément on distingue deux types de châssis. Le châssis dormant, qui est la partie fixe incrustée dans le mur, et le châssis mobile ou ouvrant qui permet par son système de fixation au châssis dormant d'ouvrir et de fermer la fenêtre et/ou la porte à loisir.

chaudière

La chaudière est le cœur du chauffage central puisque c'est à elle que revient le rôle de chauffer l'eau nécessaire au bon fonctionnement des radiateurs. Mais, selon les installations, elle peut aussi assurer la distribution d'eau chaude dans la maison de manière instantanée ou différée, par stockage dans un ballon d'eau chaude. Il existe nombreux type de chaudière dont certaines usent même des propriétés de deux modèles différents, elles sont alors qualifiées de chaudière combinée ou mixte.

chaudière (types de modèles)

La chaudière murale est un modèle compact et léger qui limite l'encombrement en la suspendant au mur. Elle est très courante dans les appartements. La chaudière au sol est plus grande, plus lourde mais aussi plus puissante qu'une chaudière murale. Elle est donc adaptée aux besoins d'une grande maison.

chaudière à charbon

La chaudière à charbon n'est quasiment plus utilisée à l'heure actuelle. Son fonctionnement basé sur la combustion du matériau fossile du même nom dégage des émanations de souffre.

chaudière à condensation

La chaudière à condensation est un modèle de chaudière à gaz perfectionné qui améliore son rendement et diminue sa consommation en combustible, tout en limitant les émanations polluantes d'oxyde d'azote dans l'atmosphère. Basé sur le principe de récupération, elle recueille et refroidie les fumées de combustion jusqu'à les ramener à l'état liquide pour une nouvelle utilisation.

chaudière à gaz

La chaudière à gaz présente un mode de fonctionnement similaire à la chaudière au fioul. Elle est équipée d'un espace, ou corps de chauffe, assisté d'un brûleur et de sa petite flamme mieux connue sous le nom de « veilleuse ». Ses rejets de combustion sont de plus en plus limités. Elle peut être alimentée en gaz propane ou en gaz naturel.

chaudière au fioul

La chaudière au fioul a beaucoup évoluée en quelques années. Beaucoup moins polluante que ses consoeurs des années 1980, elle aussi devenue plus compacte et moins bruyante. Ses fumées sont constituées en dioxyde de carbone et participent de ce fait à l'augmentation de l'effet de serre.

chaudière électrique

La chaudière électrique ne produit pas d'émanation de combustion et fonctionne avec une installation de chauffages électriques tels que des convecteurs. Un système électronique de contrôle à distance peut lui être associé, assurant le confort des retours de vacances.

chaudière instantanée

La chaudière instantanée est très économique puisqu'elle ne se déclenche qu'au moment d'une demande en eau chaude et ne s'embarrasse pas d'un ballon de stockage. Elle permet donc de réduire sa consommation d'énergie aux besoins réels et de bénéficier d'un gain de place supplémentaire. Néanmoins, on lui reproche parfois un délai de réaction un peu lent puisqu'elle ne réagit qu'à partir de l'émission d'un débit minimum. Aussi est-elle tout de même souvent reliée à un système de stockage d'appoint.

chaudière solaire

Cette génération de chaudière électrique est alimentée à partir de l'énergie solaire canalisée par des capteurs solaires. Associée avec un ballon d'eau, elle permet d'alimenter toute une maison en eau chaude et en chauffage solaire. Toutefois un système d'appoint, au gaz, à l'électricité ou au bois, est encore souvent nécessaire pour les périodes ou régions ensoleillée. De même, l'entretien des capteurs solaire doit être régulier pour éviter qu'une couche de poussière ne nuise à la production dé cette énergie naturelle.

chaudières à bois et à céréales

Les chaudières à bois et à céréales utilisent ces matières premières d'origine végétale. Elles sont équipées d'un système d'alimentation automatisée et se déclinent sous de nombreux modèles, parfois spécialisées dans un type de combustibles, parfois mixtes. Le bois de chauffage est tout aussi varié avec des bûches, bûchettes, des granulés ou plaquettes de bois et du bois déchiqueté. Les céréales de combustion sont, quant à eux, utilisé de manière indifférenciée que ce soit avec du blé, du colza, du froment, de l'orge, du seigle…

chauffage basse température

Les systèmes de chauffage basse température nécessitent une installation adaptée. La température moindre entraîne l'utilisation de plus grandes surfaces de chauffe pour obtenir un même confort de température. Pour exemple l'eau utilisée à basse température ne fait plus 55° contre les 95° atteints habituellement. Les radiateurs basse tension sont donc plus larges et les conduites des planchers chauffants de plus gros diamètres. L'énergie utilisée pour son fonctionnement peut être électrique, géothermique avec une pompe à chaleur, hydraulique avec des chaudières basses températures (fonctionnant au gaz ou au fioul) ou solaire avec des capteurs. Mais d'une manière générale le chauffage basse température est la solution idéale pour faire des économies d'énergie et participer à la protection environnement. C'est aussi un parfait moyen pour chauffer votre piscine.

chauffage central

Le chauffage central est le réseau d'installation qui produit et distribue la chaleur dans les différentes pièces de votre habitation. Son principe est basé sur la circulation d'eau en circuit fermé et repose sur l'utilisation d'une chaudière. La chaudière chauffe l'eau et assure ainsi sa distribution aux radiateurs via les conduites de chauffage et le robinet situé en haut du radiateur. C'est au contact de cette eau, le radiateur acquière son pouvoir chauffant. L'eau refroidie sort du radiateur par le raccord d'équilibrage situé à sa base et retourne à la chaudière où elle sera chauffée à nouveau. Elément indispensable, la vanne d'expansion qui régule constamment le niveau d'eau des circuits. Enfin, le raccord de la chaudière à une conduite de cheminée, par un système de ventouse ou tirage d'air naturelle, permet d'évacuer les vapeurs de combustion directement à l'extérieur.

chauffage par le sol

Le concept du plancher chauffant, ou chauffage par le sol, est apparut au début des années 1970. Depuis les techniques ont bien évoluées mais l'idée centrale reste intacte : chauffer par l'action de rayonnement en partant du sol. Puis la sa chaleur se communique aux murs par simple contact. Ses besoins en consommation d'énergie sont donc plus faibles qu'avec un chauffage traditionnel et la température transmise, très homogène, apporte un plus grand confort. Le chauffage par le sol est coulé dans une chape de ciment flottante de faible épaisseur, isolée thermiquement du sol et des fondations, et recouverte par une seconde couche isolante. Il fonctionne soit à l'électricité soit par le passage d'eau chaude, par un réseau de câbles chauffants ou de fines conduites. Les systèmes à eau sont dits réversibles car ils peuvent être alimentés en eau froide l'été et créer ainsi un effet rafraîchissant.

chauffage rayonnant

Invisible à l'œil nu, le chauffage rayonnant est directement placé dans les murs, le plafond ou le sol de votre maison. Avec lui, ce n'est plus l'air de la pièce qu'on réchauffe en premier mais la structure de la pièce elle-même par le principe du rayonnement qui communique la chaleur par contact à l'image du soleil. Il assure ainsi une chaleur constante et homogène, sans assèchement, accumulation, bruits ou odeurs de chauffage, et permet des économies d'énergies puisqu'il est recouvert d'une couche d'isolation supplémentaire et qu'il procure le même confort qu'un système classique de radiateurs à température moindre. Sa structure est composée d'un réseau de câbles électriques chauffants ou de fines canalisations et peut ainsi être relié à une alimentation électrique, à une chaudière ou à un dispositif d'énergie solaire. L'avantage du système à eau, ou réversible, consiste en la possibilité de l'utiliser l'été en l'alimentant d'eau froide pour bénéficier d'un effet rafraîchissant. Enfin, cette technologie du chauffage chauffant a également donnée naissance à des modèles de radiateur rayonnant.

chauffe-bain

Le chauffe-bain est en fait un chauffe-eau qui utilise une force de chauffe plus élevée. Il utilise les mêmes modes de fonctionnement, se décline sous les mêmes modèles et est particulièrement adapté pour les habitations qui demandent une forte consommation d'eau chaude, avec des baignoires et des douches…

chauffe-eau (généralités)

Le chauffe-eau procure l'alimentation en eau chaude d'une habitation indépendamment d'un système de chauffage central. Associé à un ballon de stockage de l'eau chaude, le chauffe-eau utilise un thermostat de sécurité intégré qui vérifie la température et empêche les surchauffes. Plus ou moins volumineux selon vos besoins, il peut être suspendu au mur ou posé sur pied au sol. Il existe de nombreux modèles de chauffe-eau fonctionnant à l'électrique, au gaz ou à l'énergie solaire.

chauffe-eau à accumulation

Assorti d'un réservoir de grande contenance, le chauffe-eau à accumulation fait le plein pendant les heures creuses. Aussi aide-t-il efficacement à faire des économies d'énergie puisqu'il est préprogrammé pour ne chauffer l'eau aux moments où le coût de la consommation électrique est le plus bas.

chauffe-eau à double puissance

Le chauffe-eau à double puissance est un modèle de chauffe-eau à accumulation auquel une fonction de chauffe rapide a été ajoutée. Tout aussi volumineux que son prédécesseur, il est doté d'une deuxième résistance de chauffe qui permet, en cas de besoin et hors des heures creuses de fonctionnement préprogrammé, de fournir de l'eau chaude rapidement. Cette production est en effet réalisée en moins d'une heure, contre le six à huit heures généralement requises.

chauffe-eau à gaz

Le chauffe-eau à gaz procède de la même façon qu'une chaudière à gaz, il chauffe l'eau par l'intermédiaire d'un brûleur alimenté en gaz. Des modèles de chauffe-eau à gaz sont équipés d'un système de raccord, par ventouse ou tirage naturel, à une conduite de cheminée pour permettre l'évacuation des fumées nées de la combustion directement à l'extérieur. L'alimentation peut être en gaz propane ou en gaz naturel.

chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique fonctionne à l'aide d'une résistance électrique qui chauffe l'eau directement par contact. Son grand ennemi, le tartre qui se dépose sur la résistance et nuit à la qualité de chauffe, a donné naissance à un nouveau modèle de résistance perfectionnée mieux connue sous le nom de résistance stéatite. Le chauffe-eau électrique est lui-même décliné sous différentes gammes avec les chauffe-eau horizontaux, instantanés, à accumulation, à double puissance…

chauffe-eau horizontal

La pose d'un chauffe-eau horizontal est un moyen de limiter l'encombrement de ce type d'appareil. C'est donc un gain de place mais c'est aussi un savoir-faire de conception. Il est spécialement adapté à sa position de fonctionnement, pour exemple la forme particulière de son alimentation en eau froide. Aussi a-t-il totalement déconseillé d'installer un chauffe-eau vertical en position horizontal.

chauffe-eau instantané

Ce modèle de chauffe-eau électrique utilise les mêmes procédés que la chaudière du même nom. Autrement dit, il produit de l'eau chaude au fur et à mesure, en fonction de vos demandes. Dépourvu d'un système de stockage, et limitant de ce fait les déperditions de chaleur dues à la conservation, il chauffe l'eau directement. C'est donc l'ouverture d'un robinet d'eau chaude qui déclenche son fonctionnement.

chauffe-eau petite capacité

De petite taille et très léger, le chauffe-eau de petite capacité est réservé aux usages de production d'eau chaude en accompagnement ou en appoint. Il peut donc soit être utilisé en complément d'une installation soit être totalement indépendant. Son utilisation pour alimenter des pièces éloignées physiquement de la chaudière d'un chauffage central, permet en outre de réaliser des économies d'énergies puisqu'il annule les déperditions d'énergie et la surconsommation induites par un tel parcours de l'eau chaude. Enfin, son format compact le rend si peu encombrant qu'il peut se placer partout, y compris sous un évier.

chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire est alimenté par l'énergie canalisée des capteurs solaires. Ces modèles sont de plus en plus perfectionnés et beaucoup d'entre eux fourniraient assez de puissance pour pouvoir être totalement autonome et alimenter une maison individuelle en eau chaude sans le concours d'une alimentation mixte. Très économiques, ils participent à la protection de l'environnement en se servant de l'énergie renouvelable et naturelle du rayonnement solaire.

chaux

La chaux est un matériau de construction utilisé depuis des siècles et déjà fort connu du temps du monde antique. Obtenu par la cuisson de roches calcaires, ce biomatériau est très utilisé dans le domaine de la maçonnerie où il peut tour à tour servir à bâtir, revêtir ou sceller. On distingue en fait différents types de chaux en fonction des caractéristiques de fabrication et de composition avec les chaux aériennes (ou chaux grasse) propres à la réalisation de revêtements et les chaux hydrauliques (ou chaux maigre) dont les applications sont assimilables et aussi multiples que celles du béton ou du ciment. De plus, la chaux s'associe très bien à d'autres matériaux notamment avec le chanvre et le lin. Les réalisations à base de chaux sont donc multiples et permettent par exemple d'ériger une chape ou un mur, de façonner des joints ou encore d'habiller les façades avec les fameux revêtements et enduits à la chaux. Ses propriétés bactéricides, esthétiques, thermiques, et phoniques sont très appréciées.

chemiser

Action qui consiste à couvrir d'un enduit ou d'un revêtement protecteur. On peut chemiser un mur, un conduit…

chéneau

Le chéneau est le conduit ouvert et semi cylindrique de gouttière qui longe horizontalement la bordure du toit. Son rôle consiste à assurer le recueil et l'orientation des eaux pluviales vers la naissance de la gouttière.

cheville

Elément de visserie par excellence, la cheville permet d'effectuer une fixation dans des murs ou matériaux de supports qui ne possède pas ou peu de qualités permettant d'assurer un pas de vis permanent. Autrement dit, utiliser une cheville élimine les risques de jeu, immédiat ou futur, entre la vis et le matériau dans lequel elle est fixée. Son installation intervient juste après le forage d'un trou par perceuse électrique et elle devient alors le réceptacle de la vis. Ses capacités d'expansion assurant son adhérence se révèlent d'ailleurs lors du vissage. Il existe différents modèles de chevilles de matières différentes (métal, laiton, nylon, plastique).

chevron

Poutre de bois de la charpente d'un toit. Disposés en oblique, les chevrons assurent la stabilité de la toiture en soutenant les solives.

chien-assis

Dans l'habitat le chien-assis est le nom donné aux modèles de fenêtres et de lucarnes de toiture qui s'élèvent verticalement et supporte une petite toiture en sens inverse de la pente principale du toit.

chute d'aisance

La chute d'aisance fait partie du système de l'évacuation des eaux. C'est la canalisation verticale qui récupère les eaux vannes issues des toilettes, WC ou broyeurs sanitaires, d'une habitation et les achemine jusqu'au collecteur principal, qui prendra le relais jusqu'à l'évacuation définitive en égout ou en fosse septique.

cintrer

En bricolage, l'action de cintrer revient à tordre une pièce ou un matériau afin de lui donner un aspect coudé ou incurvé. Très utilisée en plomberie, la technique du cintrage des tubes et des tuyaux permet de limiter le nombre de raccords dans le parcours d'une tuyauterie, tout en diminuant les risques de fuites possibles aux différents branchements. Pour cintrer, on peut utiliser une cintreuse ou un ressort à cintrer.

cintreuse

La cintreuse, ou pince à cintrer, est un outil de plomberie destiné à courber un tube ou un tuyau. Elle est composée de trois parties. Un bras fixe doté d'une attache pour tube, une partie centrale avec une tête en arc de cercle et un bras mobile qui encercle également le tube. Dépliée en ligne droite, elle permet donc d'introduire et de maintenir le tube à cintrer. C'est en rabattant le bras mobile qu'on cintre, la tête de la cintreuse peut inférer des courbes jusqu'à 180°.

ciseaux à bois

Les ciseaux à bois sont des outils de menuiserie qui permettent de nombreuses manipulations et réalisations d'utilités diverses comme le tracé de rainures pour portes coulissantes ou la gravure de décors fins et artistiques. Leurs maniements est à associer à un outil de percution comme un marteau, une masse ou encore un maillet.

ciseaux de maçon

Sorte de burin principalement utilisé en tant qu'outil de démolition. Utilisé à l'aide d'un marteau ou d'une masse, le ciseau de maçon peut par exemple être utilisé pour détourer une brique dans un mur.

clapet

En plomberie, le clapet est un petit élément implanter dans un conduit d'eau qui contrôle le passage de l'eau. Le clapet anti-pollution, placé à l'entrée du réseau de distribution domestique d'une habitation, laisse passer l'eau et empêche les reflux d'accéder aux circuits de la ville. Quant au clapet d'un robinet, il permet d'ouvrir et stopper le débit par contact horizontal avec le point d'entrée d'eau.

clarinette

La clarinette est tuyau de raccord de plomberie. Sa forme particulière en dos de colline lui permet d'enjamber les autres tuyaux qu'elle rencontre sur son parcours et d'assurer ainsi la continuité du passage de l'eau. Elle est aussi appelée « saut de tube » ou « saut de tuyau ».

clavette

Petite pièce qui a pour fonction de lier deux autres pièces ensemble

clé à cliquet

La clé à cliquet permet d'adapter les nombreux embouts existants destinés à serrer et à dévisser. Mais la plus grande partie de son intérêt réside dans le fait qu'elle possède une position en mode serrage et une autre en mode dévissage, qui une fois enclenchées inhibent leurs contraires. Aussi offre-t-elle la possibilité d'œuvrer dans des endroits exigus sans être obligé d'effectuer tous les quarts ou demis tours avec les pénibles repositionnements qu'impose par exemple l'usage d'une clef anglaise.

clé à molette

Conçue pour serrer et dévisser, cette clé grâce à son système de molette s'adapte à n'importe quelle taille d'écrous du quotidien.

clé à pipe

Utilisée pour serrer et dévisser, la clé à pipe s'adapte aux boulons et aux écrous en les recouvrant. Sa physionomie coudée en forme de « L » permet d'opérer dans des endroits exigus et en profondeur, tout en lui conférant une force de serrage accrue.

clé allen

Utilisée pour visser et dévisser, la clé Allen est une clé mâle dont l'extrémité est hexagonale est conçue pour s'adapter parfaitement aux vis à tête hexagonale femelle. Notez que la plupart du temps son usage s'applique dans le montage ou démontage de meubles en kit, ou en mécanique.

clé anglaise

La clé anglaise est une clé à deux têtes dont l'une possède un diamètre légèrement inférieur à l'autre. Existante en de nombreuses tailles différentes, elle est spécialisée dans le serrage et le dévissage des boulons et des écrous auxquelles elle s'adapte parfaitement et sans jeu. Les plus communes étant les clef de 8, 10 et 12. Néanmoins, il est toujours préférable d'en posséder un jeu complet afin d'être paré à toutes éventualités.

clé de lavabo

Conçue pour la plomberie, la clé de lavabo permet de serrer et dévisser les écrous de robinetterie. Très pratique avec son bras télescopique, elle permet de travailler sur des éléments difficiles d'accès.

clé mixte

La clé mixte se compose de deux têtes, l'une anglaise et l'autre circulaire reprenant les contours clefs à pipe. Cette dernière permet d'entourer intégralement le boulon ou l'écrou que l'on souhaite visser ou dévisser. Il existe toute une gamme de clé mixte allant de 8 à 23 millimètre de diamètre.

clé pour siphon

Outils de plomberie qui se présente comme la déclinaison d'une pince multiprise dont la prise est constituée de bords arrondis. La clé à siphon s'adapte à de nombreux tubes et s'utilise por visser et dévisser.

clé serre-tube

Spécialement conçue pour serrer et dévisser des tubes et des écrous lors des travaux de plomberie, la clé serre-tube est parfois assortie d'un système de serrage autobloquant ou d'une molette de réglage pour s'adapter à la taille de prise désirée.

clé torx

La clé torx est une cousine de la clé Allen. Très semblable, elle se différencie par son extrémité en forme d'étoile. Peu courante en France, elle est plutôt utilisée en Allemagne et au Japon.

climatisation

La climatisation est la technologie assistée de régulation thermique permettant de maintenir un endroit clos à une température constante désirée. Son principe de fonctionnement réside dans un circuit composer d'un fluide frigorigène, qui refroidit ou réchauffe l'air par condensation et évaporation successives. Malheureusement, les effets polluants de ce gaz sur l'atmosphère et les conséquences sur l'effet de serre sont bien supérieurs à celles du simple gaz carbonique si souvent incriminé. Pollution encore accrue si on se réfère à sa gourmandise en consommation électrique. L'air ambiant de la pièce climatisée peut subir un autre type de pollution si l'entretien des filtres n'est pas assez fréquent et entraîner le développement de nombreuses maladies de l'apparition d'allergies, de problèmes respiratoire et même de la légionellose. Outre ces maladies une climatisation trop forte ou mal réglée peut provoquer nombre de rhumes et maux de gorge par les petits chocs thermiques qu'elle inflige à notre organisme.

climatiseur

Appareil bien connu et largement utilisé, on le retrouve partout, des les lieux publiques à nos voitures. Créer pour le confort, il intervient de façon à contrôler et maintenir la température d'un milieu. Alors que première génération de climatiseurs d'intérieur était uniquement employée pour générer de l'air froid durant les périodes estivales, les climatiseurs réversibles possèdent aussi une fonction chauffage et peuvent s'utiliser toute l'année. Bien entendu, l'utilisation annuelle a pour contre coup d'augmenter nettement la consommation d'électricité. Autre innovation, les modèles de climatiseurs munis d'humidificateur d'air intégré pour pallier à l'assèchement de l'air qu'il produit. Malheureusement, en 2006 les autres désavantages liés à leur entretien, à la pollution générée n'ont pas encore trouvés de réelles solutions. Notons, qu'il est recommandé de nettoyer les filtres du climatiseur toute les deux semaines pour un fonctionnement optimal.

cloison

Une cloison est un modèle de murs intérieurs conçu pour créer et délimiter les différentes pièces d'une habitation ou de tous autres bâtiments. La cloison est en fait beaucoup plus fine qu'un mur à proprement parler. On distingue notamment deux types de cloisons, les cloisons en bois et les cloisons alvéolées.

collecteur

Le collecteur est le nom donné à une canalisation horizontale dans laquelle se déverse le contenu de conduites d'évacuation des eaux usées. Il y a plusieurs collecteurs pour une seule habitation avec ceux reliés aux appareils ménagers et ceux des sanitaires. Le collecteur principal est celui qui mène aux égouts.

collet battu

Le collet battu est le nom donné à l'extrémité d'un tuyau dont la forme spécifique, rabattue et aplatie, est parfaite pour effectuer des raccords de plomberie. On parle d'ailleurs d'assemblages à collets battus. Les collets battus en laiton sont généralement agrémentés d'un système d'écrous mâle femelle pour procéder à un montage par vissage.

collier

En plomberie, les colliers sont utilisés pour fixer les conduites d'eau. Il existe aussi des colliers doubles qui permettent de maintenir parfaitement alignées entre elles deux conduites suivant le même parcours. Quant aux colliers isophoniques, ils sont dotés de bagues de caoutchouc assurant en plus de la fixation, l'isolation phonique de l'installation.

colliers et crochets de gouttièr

Les colliers de gouttières sont des fixations en demi arc de cercle qui permettent de fixer la descente de la gouttière au mur et les crochets de gouttières sont les supports qui permettent de soutenir les gouttières verticalement au bord du toit.

colonne montante

La colonne montante est sans doute le dispositif de distribution de circuits d'eau le plus fréquent pour les habitations réparties sur plusieurs étages. Elle permet l'arrivée d'eau sur différents niveaux et est alors le point de départ des branchements des installations ménagères et sanitaires.

combles

Les combles d'une habitation sont situés tout en haut, juste en dessous de la toiture. Les combles peuvent être aménageables, selon la structure de la charpente mise en place.

contre-fil du bois

Travailler le bois à contre-fil, c'est-à-dire dans le sens contraire des fils du bois, est fréquent en bricolage, en ébénisterie ou en menuiserie. Selon les espèces d'arbre et les essences de bois, le contre-fil peut être plus ou moins résistant, léger ou fort, et d'une régularité variée. La nature du contre-fil induit donc des techniques appropriées et son rendu peut donné naissance des dessins très esthétiques.

convecteur

Ce modèle de chauffage électrique utilise les principes de convection des déplacements d'air. En effet les lois physiques montrent que l'air chaud a tendance à monter. Aussi la prise d'air du convecteur est-elle située en bas de l'appareil. L'air est ensuite chauffé directement par contact à l'aide d'une résistance et est restitué par l'intermédiaire d'une sortie recouverte d'une grille. La qualité de chauffe n'est donc pas totalement homogène mais est très rapide. Un système thermostatique combiné permet de faire fonctionné le convecteur en fonction de la température ambiante. Pour un fonctionnement optimal, il doit être légèrement surélevé par rapport au sol avec un écart minimum de 15 cm. Néanmoins, on lui reproche souvent de n'être pas assez performant et de consommer une grande quantité d'énergie. Du reste il se révèle insuffisant pour chauffer les grands espaces, comme les pièces de plus de 50 m2.

corniche

La corniche est un élément en relief situé en haut des murs. Il existe des corniches extérieures et intérieures. Les corniches extérieures, en plus d'être ornementales protègent la façade du mur contre le ruissellement des eaux de pluie. Les corniches intérieures font le lien entre le plafond et le mur et peuvent tout aussi bien être en bois qu'en plâtre.

corrosion

La corrosion est une dégradation d'ordre chimique qui ronge la matière. Pour exemple le rouille est un phénomène de corrosion qui s'attaque au fer.

coude

Elément de plomberie qui s'utilise en raccord et qui permet d'effectuer une bifurcation dans le parcours d'une canalisation ou d'un tuyauterie. Les coudes s'utilisent aussi pour l'installation des gouttières où ils sont employés pour rapprocher la descente du mur après le passage de la naissance.

coupe carrelage électrique

Composé d'un support et d'un disque de découpe d'une grande dureté, comme un disque de diamant, le coupe carrelage électrique permet de tailler précisément et sans efforts les carreaux de carrelage et de faïences.

coupe-tube

Outil de plomberie destiné à sectionner des tubes de 3 à 30mm de diamètre. Le coupe-tube est composé d'une partie fixe et d'une partie mobile qui permet, une fois la prise adaptée au diamètre du tube, de le couper. Pour procéder à la découpe, il suffit de faire tourner le coupe-tube autour du tuyau pour le découper.

coupleur-inverseur

Le coupleur-inverseur est un dispositif utilisé dans l'alimentation des installations domestiques au gaz qui ne sont pas reliées à un circuit de distribution de la ville. Il permet le branchement en réseau de deux bouteilles de gaz et assure la transition de l'une à l'autre quand une bouteille est vide. Selon les modèles, cette transition peut être automatique ou manuelle.

coups de bélier

Les coups de béliers est une expression générique utilisé en plomberie pour désigner les bruits et chocs des les canalisations résultants de brusques variations de pressions qui se produisent dans la colonne d'eau, comme ce peut être le cas avec l'arrêt d'un robinet. Les coups de béliers ne sont pas pour autant une fatalité. Il existe des systèmes antibélier qui, en plus de résorber ces bruits désagréables, permettent de préserver son installation des dégradations liées à ce phénomène.

courant alternatif

Le courant alternatif est le courant que nous utilisons tous les jours, que ce soit à la maison ou au bureau. Il est dit alternatif en opposition au courant continu, car il change perpétuellement et périodiquement de sens. Il se mesure en volt (V) et sa fréquence est quantifiée en Hertz (Hz).

courant continu

Le courant continu ou non-alternatif, est le type de courant dispensé par les batteries et les piles. A l'intérieur de ces conducteurs le courant, qui se traduit par le déplacement des électrons, est débité en continu et toujours dans le même sens.

court-circuit

Mise en connexion volontaire ou involontaire de deux points d'un circuit électrique.

couteau colle

Spécialement conçu pour repartir et uniformiser la colle nécessaire à la pose d'un carrelage ou de faïences, le couteau colle est constitué d'une plaque d'acier dentelée. Ces dents peuvent être de formes carrées ou triangulaires.

crampillon

Le crampillon appartient à la famille des clous. Sa physionomie particulière en forme de « V » est constituée de deux pointes. Le crampillon permet pour fixer un élément à un support et est notamment utilisé dans les travaux de charpente.

crépine

La crépine, aussi appelée araignée ou crapaudine, est le dispositif de grille qui filtre le passage des eaux et retient les gros corps étrangers. On l'utilise sur les canalisations d'écoulement comme les bondes ou les naissance de gouttières. Elle permet ainsi de réduire considérablement les risques de formation de bouchons dans les descentes d'évacuations.

culot

Le culot d'une ampoule électrique est la partie qui constitue son assise. Ce culot peut être doté d'un système de fixation à baïonnette ou à vis. Aussi est-il important lors de l'achat d'une ampoule électrique de veiller à ce que son culot soit compatible à la douille du luminaire qu'on souhaite remplacer. Même s'il est toujours possible de changer le type de douille d'une instalation.

culotte

La culotte est un élément de raccord principalement utilisé en plomberie pour raccorder les conduites d'évacuation à une descente ou une chute d'eaux usées. Il existe différents modèles de culottes, toujours plus ou moins en forme de Y, avec des degrés d'embranchements divers, des culottes simple, des culottes double et des culottes à coulisse.

cutter

Le cutter est un outil de découpe indispensable et particulièrement polyvalent. On peut l'utiliser dans de nombreuses occasions comme lors de la pose de papier peint ou de moquette, pour couper du papier de verre ou encore pour dénuder des fils électriques.

cylindre (serrure)

Le cylindre d'une serrure est l'élément de forme allongée dans lequel se glisse la clé qui actionne le verrouillage d'une porte. Il existe trois types de cylindres avec le demi-cylindre qui fonctionne à simple entrée, le cylindre à double entrée et le cylindre à bouton, qui actionne le verrouillage d'un côté par l'usage classique d'une clé et de l'autre par la manipulation du bouton. A partir de là de nombreuses versions, des plus simples au plus sophistiquées, alimentent le marché avec des systèmes de sécurité renforcés contre le crochetage et le perçage et des modèles de cylindres électroniques.

damer

Damer, ou procéder à un damage, a pour but de rendre une surface au sol totalement plane par compression. L'intérêt d'un telle pratique réside dans le gain de stabilité, on peut par exemple damer une chape de béton afin d'installer une terrasse, du sable pour daller une allée...

dameuse

La dameuse est un outil électrique ou à essence pratique pour aplanir, tasser et donc damer de grandes surfaces.

dauphin (gouttières)

Le dauphin est la dernière pièce de la gouttière, aux parois plus épaisses. Il fait suite à la descente et s'enfonce dans le regard pour procéder à la bonne évacuation des eaux de pluie. Un dauphin peut être soit droit, soit coudé en fonction du type d'évacuation souhaitée, qui peut être directe ou raccordée à un système de récupération des eaux.

défonceuse

La défonceuse est un outil de découpe électrique. Précise et très malléable, elle possède généralement un système de réglage de hauteur pour régler sa portée au millimètre près. Fonctionnant à l'aide de différentes fraises adaptables et spécifiques, elle offre de nombreuses aptitudes allant du tracé de rainures pour portes coulissantes, de la finition de bords de meubles, du tracé de décors à la découpe pure et simple. Souvent associée au travail du bois, elle peut également s'utiliser sur des matériaux plastiques et métalliques par l'ajustement de fraises adéquates.

descente (gouttières)

La descente est la conduite verticale et fermée de la gouttière qui mène les eaux de pluie à l'évacuation.

descentes d'eaux ménagères

La chute ménagère est la canalisation verticale d'évacuation des eaux usées qui recueille les eaux ménagères, c'est à dire les eaux issues de l'utilisation des appareils ménagers comme le lave-vaisselle ou le lave-linge ainsi que les eaux produites par les baignoires, douches, éviers et lavabos… Exception faite des eaux de WC ou eaux vannes.

déshumidificateur d'air

Le déshumidificateur d'air rééquilibre l'hygrométrie trop élevée d'une pièce, comme ce peut-être le cas dans les salles de bain ou les piscines couvertes. Il filtre l'air ambiant, prélève son excès d'humidité et recueille l'eau condensée à l'aide d'un réservoir. Sa sortie d'air peut être dotée d'un filtre anti-poussières, anti-pollens ou anti- acariens pour lutter contre les allergies. Mais surtout l'humidificateur d'air permet de prendre soin de son intérieur et d'éviter les dégradations dues à l'humidité comme moisissures ou de rouille. De plus, il assure le confort en diminuant les douleurs articulaires et autres rhumatismes. Enfin, son usage peut s'appliquer au domaine du bricolage pour un accélérer le temps de sèche des travaux de peinture et de rénovation.

détendeur

Le détendeur est l'instrument composé d'une soupape et utilisé en plomberie pour réguler la pression de l'eau qui circule dans les canalisations. Son manomètre permet de vérifier le niveau de cette pression, qui peut alors être réajustée pour un système. Il existe aussi des modèles de détenteur pour les installations en gaz. Le détendeur est un gage de sécurité.

dilatation

La dilatation est un phénomène naturel et physique. Elle se traduit par un accroissement du volume du matériau, résultant de son exposition à une source de chaleur.

domino

Aussi appelé dé ou barrette de raccordement, le domino est une petite pièce utilisée en électricité pour effectuer un raccordement électrique. Ce sont les petites vis du domino qui permettent d'effectuer le raccordement et d'assurer la propagation du courant électrique.

dormant

Le dormant, ou montant, est la partie verticale et fixe du châssis d'une fenêtre ou d'une porte.

douille

Il existe deux types de douilles électriques, la douille à baïonnette, qui comporte deux encoches opposées destinées à la fixation de l'ampoule, et la douille à vis. C'est donc la forme de douille d'un luminaire qui détermine le type d'ampoule à utiliser.

dureté de l'eau

La dureté de l'eau est fonction de sa composition. Plus elle contient d'ions calcium et magnésium, plus elle est dure. Cette contenance se mesure soit en milligramme par litre soit en degré de dureté, ce qui donne lieu à un classement en cinq niveaux qui va de « l'eau douce » à « l'eau très dure ». Toutes mesures supérieures étant non potable. Le degré de dureté français de l'eau reconnaissable aux initiales en Th (Titre Hydrométrique) qui l'accompagne, ou au symbole °f, affiche une teneur de 4 mg de calcium et 2,4 mg de magnésium pour 1 degré.

eaux usées

Les eaux usées sont le fruit de nos activités et de toutes installations de plomberie. Elles se composent d'une part des eaux ménagères, produites par les appareils ménagers et les évacuations d'eaux des baignoires, douches, éviers et autres lavabos, et d'autre part des eaux sanitaires des évacuations des WC.

eaux vannes

Les eaux vannes est l'expression consacrée en plomberie pour désigner les évacuations d'eaux produites par les WC lorsqu'on actionne la chasse d'eau. Les eaux vannes sont acheminées par une conduite distincte de celle(s) des eaux usées, avant d'aller se jeter dans la chute d'aisance et de rejoindre, via le collecteur d'eaux principal, la fin de votre réseau d'évacuation à savoir un égout ou une fosse septique.

ebarber

Procéder à un ébarbage ou ébarber une surface revient à éliminer toutes aspérités, bavures, irrégularités naturelles ou produites par un acte préalable, comme par exemple l'action de découpe qui laisse des marques significatives sur une pièce de bois.

echafaudage

Très pratique pour travailler sur les murs extérieurs, que ce soit lors de la construction ou de la rénovation, l'échafaudage est avant tout un outil de professionnel et est le plus souvent constitué en aluminium.

echafaudage en parapluie

Un Échafaudage en parapluie ou avec parapluie se compose d'une structure en métal ou en bâche placé au dessus du bâtiment pour le protéger des intempéries.

ecoconstruction

L'écoconstruction ou bioconstructruction sont les appellations des nouvelles techniques de construction du bâtiment et de l'habitat dont le maître mot est d'utiliser des matériaux d'origine naturelle, d'instaurer un nouvel art de vivre et de nouvelles habitudes et de lutter contre la pollution. Aussi, l'écoconstruction fait-elle partie du développement durable. Construire un habitat sain et écologique n'est donc plus une utopie ; chaque jour de nouvelles innovations voient le jour. Les possibilités d'application dans le domaine de la rénovation pour rendre sa maison plus bio sont également fort nombreuses.

effet de serre.

Effet de serre

L'effet de serre est un phénomène naturel thermique que l'on doit à la présence de certains gaz dans atmosphère terrestre comme la vapeur d'eau, le méthane et le dioxyde de carbone. Ces gaz, dit à effet de serre filtrent une partie des rayons du soleil et en laisse passer d'autres qui atteignent le sol puis le réchauffe. Cela entraîne une production de rayons infrarouges dont une partie reste emprisonnés dans notre atmosphère par ces gaz. Plus la proportion de ces gaz dans l'atmosphère est importante, et plus la proportion de rayonnement infrarouge sera élevée ce qui provoque un réchauffement de l'atmosphère.

embouts

Posséder des embouts offre le grand avantage de ne pas collectionner toute une série de tournevis et cruciformes de tailles diverses mais nécessite néanmoins la possession d'un support adapté comme une clé à cliquet. Ils existent dans de nombreuses tailles et spécificités différentes et sont conçus pour être facilement interchangeables. Ils possèdent par conséquent un indéniable côté pratique et sont souvent présentés et commercialisés sous forme de coffrets.

embrasure

L'embrasure est l'ouverture pratiquée dans un mur pour y installer le dormant d'une porte ou d'une fenêtre.

empreinte

L'empreinte est la forme caractéristique qu'emprunte l'extrémité des tournevis et qui se retrouve sur la tête des boulons et des vis. Pour exemple, l'emprunte cruciforme si reconnaissable à sa forme en X.

encoller

L'action d'encoller revient à recouvrir une surface colle ou d'une substance à base de colle. Aussi est-il à la fois possible d'encoller du papier peint pour débuter sa pose ou de procéder à l'encollage d'une surface à partir d'un apprêt, constitué de colle, avant de le peindre.

energie grise

Le concept de l'énergie grise est employé d'un point de vue écologique pour rendre compte de l'énergie nécessaire à la commercialisation et à l'utilisation d'un produit quelque qu'il soit ; industriel, agricole, vestimentaire… Même les services produisent de l'énergie grise. De nombreux paramètres énergétiques de calcul sont ainsi passé en revu avec notamment ceux de liés à l'approvisionnement en matière première, à la production, au transport, au recyclage… Ceci afin d'approcher concrètement la dépense énergétique sous-jacente et le niveau de pollution engendré.

enrouleur électrique

L'enrouleur électrique est très pratique pour de nombreux travaux dont l'espace de travail est éloigné de toutes prise électrique. C'est en quelque sorte une méga rallonge électrique constituée d'un support sur pieds et d'un système d'enroulement du câble électrique.

equerre de maçon

Outil de mesure à angle droit, l'équerre de maçon est très utile dans la réalisation de nombreux travaux comme lors de l'élévation d'un mur.

escalier

L'escalier est une construction de bois, de béton ou de métal qui permet de monter ou descendre d'un niveau ou d'un étage. Composé de nombreux élément, l'escalier est avant tout une succession de marches. Il existe différents modèles d'escalier, extérieurs ou intérieurs, droits, un quart tournants, deux quarts ou double quart tournants, l'hélicoïdal (composé de marches triangulaires tournant autour d'un ou plusieurs axe(s)), à double volée, avec ou sans paliers de repos, avec ou sans contremarches, avec ou sans rampe…

espagnolette

Dispositif de fermeture spécifique aux fenêtres et volets reconnaissable à son système de poignée à tige. C'est à lui qu'on doit à fameuse expression d'une fenêtre « fermée à l'espagnolette », où la fenêtre reste entrebâillée tout en étant maintenue par la poignée.

etabli

Indispensable et pratique, le recours à établi est tout indiqué dans la réalisation de nombreux travaux de coupe, perçage et menuiserie. De plus, ce support de travail offre la stabilité nécessaire pour y fixer vos outils de découpes électriques ou d'autres éléments aussi fondamentaux qu'un étau. Il existe par ailleurs deux types d'établis. L'établi fixe, tout d'abord, qui se présente sous la forme d'une surface plane souvent associée à des surfaces de rangement. L'établi pliant, ensuite, qui repose sur quatre pieds et qui est composé de deux planches parallèles qu'un système de manivelles permet d'écarter ou de resserrer selon vos besoins. Cet établi pliant est souvent assorti de calles amovibles et parfois doté d'un système de basculement verticale.

feuillure

La feuillure est une découpe de menuiserie en forme de double entaille à angle droit. Elle permet de préparer un assemblage. Son aspect est facilement reconnaissable, l'extrémité d'une pièce où a été pratiquée une feuillure est composée de deux arêtes successives, un peu comme le début d'un escalier. Elle est également utilisée en menuiserie pour procéder à des assemblages à feuillure et à rainure et feuillure.

fibre de coco

Le concept de cet isolant d'origine végétale a vu le jour dans les années 1970. L'intérêt de ces fibres provenant de la fameuse noix de coco, tient en premier lieu à son élasticité et son imperméabilité. Utilisable en vrac, en panneaux semi-rigides et en rouleaux de laine de coco, ce matériau permet d'isoler acoustiquement et thermiquement les cloisons, combles, murs, planchers et toitures.

fiche (électrique)

Elément de raccords électriques assimilable à une prise. On distingue deux types de fiches. Les fiches femelles possèdent une physionomie encastrée et adaptée à la fixation d'une fiche mâle, qui leurs sont physiquement opposées puisque qu'en relief.

fil à plomb

Le fil à plomb est un outil d mesure qui utilise la gravité afin de vérifier la bonne verticalité d'un élément mural. Il se compose tout simplement d'un fil et d'un plomb.

fil du bois

Les fils du bois sont l'enveloppe naturelle qui entoure les cellules vivantes de l'arbre et les séparent les une des autres. Selon les espèces d'arbres, la forme, la taille et la disposition de ces cellules varient. Les fils de bois font ainsi partis de la structure du bois. Ils peuvent être droits, croisés, ondulés… C'est ce profil de direction et leurs degrés de régularité qui détermine la résistance et la texture des bois utilisés dans le domaine du bricolage. En effet, selon ces critères, les différentes essences de bois ne se travaillent pas de la même façon.

filetage

Le filetage désigne à la fois l'action de fileter et le résultat obtenu. Il existe de nombreux filetages différents avec des sillons ou rainures de formes et de diamètres variés comme par exemple les filetages à droite, à gauche, fins, triangulaires, trapézoïdaux, ronds…

fileter

Pratiquer des rainures hélicoïdales dans une pièce de métal. L'ensemble de ces rainures forment le filet, aussi est-il courant de définir le verbe fileter comme l'action qui vise à réaliser le filet d'une pièce. En bricolage, ces filets sont présents sur les tiges des vis et boulons et à l'intérieur des écrous. C'est donc le type de filet qui détermine les caractéristiques du pas de vis. Les filets extérieurs se dessinent à l'aide d'un outil du nom de filière (ou fileteuse) tandis que les filets intérieurs sont façonnés par un taraud.

fissure

L'apparition de fissures sur un mur extérieur ou intérieur d'une habitation est un phénomène relativement courant et facilement identifiable par sa forme allongée et effilée. La plupart du temps, elles sont causées par le vieillissement ou les chocs, mais elles peuvent aussi être l'indice de problèmes graves comme l'infiltration d'humidité ou le tassement des fondations.

flexible

Le flexible est un élément de raccord de plomberie qui se fixe par simple système de pas de vis. Ses têtes de fixations peuvent être mâle ou femelle, c'est-à-dire à pas de vis externe ou interne. Son corps est composé de caoutchouc recouvert d'une protection de fils d'aciers tressés. Très malléable, il résiste aussi très bien à la pression.

fluide frigorigène (en circuit f

Les technologies de chauffage et de refroidissement de l'air basées sur la circulation d'un fluide frigorigène en circuit fermé sont largement utilisées à des fins domestiques. C'est par sur ses principes que fonctionnent par exemple climatiseur, le réfrigérateur et la pompe à chaleur. D'un point de vue physique, elles agissent par condensations et évaporations successives du fluide frigorigène qui ne cesse donc d'alterner entre l'état liquide à l'état gazeux. Le condensation, passage du gazeux au liquide, produit de la chaleur et inversement l'évaporation, produit du froid. C'est donc un procédé qui use des lois thermodynamiques.

fondations

Les fondations constituent la base de toutes édifices. Creuser et bâtir les fondations sont la première étape dans la construction, aussi sont-elles invisibles puisque sous la terre. Les fondations sont essentielles puisqu'elles ont pour rôle d'assurer la bonne stabilité du reste du bâtiment. Soumises à une réglementation stricte, elles doivent aussi tenir compte de la nature du sol afin d'éviter tous problèmes futurs de fondations comme un affaissement.

fonds de gouttières

Les fonds de gouttières sont de petits éléments verticaux à placer à chaque extrémité de chéneaux de gouttières. Indispensables, ils assurent la bonne fermeture des conduites de gouttières horizontales et piège l'eau de façon à ce qu'elle s'écoule uniquement vers la naissante.

fongicide

Un fongicide est l'appellation sous laquelle est désignée un produit capable de tuer ou d'empêcher le développement des champignons. Il permet donc de lutter contre la moisissure.

forêts

Les forêts se présentent sous la forme de tiges métalliques taillée et profilée de façon à pouvoir percer des matériaux divers. Ils s'utilisent en adéquation avec une perceuse électrique et existent sous différents modèles. Aussi appelés « mèches », ces forêts sont répartis selon des familles différentes qui sont associées au travail d'un matériau en particulier comme le bois, le béton, les métaux… Familles qui se différencient soit par l'alliage dans lequel ces forêts sont façonnés, soit par la forme de l'extrémité de leurs têtes.

fosse septique

La fosse septique est un système d'assainissement autonome des eaux usées. Son usage est destiné aux habitations qui ne sont pas directement reliées aux égouts municipaux. Il s'agit d'une sorte de cuve extérieure, enfoncée en profondeur dans le sol et reliée au réseau d'évacuation de la maison par une canalisation. Egalement dotée d'une aération, la fosse septique restitue l'eau traitée directement dans la nature. Elle peut aussi être reliée à un égout sélectif. Il existe différentes configurations de fosses septiques mais toutes répondent à des normes sanitaires strictes.

fraiser

En bricolage le verbe fraiser relève de deux définitions distinctes. En effet, il peut soit s'agir de la technique par laquelle on élargie ou évase l'ouverture d'un trou déjà percé soit de l'opération d'usinage qui consiste à façonner la tête d'une pièce afin de lui donner un aspect conique.

fraises

Les fraises sont de petits éléments métalliques spécialisés dans les travaux de découpe et de forages. Utilisées avec une fraiseuse ou une défonceuse, les fraises permettent non seulement de percer mais aussi de sculpter des matériaux tel que le bois et les métaux. De nombreux types de fraises sont commercialisés et la forme de leur tête définie le profil de la coupe qui va s'opérer.

frise

En décoration intérieure, la frise est un ornement mural composant une bande de faible largeur. Il peut s'agir de frises de papier peint commercialisée en magasin ou d'une réalisation personnelle à la peinture, avec ou sans l'aide de pochoir. En menuiserie, la frise est une appellation synonyme de latte, planche ou panneau pour les pièces de lambris et de parquets.

furet

En plomberie l'usage d'un furet permet de déboucher les canalisations inaccessibles par un système de rotation manuelle. Le furet est constitué de trois parties : une manivelle, un corps en forme de longue tige et d'une tête hérissée de fibres métalliques destinées à frotter et donc de nettoyer les parois internes des tuyaux.

gâche

La gâche est l'élément de forme rectangulaire fixé sur l'intérieur du pourtour d'une porte et derrière laquelle on creuse un trou en forme de mortaise. Elle est donc destinée à recevoir le pêne de la serrure et à assurer la bonne fermeture de la porte. La gâche est habillement faite de métal.

gâcher

Terme utilisé dans le bâti pour désigner le fait de délayer sa préparation avec de l'eau ; pour exemples gâcher du béton, ciment, du mortier…

galvanisé

Le terme galvanisé est utilisé dans le domaine du bricolage pour désigner les métaux et les outils qui bénéficient d'un revêtement en zinc pour jouir de son pouvoir protecteur ou de ses propriétés, comme celles liées à la conduction.

gauchissement

Le gauchissement est une forme de dégradation principalement causée par l'humidité et caractérisé par une déformation. Le bois est un matériau particulièrement touché par le gauchissement. Pour exemple une porte de placard gauchie ne ferme plus correctement.

giron

Profondeur d'une marche d'escalier. Se mesure du nez de la marche à l'aplomb du nez de la marche suivante.

gizmo

Flotteur plastique d'hivernage à mettre dans le skimmer de la piscine pour éviter qu'il se casse à cause de la glace

gouttières

Généralement en cuivre, en zinc ou en PVC, les conduites de gouttières s'assemblent en un large réseau destiné à récupéré, dirigé et évacuer les eaux de pluie dévalant le toit de votre habitation. Il existe de nombreux éléments de gouttières de formes et de vocations distinctes.

grain du bois

Le grain du bois est défini par le type et la forme des cellules du bois qui sont plus ou serrées entre elles. Aussi, selon les espèces, l'aspect et la qualité du grain diffèrent. Communément, on distingue trois grands types de grains avec les fins, les moyens et les grossiers. La nature du grain influe donc sur le travail du bois et sur la qualité des finitions.

grattoir triangle

Ses bords triangulaires et aiguisés sont destinés à gratter et agrandir les fissures des murs. Aussi permet-il d'effectuer le travail préparatoire nécessaire à sa rénovation et qui facilite l'adhésion d'un nouvel enduit. Notez bien qu'il existe également un grattoir de forme ogival qui possède les mêmes facultés et qui est spécialisé pour gratter les surfaces arrondies.

heurtoir

Le heurtoir est l'élément décoratif placé sur la face extérieur d'une porte d'entrée. Equipé d'un système de anse, il se manie de bas en haut et vient frapper la porte pour annoncer sa présence. C'est un peu le précurseur de la sonnette.

huisserie

L'huisserie est le terme générique employé pour désigner l'ensemble des éléments et des pièces qui constituent la structure fixe, ou dormante, des systèmes mobiles d'ouvertures que sont les fenêtres et les portes.

humidificateur d'air

Créé pour rééquilibrer l'hygrométrie d'une pièce à l'air trop sec, l'humidificateur d'air est censé apporter un confort de vie supplémentaire. Son apport en humidité fournirait un air sain capable de combattre et de atténuer les problèmes d'allergie, d'infections respiratoires comme le rhume et les rhinopharyngites, de maux de tête, de peaux, de yeux comme les conjonctivites... Il existe différents modèles d'humidificateurs d'air, par projection de vapeurs d'eau à eau froide, de vapeur d'eau chaude, avec hygromètre intégré, avec diffuseur d'huiles essentielles… Les modèles à ultrasons permettent de ne pas augmenter la température.

hygrométrie

L'hygrométrie est le taux d'humidité d'un milieu ou d'une pièce. Aussi s'agit-il de la quantité de vapeur d'eau contenue dans l'air ambiant. Il existe des appareils de mesure de l'hygrométrie appelés tout simplement hydromètre et des matériaux à vertus hydrométriques qui permettent sa régulation par des procédés d'absorption et de restitution.

hygrostat

L'hygrostat est une déclinaison de l'hydromètre en un système de régulation automatique du degré d'humidité contenu dans l'air d'une pièce. Incorporé ou relié aux appareils de chauffage ou de régulation de l'humidité comme les déshumidificateurs, les humidificateurs et la VMC, il est capable de moduler ou de couper leurs fonctionnements en fonction du taux d'hydrométrie désiré.

inertie thermique

Capacité d'un matériau à stocker la chaleur et à la restituer en surface par rayonnement au bout d'un temps de latence qui lui est propre. Ce délai, plus ou moins long entre absorption et restitution est appelé déphasage et est comptabilisé en heures. Un matériau à forte inertie thermique possède un temps de déphasage long et un matériau à faible inertie thermique, un déphase court voir quasi immédiat.

infiltration

L'infiltration est l'action d'un fluide qui s'immisce peu à peu dans la matière. Les problèmes d'infiltration domestique dans les murs ou le sol peuvent causer d'importants dommages puisqu'ils fragilisent la construction et entraînent des problèmes sanitaires comme avec l'apparition de moisissures.

interrupteur (généralités)

L'interrupteur est un terme général employé pour désigner tous boutons ou mécanismes permettant de couper et de rétablir à loisir le passage d'un courant dans un circuit électrique. Pourtant les formes et dispositifs qu'il revêt pour remplir ce rôle sont multiples. Parmi eux l'interrupteur à bascule, le commutateur ou va et vient, le variateur de lumière, le bouton pressoir…

interrupteur à bascule

L'interrupteur à bascule est composé d'un simple système de bascule verticale, haut et bas, avec une position fermé et une position ouverte. Peut-être simple ou double, dans ce dernier cas il contrôle deux installations électriques différentes. C'est le modèle classique par excellence.

interrupteur automatique

L'interrupteur automatique ouvre ou ferme l'accès au courant selon des paramètres préprogrammés qui lui sont propre. Il réagit à des stimuli extérieurs qui peuvent répondrent à des questions de confort, d'économie ou de sécurité avec des déclencheurs du type degré de température, intensité lumineuse, détection de présence, détection de fumée…

interrupteur temporisé

L'interrupteur temporisé fonctionne à l'aide d'une minuterie intégrée qui permet de contrôler le temps de fermeture, et donc le temps de fonctionnement, d'un circuit. Ce modèle est d'ailleurs fréquemment utilisé dans les parties communes des immeubles qui ne nécessite pas l'intervention d'un éclairage permanent et aide ainsi à réduire la consommation.

isolation phonique

L'isolation phonique, aussi appelée isolation acoustique, a pour but de protéger un espace des bruits parasites. Elle est donc liée à un véritable confort de vie. Dans l'habitat, ces sources de nuisance sont en effet multiples et peuvent tout à la fois provenir de l'extérieur, d'une pièce voisine ou encore des installations telles que la plomberie, le chauffage ou la ventilation. Les matériaux, revêtements et principes liés à ce type d'isolation sont nombreux et en perpétuelle évolution.

isolation thermique

Les matériaux et procédés d'isolation thermique liée à l'habitation ont pour fonction de limiter au maximum les variations de température et, en hiver, d'éviter les déperditions de chaleurs et de ce fait de réaliser des économies d'énergie.

jalousie

La jalousie est composée de fines lames très rapprochées et orientables en aluminium, en bois ou en métal. C'est un modèle de fenêtre en panneau fixe ou mobile, de stores et de volets d'inspiration orientale et qui peut aussi permettre de « voir sans être vu ». Les stores à jalousie sont aussi connus sous le nom de stores vénitiens.

jambonneau

Le jambonneau de gouttière est un élément de raccord créant un embranchement en forme de « Y » qui permet de réunir verticalement deux conduites pour ne former plus qu'une seule et unique descente.

jointoyer

En bricolage, le verbe jointoyer traduit l'action d'emplir les joints d'un ouvrage de carreleur ou de maçonnerie. Cette opération de jointement assure la stabilité et peut s'effectuer à l'aide de différents matériaux spécialement conçus pour cet usage comme le ciment-joint, la colle de carrelage ou le mortie-colle.

judas

Le judas est le système qui permet de voir, en toute discrétion, au travers d'une porte d'entrée. De petit diamètre, il est équipé d'un système de lentilles et bien souvent d'un petit cache pivotant.

laine de coton

L'usage des propriétés isolantes du coton est assez récent puisqu'il n'a réellement commencée qu'au début des années 1990. Issue directement de la plante ou recyclée, la laine de coton emprisonne l'air dans ses fibres. Ce phénomène lui confère naturellement des propriétés d'isolation thermique et phonique. Afin d'éviter toutes allergies et dégradations futures, cette laine de coton est ignifugée et préalablement traitée contre les acariens et les insectes, les champignons et l'apparition de moisissures.

laine de mouton

La laine de mouton est un très bon isolant d'origine animal. Totalement naturelle, elle est néanmoins traitée par nos industries pour être à la fois ignifugée et inodore. En effet, à l'état naturel la laine de coton dégage une forte odeur caractéristique qui est en fait le moyen de défense de l'animal pour repousser l'attaque de parasites. Aussi la laine de mouton industrielle subit-elle un nouveau traitement insecticide. Déclinée en écheveaux (assemblage de fils repliés), en panneaux semi-rigides, en rouleaux ou en vrac utilisé pour les combles, murs, planchers, toitures pour l'isolation acoustique et thermique et la régulation hygrométrique.

lambris

Le lambris est un revêtement décoratif pour murs et pour plafonds réalisé par assemblage successifs de frises, lames, panneaux ou planches. Traditionnellement en bois, il existe aussi des lambris en marbre, stuc, PVC…

lambrisser

Opération qui consiste à poser du lambris. Le lambrissage d'une pièce ou d'un plafond peut être horizontal, oblique ou vertical et les lames ou panneaux de lambris peuvent être clouées ou vissées. Le lambrissage d'un mur peut être partiel et s'arrêter à mi hauteur, en partant du sol « lambris d'appui » ou en partant du plafond « lambris de hauteur ».

lampe à incandescence

La lampe ou ampoule à incandescence doit son nom au petit filament qu'elle renferme sous sa paroi de verre. Ce filament, tendu entre deux fils, est en fait un excellent conducteur d'électricité qui possède la particularité de chauffer au passage des électrons au point de devenir incandescent. Dans de telles conditions, il aurait tôt fait de fondre à l'air libre. Heureusement, le gaz inerte contenu dans l'ampoule empêche cette fonte et lui permet alors de produire de la lumière. Mais on comprend aussi pourquoi une lampe allumée est brûlante.

lampe fluorescente

La lampe fluorescente possède un système de tube miniaturisé possédant la faculté de se plier et replier ou encore de s'enrouler sur lui-même. L'allumage est produit par le passage du courant électrique entre deux électrodes qui, petit à petit, chauffe le contenu gazeux fait de gaz rare et de vapeurs de mercure et stimule la poudre fluorescente de ses parois. Ce type de lampe chauffe peu et a dure longtemps mais est assez onéreuse et contient des produits toxiques. Elle est donc à manipuler avec précisions.

lampe halogène

La lampe halogène est un type de luminaire dérivé de la lampe à incandescence. Aussi renferme-t-elle le même type de gaz inerte qui s'associe à un composé halogène typique de son fonctionnement. L'allogène possède un cycle de renouvellement qui induit une durée de vie plus longue que l'incandescente. Sa température de chauffe est très élevée, ce qui induit une consommation électrique supérieure, et son rayonnement s'approche plus des blancs que des teintes orangées.

larder

Terme emprunté à la maçonnerie et qui désigne la préparation visant au renforcement de l'adhésion d'une future couche de plâtre à un élément tel qu'une planche de contreplaqué ou d'un panneau. Préparation à garnir le support de clous.

lardis de clous

il s'agit de deux clous croisés et enfoncés partiellement dans une pièce de bois

lasure

La lasure est un produit de revêtement liquide, qui s'applique de la même façon qu'une peinture ou qu'un vernis. Les propriétés hydrofuges et microporeuses de ce produit de finition assurent la protection des façades et des matériaux contre les dégâts d'humidité tout en les laissant respirer. Son aspect translucide, très apprécié en décoration, fait qu'elle est très utilisée sur les boiseries et menuiseries qu'elle embellit et protège tout en laissant apparaître les dessins et veines du bois. Il existe toute une gamme de lasure, déclinée en différentes couleurs et en différentes teintes, avec des lasures d'intérieures, d'extérieurs, pour béton, pour bois, fongicides, insecticides, anti-UV…

le certificat d'urbanisme d'info

Il permet, en l'absence de projet précis, de connaître les règles d'urbanisme applicables au terrain et renseigne sur les dispositions d'urbanisme (par exemple les règles d'un plan local d'urbanisme), l'existence de servitudes d'utilité publique (restrictions administratives au droit de propriété), la liste des taxes et contributions applicables pour un terrain donné. Attention, ce certificat n'indique pas si le terrain est constructible ou non.

lés

Terme utilisé pour désigner ce qui pourrait être qualifié comme un pan ou encore un panneau de revêtements intérieurs comme la moquette ou le papier peint. Lors de la pose, il est important de bien aligner les lais afin de réaliser un travail propre et harmonieux.

lessivable

Le terme lessivable, ou lavable, est utilisé pour désigner les peintures et papier-peint qui peuvent être lessiver avec de l'eau sans subir de dégradations. Les papier-peints lessivables sont généralement en vinyle.

liège

Utilisé sous sa forme expansée, le liège qui provient de l'écorce de l'arbre chêne-liège est un matériau écologique végétal qui emprisonne l'air dans les multiples cellules qui le constitue. Il est par conséquent un très bon isolant naturel phonique et thermique. De plus, il présente une assez bonne résistance au feu et est imperméable à l'eau, ce qui fait de lui un matériaux résistant qui ne peut ni pourrir ni être contaminer par des champignons. Décliné en vrac et en panneaux, le liège permet d'isoler cloisons, murs, plafonds, planchers et toitures. Son utilisation peut aussi entrer dans la composition de béton allégé ou de chapes isolantes.

ligne de foulée

Est une ligne imaginaire située le plus souvent dans l'axe d'un escalier. Il s'agit de la ligne suivie par les utilisateurs.
Pour un escalier de plus d'un mètre de large, la ligne est prise à 50cm de la main courante ; même distance à partir du centre dans le cas d'un escalier tournant.
Est utilisée pour calculer la hauteur et le giron optimaux pour un escalier.

lime

Il existe différents modèles de limes où se distinguent les limes plats, les demi-rondes et les rondes. Mais d'une manière générale, la lime est un outil utilisé en menuiserie pour abraser de petites surfaces. Néanmoins, certaines limes sont spécialisées dans le travail des métaux.

lin

Matériau d'origine végétale, le lin représente des applications très intéressantes dans le domaine du bâtiment. Déjà utilisé à l'ère romaine pour ses propriétés, il est aujourd'hui fort apprécié en écoconstruction. Produit à partir des fibres courtes de la plante non exploitables par l'industrie textile, la laine de lin constitue un très bon isolant. Décliné sous la forme de feutres, de panneaux et de rouleaux, il est notamment utilisé pour l'isolation acoustique et thermique des cloisons, combles, murs, planchers et toitures des habitations. Ainsi que pour ses propriétés de régulation du taux de l'hygrométrie, par absorption et restitution de l'humidité.

linoléum

Plus connu sous le nom de lino, le linoléum est matériau fabriqué à base d'huile de lin et de pigments et selon son mode de fabrication de bois, de calcaire, de chaux, de liège, de résines… Ces différents ingrédients, une fois mélangés et malaxés forment une sorte de pâte qu'on applique puis sèche sur un support, traditionnellement une toile de jute, et est ensuite recouvert d'une couche protectrice. Le linoléum est utilisé en tant que revêtement de sol. Il est anti-bactérien, élastique, imperméable, solide et écologique puisque composé composants naturels. Néanmoins, il supporte mal l'humidité.

lumière monochromatique

Une lumière monochromatique est une lumière qui se compose d'une seule longueur d'onde, on parle dans ce cas de lumière pure. On y assimile également les lumières composées de longueur d'ondes très proches.

lumière polychromatique

La lumière polychromatique se compose de plusieurs gammes de fréquence c'est a dire des ondes électromagnétiques de longueur différentes, comme par exemple la lumière blanche.

lunettes de protection

Indispensable pour votre sécurité, les lunettes et autres visières de protection protègent vos yeux des tous éclats et projections lors de vos bricolages. Elles sont particulièrement recommandées lors de maniements d'outils de découpes électriques.

lustrer

Lustrer est une étape d'entretien ou de finition réalisée par frottements. Le lustrage a pour objectif de donner de l'éclat et de la brillance à une matière, à un meuble ou à un revêtement. Pour exemple, lustrer un parquet ou lustrer une poignée de porte.

lyctus

Le lyctus, ou licte brun, est un xylophage dont la préférence se porte sur les bois non résineux. Il s'attaque plus particulièrement aux menuiseries, meubles et parquets. Les adultes sortent du bois en creusant de petits trous d'environ 1mm de diamètre.

machine à crépir

Outil doté d'une manivelle dont l'atout réside dans sa capacité à projeter de l'enduit de façon à lui donner un aspect crépit à une façade.

manchon

Le manchon est un élément de raccord cylindrique qui agit par recouvrement pour joindre et maintenir en ligne droite deux tuyau entre eux. Il est couramment utilisé pour raccorder les canalisations, les conduites de gouttières et les tuyauteries.

mandrin

Le mandrin est la partie la partie d'attache cylindrique qu'on retrouve notamment sur les outils destinés à percer ou à serrer. Pour exemple, le mandrin de la perceuse électrique permet de fixer les forets.

marqueterie

La marqueterie est une branche de l'ébénisterie dont le savoir faire utilise les techniques de placages pour embellir et enrichir des ouvrages de menuiserie en les recouvrant de fines plaques de matériaux. Elle joue avec les essences et les teintes de bois, les associations de matières précieuses comme le bronze, l'ivoire, le marbre ou la nacre dans un but purement décoratif et esthétique. On parle aussi d'assemblages ou d'ouvrages de marqueterie.

marquise

Dans le domaine de l'habitation et du bricolage la marquise est une sorte de petit auvent. Située au dessus qu'une porte, elle décore la façade de votre maison et apporte une petite protection contre la pluie. Les marquises sont généralement conçues en fer forgé et en verre, mais peuvent aussi être en aluminium, en bois, en tuile, en PVC…

marteau

Outil mythique, il n'existe pas de bricoleur sans marteau. Ce qui ne l'empêche pas de revêtir différentes spécificités et appellations et devenir tour à tour menuisier, électricien, américain, ou encore « arrache clous ». Néanmoins son utilisation principale reste d'effectuer des impactes et plus encore d'enfoncer des clous, d'assembler, de fixer ou de solidifier.

marteau arrache-clou

Ce marteau à la double physionomie possède la faculté, comme le sous-entend son nom, d'arracher les clous. D'un côté on plante, de l'autre on arrache. Bien entendue cette opération nécessite que le clou en question ne soit pas totalement enfoncé et que sa tête dépasse…

marteau piqueur

Utilisé pour le gros œuvre, le marteau piqueur agit par percutions. Il est essentiel pour casser le bitume ou le béton.

masses et massettes

De densités supérieures à celle du marteau, la masse et la massette (ou petite masse) s'utilisent principalement dans le domaine du bâtit. Elles peuvent agir seules mais s'accompagnent le plus souvent d'un élément intermédiaire tel qu'un burin ou un ciseau de maçon.

matériaux céramiques

Les matériaux céramiques représentent sans doute la plus grande et la plus vaste famille de matériaux dans le sens où elle intègre tous ceux qui ne sont ni métalliques ni organiques (c'est-à-dire d'origine animale, plastique ou végétale). Aussi regroupe-t-elle aussi bien les bétons et les ciments que les carrelages et les faïences, le grès et la terre cuite, la porcelaine et le verre…

matrice à collet battu

La matrice à collets battus est un outil utilisé pour réaliser soi-même les collets battus des tubes et des tuyaux. Constituée d'un corps allongé dont lequel s'enchaînent une série de trous de différents diamètres, elle possède une face plane et une face où les rebords des trous ont été chanfreinés. La matrice à collets battus s'ouvre et ferme comme une pince, de façon à encercler et maintenir le tube pendant qu'on le façonne. Elle s'utilise en adéquation avec un étau, un mandrin de forme cylindrique et une toupie.

métaux de transition

La famille des métaux de transition se situe entre les métaux et les non-métaux du point de vue des leurs caractéristiques chimiques et du tableau de classification périodique des éléments de Mendeleïev. Ils sont souvent utilisés dans la conception d'alliages. Quelques exemples de métaux de transition courants : le cuivre, le fer, le zinc.

mètre pliant

Contrairement au mètre enrouleur couramment utilisé, le mètre pliant est construit dans un matériau rigide. Il est utilisé principalement pour mesurer des dimensions de largeur, comme celle d'un mur. Néanmoins cet outil de mesure est plus un outil d'indication que de précision.

moisissure

La présence de moisissures dans une habitation est une dégradation provoquée par un trop grand degré d'humidité. Composée de champignons microscopiques, la moisissure peut entraîner des problèmes de santé. De plus la prolifération de ces organismes vivants fragilise les constructions, aussi est-il important de la prévenir et/ou de la traiter.

montage en série

Il n'y a qu'un seul chemin pour le passage du courant, les éléments se suivent.

mortaise

Une mortaise est une entaille en forme d'encoche destinée à recevoir un tenon ou une autre pièce de taille correspondante à son ouverture. Pratiquée dans le bois ou le métal, elle assure la solidité d'un assemblage. On parle d'ailleurs d'assemblages à mortaise, ainsi que d'assemblages à tenons et mortaise.

moulure

Les moulures sont des éléments décoratifs directement creusés dans la matière ou rajoutés en relief. A l'intérieur d'une habitation, les moulures sont généralement en bois et permettent d'habiller les chambranles, les corniches, les murs, les panneaux de portes, les plaintes...

mycélium

Composé de filaments, le mycélium est la partie végétative du champignon

naissance

La naissance est l'élément de raccord des gouttières qui marque le passage des conduits horizontaux, ou chéneaux, à un conduit vertical menant vers l'évacuation, la descente.

niveau

Essentiel lors de nombreux travaux comme l'élévation d'un mur ou la pose d'un carrelage, le niveau permet de vérifier ou d'ajuster l'horizontalité et la verticalité par l'intermédiaire de la bulle d'air de son viseur.

nourrice

La nourrice est un élément de raccord de plomberie. Equipée d'une série de pas de vis d'assemblage sur lesquels viennent se greffer des canalisations ou tuyauteries de diamètres inférieurs, elle permet d'assurer la distribution et la répartition de l'eau dans un réseau d'alimentation. La nourrice est aussi connue sous le nom de distributeur.

oeil de boeuf

En habitat, l'œil de bœuf est le nom donné aux modèles de lucarnes et de fenêtres qui emprunte une forme arrondie ou ovale. L'ouvrant d'une fenêtre œil de bœuf est monté horizontalement de façon à ce qu'il puisse basculer.

onduleur

Un onduleur est un composant électronique qui convertit le courant continu du ou des panneaux solaires photovoltaïques en courant alternatif.

onglet

En menuiserie, tailler en onglet consiste à pratiquer une découpe en biseau de bas en haut. L'extrémité de l'onglet est donc constituée d'une pente.

ouvrant

L'ouvrant, aussi appelé vantail, est la partie mobile du châssis d'une fenêtre ou d'une porte. Il s'associe au dormant par un système de fixation qui permet de se mouvoir et donc de s'ouvrir ou de se fermer.

oxydation

En bricolage l'oxydation est un phénomène chimique qui entraîne la dégradation des matériaux à partir de l'oxygène. Cette dégradation entraîne l'apparition d'un oxyde. Les métaux y sont particulièrement sensibles et chez certains d'entre eux la réaction d'oxydation forme une couche protectrice perméable à l'oxygène, comme c'est le cas avec le cuivre. A l'opposé, l'oxyde ferrique résultant de l'oxydation du fer et plus connu sous le nom de rouille n'assure pas cette protection et continue de se rependre en rongeant la matière si aucun traitement ne lui est administré.

panne faîtière

La panne faîtière est la poutre horizontale de la charpente qui forme l'arrête au sommet du toit et sur laquelle reposent les tuiles faîtières.

panne sablière

La panne sablière est la pièce de charpente qui participe au soutient de la structure des planchers et/ou du toit en prenant appui sur l'épaisseur des murs de la maison, sur laquelle elle repose horizontalement de tout son long.

papier à poncer

Très utiles pour restaurer un meuble, unifier ou aplanir une surface, décaper, arrondir les bords… Les feuilles de papier à poncer utilisés, pour leur vertu abrasive, existent sous de nombreuses appellations comme le papier de verre, le papier d'émeri ou l'anti-écrasant. Certaines sont spécialisées dans un type particulier de matériaux et d'autres prédimensionnées et adaptées à l'usage d'un appareil de ponçage électrique. Quant à l'épaisseur du grain de ces feuilles, elle est liée à la qualité du ponçage désiré sachant qu'utiliser un grain fin assure un travail de plus haute précision mais d'intensité moindre.

papier peint intissé

il s'agit d'un papier peint doté de deux couches, l'une en papier intissé, très résistante et l'autre, décorative en vinyle imprimé. Il permet une pose simple et rapide en recouvrant de mur de colle puis en y déroulant le papier .

pêne

Le pêne est l'élément métallique d'une serrure qui s'encastre dans la gâche du chambranle lorsque la porte est en position fermée. Il existe en fait deux types de pênes. Le pêne monté sur ressort, ou pêne demi-tour, possède une découpe en biseau et s'actionne, se rentre ou ressort, lorsqu'on manipule la poignée. Le pêne dormant, de forme rectangulaire, assure le verrouillage qui se déclenche par l'intermédiaire d'une clé ou d'un système de fermeture. Les fenêtres sont également équipées de pênes.

perceuse électrique

Très utile, la perceuse électrique s'adapte à de nombreux matériaux grâce à l'existence de mèches spécifiques interchangeables que ce soit dans le domaine du bois, du béton, du plâtre ou des métaux. Elle excelle bien évidement dans le perçage de trous d'utilisations multiples mais peut également devenir un allié par sa capacité à faciliter ou initier de nombreux autres travaux comme la facilitation d'un découpe ou l'installation d'une bouche de ventilation.

perlite

La perlite est un isolant d'origine minérale. Plus précisément, elle est tirée d'une roche volcanique et est, à ce titre, un matériau qui présente une indéniable résistance au feu. C'est pourquoi, elle est souvent utilisée pour tapisser les conduits de cheminée. Mais son utilisation en tant que biomatériau ne s'arrête pas là. La perlite peut également être gâchée avec du mortier, du béton ou de l'enduit ou utilisée en vrac ou par insufflation dans les combles et les murs ; le tout dans un soucis d'isolation.

pied à coulisse

Cet astucieux outil de mesure permet de réaliser des mesures diverses de grandes précisions. A l'aide de son pied à coulisse, il est effectivement possible d'apprécier différentes largeurs et épaisseur, mais également d'évaluer la profondeur ainsi que l'écartement d'éléments.

pince à cosse

La pince à cosse, utilisée en électricité et aussi appelée « pince à dénuder », a été spécialement conçue pour dénuder facilement et rapidement des fils électriques. Possédant plusieurs encoches de taille différentes, elle s'adapte facilement à de nombreux diamètres. Néanmoins, il n'est pas essentiel de la posséder pour y parvenir, même si elle s'avère très pratique.

pince coupante

Destinée à couper et sectionner des fils métalliques d'origines diverses, la pince coupante peut également s'employer pour réaliser entailles et encoches sur des fines plaques plastiques ou métalliques.

pince multiprise

Pratique, la pince multiprise possède un système de coulisses qui permet d'adapter la taille de sa prise à des écrous et autres éléments de tailles diverses. Principalement utilisée pour serrer et dévisser, on peut néanmoins regretter le fait que sa capacité de serrage soit moindre que celle fournie par un outil spécifique et adapté.

pince universelle

La pince universelle s'utilise le plus communément pour serrer et dévisser. Dans cette optique elle s'adapte plus particulièrement aux écrous, vis ou boulons d'un diamètre classiquement inférieur à 15 millimètres. Cependant, il n'est pas rare de l'utiliser pour un tout autre usage. En effet, la partie coupante située à sa base permet de couper diverses fils métalliques comme des fils électriques ou les mailles d'un grillage.

pinces de serrage

Très utile pour stabiliser un élément à un support ou deux éléments ensemble, les pinces de serrages peuvent aussi s'utilisées avec un établi. Elles permettent alors d'immobiliser une planche lors de sa découpe.

pipe

Elément de raccord coudé à 90 degré utilisé en plomberie dans les systèmes d'alimentation et d'évacuation des eaux. Pour exemple la pipe d'évacuation des WC.

placage

Les placages sont des fines feuilles de bois utilisées comme revêtements des meubles ou surfaces boisées. Il s'agit généralement de bois exotiques ou précieux comme l'acajou et l'ébène, mais il existe aussi des placages composés à partir d'autres matériaux comme le bronze, le marbre et la nacre. L'usage du placage est fort ancien et est au cœur des techniques de marqueterie. Le placage est donc un moyen économique et ingénieux pour embellir et enrichir par superposition, tout en conservant les propriétés fonctionnelles et la résistance du support.

plâtroir

En métal ou en plastique, le plâtroir se présente sous la forme généralement rectangulaire composée d'une surface plane et d'une poignée. Aussi est-il l'instrument parfait pour uniformiser la surface d'un mur, c'est pourquoi il est beaucoup utilisé pour enduire et plâtrer.

plinthe

Les plinthes formes le revêtement protecteur d'une dizaine de centimètres de hauteur qui courent au pied des murs intérieurs d'une pièce et qui font le lien entre les pans des murs et le sol. De faible épaisseur, les plinthes peuvent être en bois, en carrelage, en staff...

plumes de canard

Ce matériau d'isolation n'est en fait composé qu'à environ 70% de plumes de canard, auxquelles s'ajoutent des fibres de polyester, de la laine et un traitement antimite. Utilisées pour isoler acoustiquement et thermiquement les combles, murs, sols et toitures des habitations, les plumes de canard sont aussi appréciées pour leur résistance naturelle aux moisissures.

pompe à chaleur (généralités)

La PAC ou pompe à chaleur utilise la chaleur naturellement présente dans la nature, qu'elle réchauffe ou refroidit ensuite, pour contribuer à l'alimentation d'un système de chauffage et/ou de climatisation domestique. Le modèle de pompe à chaleur capable de chauffer et de refroidir selon nos besoins et nos envies porte le nom de pompe à chaleur réversible. Les sources de la chaleur naturelle sont contenues dans trois milieux, l'air, l'eau, la terre. Il existe d'ailleurs trois versions de pompe à chaleur sur le marché, avec trois systèmes d'installation et deux principes de fonctionnements différents. Mais d'une manière générale, leur utilisation permet réduire sa consommation d'énergie jusqu'aux deux tiers et donc de faire des économies et de participer à la protection de l'environnement en usant de ressources naturelles et renouvelables. Elles sont notamment parfaites pour alimenter les systèmes par chauffage rayonnant comme le planchers ou plafonds chauffants.

pompe à chaleur air/air

La pompe à chaleur air/air prélève la chaleur de l'air et le restitue directement après réajustement de sa température dans l'ambiant de votre habitation. Avec la pompe à chaleur air/eau qui fonctionne de manière sensiblement différente, elles forment une famille de pompe à chaleur dérivée des principes de l'aérothermique, qui sont par ailleurs les moins coûteuses et les plus faciles d'installation.

pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau utilise les principes de fonctionnement de chauffe et/ou de refroidissement de l'air ambiant intérieur basés sur la circulation en circuit fermé d'un fluide frigorigène (voir le mot). Ici le fluide frigorigène est de l'eau. L'eau recueille la chaleur libre et disponible dans l'air par simple contact et adapte sa température en fonction du type d'installations qu'elle alimente ; chauffage, climatisation ou réversible.

pompe à chaleur eau/eau

La pompe à chaleur eau/eau utilise son circuit en eau pour prélever la chaleur contenue dans l'eau des nappes phréatiques ou dans la terre pour vos installations thermiques. Il s'agit donc ici des lois et usages de la géothermie. L'installation de ces modèles de pompes à chaleur doit être confié à des professionnels car elle nécessite de forer le sol pour y implanter des capteurs dans le sol qui peuvent parfois aller jusqu'à 100 mètres en dessous de la surface. Il existe néanmoins des modèles de capteurs horizontaux qui ne s'enterrent qu'à environ 1 mètre de profondeurs mais ceux-ci interdisent toutes plantations dans son périmètre ; les racines des arbres pourraient en effet causer de graves dégâts.

ponceuse électrique

Constituée d'un sabot où l'on applique du papier à poncer prédimensionné, la ponceuse électrique s'avère très utile pour de nombreuses applications comme le ponçage d'une grande surface ou la préparation au décollage d'un papier peint imperméable. Son grand avantage sur le ponçage manuel est qu'elle rend les tâches de grandes ambitions moins fastidieuses en plus d'assurer une meilleure uniformité. Il existe différents types de ponceuses électriques dont les principales sont la ponceuse excentrique au support circulaire qui agit par double rotation, la ponceuse à bandes (ou à rubans) où la bande de papier à poncer tourne autour de son support, la ponceuse vibrante et pour finir la ponceuse d'angle qui permet des finitions plus précises car dotée d'une amplitude de vibration moins importante.

prise programmateur

Très pratique, la prise programmateur permet en plus de réaliser des économies d'énergie si on le désire. En effet, son dispositif permet d'utiliser des appareils électriques de manière différée. Il suffit de le brancher entre la prise électrique et la machine à contrôler et de le régler de façon à se qu'il se déclanche au moment voulu c'est-à-dire qu'il laisse libre cours à la continuité électrique de l'appareil auquel il est branché à un instant T désiré. Différents modèles de programmateurs sont commercialisés, des journaliers mais aussi des plus longues durées.

purificateur d'air

Aussi appelé assainisseur d'air, le purificateur d'air traque les particules en suspension. Il réduit ainsi la pollution de nos intérieurs pour fournir un air plus sain appauvrit en allergènes, bactéries, poussières et autres impuretés chimiques ou organiques. Un air ambiant à la fois plus propre et sans mauvaises odeurs. Selon les modèles, les purificateurs fonctionnent soit par filtration, avec des filtres spécialisés, soit par ionisation. Ces derniers, les ioniseurs, diffusent des ions négatifs qui « s'accrochent » aux particules pour les piéger par attraction.

queue d'aronde

Technique d'assemblage de menuiserie qui assure une très bonne résistance et peut supporter de lourde charge. La queue aronde est profilée en une sorte de demi triangle inversé qui s'emboîte dans une empreinte de même dimension et forme un système naturel de verrouillage.

queue droite

Technique d'assemblage de menuiserie dérivé de la méthode à queue d'aronde. L'assemblage à queue droite consiste à réunir deux pièces de bois par un système d'accroche crénelée et est utilisé pour la construction de petits mobiliers.

rabot

Outil de menuiserie et par conséquent impliqué dans le travail du bois, le rabot est principalement utilisé pour aplanir des surfaces. Il existe de nombreux modèles de rabots. Pour exemple le riflard et la varlope sont de grands rabots, le guillaume est spécialisé dans les moulures et les rainures...

radiateur (généralités)

Qu'il fasse partie d'un système de chauffage central ou qu'il soit relié à un système de chauffage indépendant, le rôle d'un radiateur reste toujours d'apporter la chaleur dans nos pièces. Mais les formes, les matériaux et les technologies qu'il emprunte pour cela sont des plus variées. Voici quelques repères.

Radiateurs de chauffage central : à fonctionnement simple ou mixte (à l'eau et à l'électricité), à chaleur douce (chauffage rayonnant).
Radiateurs de chauffage indépendant : électriques à accumulation, à fluide caloporteur, convecteurs, radians (ou radiateurs rayonnants)…
Radiateurs d'appoint : bain d'huile, soufflant.

Matériaux de radiateurs : acier, céramique, fonte, fonte d'aluminium, verre…

radiateur à accumulation

Particulièrement économique le radiateur à accumulation fait le plein de chaleur pendant les heures creuses, où la consommation d'énergie est la moins coûteuse, et la restitue de manière lente et continue par l'action de rayonnement. Sa qualité de chauffe est donc constante et surtout très économique. Ce procédé d'accumulation est assuré par la présence d'un bloc accumulateur, composé en brique réfractaire et alimenté en électricité. Toutefois, un système de chauffe plus intense, composé d'un ventilateur intégré contrôlé par thermostat, est souvent associé pour parer à toutes éventualités.

radiateur à fluide caloporteur

Ce modèle de radiateur très courant est composé d'un circuit fermé dans lequel circule un fluide caloporteur. Une résistance électrique vient réchauffer ce fluide en un point donné du circuit. Le fluide véhicule et communique ensuite la chaleur. La chaleur ainsi diffusée est homogène et n'assèche pas l'air, puisque la résistance n'est pas en contact direct. Un fluide caloporteur doit donc posséder une bonne conductivité thermique. Pour le chauffage, on utilise par exemple des dérivés de pétrole mais aussi des fluides sains comme de l'huile minérale ou de l'eau. Son fonctionnement est donc très proche d'un radiateur relié à un chauffage central. Il existe par ailleurs des modèles mixtes de radiateurs électriques à l'eau, reliés au chauffage central, dont le rôle est d'assurer la production de chaleur durant les périodes de l'année où la chaudière n'est pas en marche.

radiateur à inertie

Le radiateur à inertie est composé d'un cœur en fonte ou en brique réfractaire, qui accumule la chaleur pendant le temps de chauffe et continue de la propager par rayonnement longtemps après l'arrêt du radiateur. D'où l'inertie. Aussi ce système permet-il de réaliser des économies d'énergie puisqu'il ne nécessite pas de fonctionner en permanence. L'inertie associée au rayonnement assure une qualité chauffage stable, sans variation de température ni assèchement d'air. Le cœur de chauffe est le plus souvent alimenté par une résistance électrique, coulée en son sein, mais peut dépendre de l'intervention d'un fluide caloporteur.

radiateur bain d'huile

Spécialisé dans le chauffage d'appoint, le radiateur bain d'huile est un radiateur sur roulettes qui ressemble plus ou moins, en apparence, aux radiateurs muraux en fonte. Il se branche sur une prise électrique et fonctionne sous le principe de réchauffement d'un fluide caloporteur circulant en circuit fermé. Ici, il s'agit d'huile minérale. Le système de résistance est au cœur de ce circuit, puisqu'elle « baigne » directement dans l'huile et la chauffe par simple contact. La diffusion de chaleur ainsi produite est de très bonne qualité, même si elle nécessite d'un peu de temps au démarrage, constante et sans assèchement d'air.

radiateur électrique à l'eau

Ce modèle de radiateur utilise une résistance électrique pour réchauffer un circuit fermé en eau. Son fonctionnement est donc très proche d'un radiateur relié à un chauffage central et à sa chaudière. Il existe par ailleurs des modèles mixtes de radiateurs électriques à l'eau, reliés au chauffage central, dont le rôle est d'assurer la production de chaleur durant les périodes de l'année où la chaudière n'est pas en marche.

radiateur rayonnant

Ce modèle de radiateur est l'application locale et visible des technologies de chauffage rayonnant. Egalement désigné sous les appellations de « radiateur à chaleur douce » ou « radiant », le radiateur rayonnant est composé d'une plaque chauffée par l'intermédiaire d'une résistance. Le rayonnement qu'il diffuse se communique aux façades et aux objets, qui se réchauffent à son contact et transmettent leur chaleur au reste de la pièce. Autrement dit, il utilise les infrarouges ou service de notre intérieur. Aussi est-il important de ne pas confiné ou couvrir ce type de radiateur, car faire obstacle à son rayonnement limite son action et empêche de profiter du confort de température qu'il propose. Certains modèles, parfaits pour la salle de bain, sont déclinés en sèche serviette.

radiateur soufflant

Le radiateur soufflant est un petit radiateur électrique qui se branche directement sur une prise électrique. Equipé d'un système comparable à celui d'un ventilateur, il aspire l'air froid par l'arrière, le réchauffe au contact d'une résistance et le propulse frontalement par devant. Pratique et facilement transportable, il réchauffe rapidement la température d'une pièce. Son utilisation est réservée à un usage local d'appoint car ce type de radiateur consomme une grande quantité d'énergie en peu de temps.

ragréer

L'opération désignée sous le verbe ragréer revient à unifier parfaitement une surface afin que ne perdure aucune aspérité.

rainure

Une rainure est une découpe en ligne droite pratiquée d'un bout à l'autre dans une pièce de bois. Elle permet par exemple de faciliter un assemblage à angle droit, dits assemblage en T, ou de permettre le glissement d'une porte ou d'un tiroir dans la fabrication d'un meuble. Les rainures borgnes sont des rainures interrompues, c'est-à-dire qu'elles s'arrêtent avant d'atteindre l'autre extrémité.

râpe

Par la présence de stries plus espacées et plus profondes, la râpe possède un pouvoir abrasif supérieur à celui d'une lime, bien que son travail soit plus grossier. Essentiellement utilisée pour le travail du bois, il existe des râpes plates et des râpes mi-rondes.

rapporteur d'angle

Outil de mesure constitué d'un rapporteur combiné avec une règle pivotante fixée en son centre. Facile d'utilisation, le rapporteur d'angle permet de rapidement mesurer et/ou de tracer l'angle de travail désiré.

reculement

Définit la longueur d'un escalier suivant le plan horizontal. Se mesure du départ à l'aplomb du point d'arrivée.

réduction

Eléments de raccord de plomberie qui permet d'effectuer un branchement marquant le passage d'un diamètre initiale à un diamètre inférieur.

reniflard

Le reniflard est utilisé en plomberie comme un système de ventilation secondaire du réseau d'évacuation des eaux usées. Aussi est-il très utile pour les habitations qui ne bénéficient pas de raccord à une conduite de ventilation primaire débouchant au dessus du toit. Le reniflard, aussi appelé clapet aérateur, utilise un dispositif qui s'ouvre automatiquement au passage d'une bulle d'air dans l'eau et laisse s'échapper le gaz. Il permet donc de prendre soin de son installation en évitant les bruits et chocs dans les tuyaux.

résistance mécanique

La résistance mécanique traduit la capacité d'un matériau à résister aux coups et cisaillements ainsi qu'aux déformations engendrées par une compression ou une traction sans s'altérer ni se rompre. Selon les matériaux, la résistance mécanique change. Pour exemple l'aluminium est un métal qui a une faible résistance mécanique, contrairement à l'acier.

résistance stéatite

Contrairement à une résistance thermoplongée qui est en contact direct avec l'eau, la résistance thermostatique est recouverte par un fourreau émaillé avec lequel elle forme un bloc totalement étanche. Elle est ainsi protégée des dépôts de tartre et de l'eau calcaire, ce qui lui assure une durée de vie plus longue et une efficacité de chauffe accrue. Elle est aussi plus silencieuse et son remplacement est facilité puisqu'il ne nécessite pas de vidanger l'eau du chauffe-eau.

robinet d'arrêt

Le robinet d'arrêt permet de couper ou d'ouvrir l'alimentation en eau. Il se place en amont de tous les appareils ménagers, des installations sanitaires et des systèmes de chauffages et permet ainsi de réaliser des travaux d'aménagement, d'entretien ou de réparation en toute sécurité. Le robinet d'arrêt principal d'une habitation est situé juste après le compteur d'eau.

robinet thermostatique

Ce modèle de robinet de radiateur permet de régler facilement et précisément la force de chauffe de votre maison. C'est à vous de régler la puissance désirée, qui est généralement représentée par une numérotation, et ce robinet fait le reste. Equipé d'un système thermosensible, il réagit en fonction de la température qui règne dans la pièce en ouvrant plus ou moins, ou en fermant, le clapet d'alimentation du radiateur. Aussi pouvez-vous contrôler, la température de votre intérieur, contrôler votre consommation et faire des économies.

rosace

La rosace est un élément de décoration qu'on retrouve sur les plafonds. Dérivée des moulures, elle empreinte une forme circulaire et se compose de motifs en relief traditionnellement symétriques. Elle est parfois utilisée pour entourer et embellir la naissance un lustre ou autre plafonniers.

rouille

La rouille est le résultat de l'oxydation du fer. Facilement reconnaissable à sa teinte orangée, elle se développe dans un milieu humide et est alimentée par l'oxygène contenu dans l'air. Cette dégradation nuit à la structure du fer qui, rongée par la rouille, perd de sa solidité.

roulette d'arasement

Pratique lors de la pose de papier peint, la roulette d'arasement permet d'aplanir le raccord entre deux lés. Cet outil de petite taille se présente sous la forme d'une roulette à manche et est ordinairement composée de plastique ou porcelaine.

sabre

Le sabre comme l'indique son nom est un outil long, plat et tranchant. Il s'utilise exclusivement lors de la pose du papier peint où il se révèle d'une grande utilité pour couper net et dimensionner les différents lés.

scie à chantourner

Scie fine qui pourrait être assimilée à un fil coupant. Particulièrement adaptée au travail du bois et de certains plastiques fins, elle opère de précise découpes en libre tracé. La scie à chantourner existe sous deux formes. L'une manuelle où c'est la scie qui se déplace par rapport au support, et l'autre électrique où elle est fixe et où c'est le support qui cette fois se déplace par rapport à la scie.

scie à cloche

Constituée d'un ensemble de lames de formes circulaires qui s'assemblent et s'adaptent directement sur une perceuse électrique, la scie à cloche est spécialisée dans le travail du bois et permet d'y réaliser des découpes en cercle d'un diamètre généralement inférieur à 12 cm.

scie à dos

Cousine de la scie égoïne, la scie à dos est dédiée au travail du bois et parfaite pour s'associer à l'usage d'une boîte à onglet. Quant à son nom, il provient tout simplement de la présence d'un support sur son dos qui assure sa stabilité.

scie à guichet

La scie a guichet possède une lame très fine de forme triangulaire, si bien que son extrémité peut s'introduire dans un trou préparé par une perceuse électrique. Elle est spécialement conçue pour réaliser des découpes intérieures directement dans la matière en se glissant par ce type d'ouverture. Il existe des modèles de scie à guichet pour le bois, les métaux et les plastiques.

scie à métaux

Avec ses fines lames interchangeables, la scie à métaux permet bien sur de scier des nombreux métaux. Néanmoins la possibilité de ses applications peut également s'étendre à la découpe de plastiques rigides ainsi qu'à celle de fin morceau de bois, puisqu'elle permet d'y limiter les éclats de bois et autres fendillements.

scie circulaire

La scie circulaire est un outil de découpe électrique. Elle doit son nom à la forme particulière de ses lames qui se présentent sous la forme de disques circulaires dont certains sont spécialisés dans le travail du bois et d'autres dans la coupe des métaux. La scie circulaire est véritablement dédiée aux coupes droites.

scie égoïne

Grand classique, la scie égoïne est avant tout destinée à travailler le bois et oeuvre principalement en coupes droites.

scie sauteuse

Scie électrique dotée d'une lame verticale, la scie sauteuse s'utilise pour travailler le bois. Très malléable, elle permet d'effectuer en plus des coupes droites classiques, des découpes sinueuses des plus fantaisistes.

semi conducteur

Un semi conducteur est un corps cristallin possédant une conductivité électrique intermédiaire entre celle des métaux et des isolants. En le dopant avec des impuretés choisies, il est possible de créer localement un déficit ou un excès de charges électriques. C'est en utilisant les propriétés électriques des zones de contact entre deux parties dopées positivement et négativement que l'on construit les diodes, transistors et plus généralement les puces.

serre-joint

Assimilé dans son utilisation aux pinces de serrage, le serre-joint permet lui aussi de fixer un élément à un autre ou à un support. Sa grande amplitude permet l'adhésion parfaite de deux pièces entre elles, ce qui se révèle indispensable lors du séchage d'une colle par exemple. Composé d'une surface de contact fixe et d'une autre, mobile montée sur une rotule, le serre-joint s'adapte parfaitement à l'inclinaison du support. Le modèle particulier du serre-joint à pompe permet quant à lui d'exercer une pression supérieure à un serrage manuel, augmentant du même coup les qualités de stabilité.

sertir

En bricolage le terme sertir présente le fait d'unir deux pièces métalliques, l'une à l'autre, sans soudure mais par l'intermédiaire d'un système de pliage de leurs bords.

siphon

Le siphon obéit à des règles d'ordre sanitaire. Il doit être placé à la sortie des appareils ménagers et de toutes installations telles que les baignoires, éviers, lavabos… Cet élément de raccord de plomberie, facilement reconnaissable à sa forme coudée, garde en son sein une petite réserve d'eau permanente qui empêche les remontées des bactéries et mauvaises odeurs des résidus de canalisations dans l'air ambiant. Il créer ainsi un barrage hydraulique naturel qu'il convient d'entretenir de temps en temps pour éviter qu'il ne se bouche.

skimmer

le skimmer appellé aussi écumoire est une pièce essentielle de la piscine. Situé sur les parois, il aspire rapidement les grosses impuretés présentes dans l'eau.

solin

Jointure étanche en plâtre ou en ciment. Le solin s'accompagne d'une bande métallique (bande de solin) pour l'ardoise et les couvertures métalliques

solive

Les solives sont des poutres de charpente disposées à intervalles réguliers et destinées à recevoir un revêtement. Au niveau de la toiture d'une maison, elles sont fixées sur des chevrons et forment les pentes du toit en soutenant les tuiles. Au niveau d'un plafond ou d'un plancher, les solives forment l'ossature horizontale et assurent donc la solidité.

spectre

Le spectre est l'analyse d'un rayonnement ou d'un signal selon son énergie. Il est généralement représenté par un graphe ayant en abscisse la fréquence et en ordonnée la puissance. Ainsi, chaque fréquence composant le signal ou le rayonnement est associée à la puissance d'émission qui lui correspond.

Dans la vie courante, il est possible d'observer une décomposition spectrale de la lumière sur la surface d'un disque compact. De manière similaire les gouttes d'eau sont capables de faire la même décomposition, ce qui donne les phénomènes d'arc en ciel. Chacune des nuances de couleurs observée correspond alors à une longueur d'onde différente.

staff

Le staff est un matériau ignifugé et très résistant utilisé pour créer des décors tel que des corniches, des moulures, des rosaces ainsi que des ornements plus massifs comme des meubles ou des cheminées. Très prisé par les milieux de la décoration intérieure, il est léger et facilement modelable. Sa composition réside en un mélange de plâtre renforcé par des fibres métalliques, minérales ou végétales.

stuc

Le stuc, ou faux marbre, est un matériau décoratif composé à partir de la poussière du marbre et à laquelle est ajoutée un liant tel que de la chaux, de la colle, du plâtre… Il peut être façonné pour créer des objets ou des éléments ornementaux, ou utilisé comme revêtement.

taloche

La taloche et constituée d'un plaque rectangulaire en bois, ou plastique ou en métal et d'une poignée. Utilisée en maçonnerie ou en plâtrerie, on s'en sert de façon similaire à la palette d'un peintre. En effet la taloche permet de se constituer une réserve de matière (plâtre, mortier…) et d'éviter ainsi de trop fréquents aller-retour à l'auge. Une taloche peut aussi être triangulaire et qu'il existe également des taloches plus spécifiques, telles que les taloches en mousse ou en caoutchouc utilisé par les carreleurs lors des finitions.

Elément de canalisation ou de tuyauterie, en cuivre, en laiton ou en PVC, utilisé en plomberie pour raccorder deux circuits d'évacuation ou de distribution des eaux. Les tés obliques se composent d'une partie en ligne droite et d'une bouche de raccord perpendiculaire. Les tés en Y se divise en deux raccords perpendiculaires de sens opposé.

tenailles

Les tenailles revêtent de nombreuses utilisations qui se résument par les capacités de tenir, tordre et surtout de couper des matériaux particulièrement rigides au point de pouvoir sectionner un clou.

tenon

Le tenon est l'extrémité saillante et rectangulaire d'une pièce destinée à être introduit dans une encoche ou une mortaise de même dimension.

termite

Le termite est un insecte xylophage, ce qui signifie qu'il se nourrit de bois. Vivant en colonie, il prolifère notamment dans les milieux chaux et humide à l'abris de la lumière. Il existe trois familles de ces petits prédateurs de nos maisons. Bien connu, il sait portant rester discret et peut créer d'importants dommages. Il s'attaque à tous types de bois mais marque tout de même une préférence aux bois légèrement humides. Considéré comme un véritable problème, des études et recensements se sont intéressés à lui. Les résultats montrent que l'ensemble de la France ne serait pas atteint de la même façon. Les départements du nord-est et le nord de la Bretagne sont par exemple épargnés tandis que toute la partie du centre-ouest et du sud-ouest montre une forte prolifération, notamment du département des Landes à la Charente maritime.

thermostat

Le thermostat est un système de régulation automatique de la température relié au système de chauffage. Selon la température qui règne dans une pièce, il ouvre ou ferme l'accès à l'alimentation des appareils et veille ainsi sur notre confort. Le plus souvent le thermostat est directement intégré aux radiateurs, mais il peut aussi être indépendant. Le thermostat électronique est les plus performant que l'électromagnétique car il détecte les variations de température au dixième de degré près.

toupie de plombier

Petit outil à la tête en forme de toupie qui s'utilise comme un burin pour évaser l'orifice d'un tube ou d'un tuyau.

tourillon

De forme cylindrique, cette petite pièce de bois est utilisée en menuiserie pour procéder à des assemblages. Il fait la jonction entre deux pièces semi enfoncé dans des trous.

tournevis électrique

Le tournevis électrique agit en exerçant une forte pression sur la vis sans, toutefois, en bloquer la rotation. Aussi est-il un outil qui facilite toutes les opérations de vissage et dévissage et fait gagner du temps avec un minimum d'efforts.

traverse

La traverse est la pièce horizontale située en haut de l'armature d'une fenêtre ou d'une porte. Son rôle consiste à maintenir et stabiliser l'écart entre les deux montants verticaux. Elle peut être en bois ou en métal. Il existe aussi des modèle de traverses centrales, comme sur un panneau de porte.

truelles

D'une façon générale, la truelle est un outil de maçon et de plâtrier utilisé dans le travail du béton, de l'enduit, du mortier ou encore du plâtre. Elle peut revêtir différentes formes et appellations, toutes spécialisées dans un maniement en particulier. La truelle carrée sert principalement à étaler la matière tandis que la truelle triangulaire est utilisée lors des finitions. La truelle à joint, longue et fine, permet d'uniformiser précisément les joints. Néanmoins pour façonner les joints en mortier, il est plus adéquat de faire appel à la truelle langue de chat et à son design allongé aux bords arrondis. Enfin, l'usage de la truelle ronde est essentiellement indiqué dans la pose de briques.

tuner

Un tuner est appareil ou partie d'un appareil permettant de recevoir une bande de fréquence précise pour en dégager une information utile. On trouve des tuners dans tous les appareils utilisant les fréquences radio du spectre électro magnétique : radio, télévision, téléphones portables, matériel WIFI ...

upec

Le classement UPEC évalue la résistance et la durabilité des revêtements de sols. Il détermine les degrés d'Usure lié aux frottements répétitifs comme ceux engendrés par la marche, de Poinçonnement fixe ou mobile c'est-à-dire de marquage d'emplacement des meubles, de bonne tenue envers l'Eau et les produits d'entretien Chimiques. Chaque lettre est donc associée à sa valeur numérique croissante jusqu'à 3 ou 4 en fonction du critère de résistance concerné, ce qui permet d'opérer un classement des différents revêtements du sol en fonction de l'utilisation qui leur est destinée. Pour exemple les sols de salles de bain sont idéalement classés comme U2P2E3C1.

usiner

En bricolage, le terme usiner est un synonyme pour toutes actions qui consistent à découper, fabriquer, façonner, travailler ou mettre en œuvre un matériau ou une pièce à l'aide d'outils électriques ou manuels. Il existe donc de multiples techniques d'usinage et certaines matières sont plus faciles à usiner que d'autres, comme le bois en opposition à l'acier.

va et vient

Le va et vient, aussi appelé commutateur, est un dispositif qui permet de modifier les connexions de fermeture et d'ouverture d'une même installation électrique. La spécificité de cet interrupteur qui ressemble à un interrupteur à bascule, réside dans le fait qu'il possède trois bornes de branchements : fermé, ouvert et commun. Placés en réseau, les commutateurs permettent d'avoir un contrôle indépendant et partagé de l'installation en différents points. Très pratique, ce type d'interrupteur est particulièrement utilisé dans les habitations pour éviter des allés et retours trop contraignants et peuvent par exemple se situer en bas et en haut d'un escalier.

vanne

La vanne est un dispositif sphérique mobile implanté dans un tuyau d'alimentation en eau. Equipée d'une molette ou d'une poignée, elle permet d'ouvrir, réguler et stopper le débit. Il existe aussi des modèles de vannes électriques, appelées électrovannes.

variateur de lumière

Le variateur de lumière est un interrupteur un peu particulier car il possède la particularité de laisser passer plus ou moins d'intensité électrique à un éclairage. Créateur d'ambiance, il offre la possibilité d'adapter la quantité de lumière dans une pièce à ses envies.

vase d'expansion

Le vase d'expansion est le système de régulation raccordé au chauffage central qui lui permet d'entretenir un niveau d'eau constant dans ses circuits en recueillant l'excédant de volume produit par la dilatation de l'eau chauffée et restituant le manque consécutif lors de son refroidissement.

ventouse

Moins utilisée de nos jours, la ventouse reste un outil emblématique des problèmes de plomberie. Sa principale vocation étant bien entendu de déboucher les canalisations obstruées.

vermiculite

La vermiculite est un matériau aux propriétés isolantes et ignifuges issu du milieu minéral dont la roche est transformée par des étapes de broyage et chauffage. Surtout utilisé en vrac, comme l'est la perlite, la vermiculite intervient dans l'isolation des combles et murs et dans l'élaboration de béton allégé, liant, mortier et autres enduits isolants.

verre cellulaire

D'origine naturelle ou recyclée, le verre cellulaire appartient à la même famille que le verre. Il est donc composé de sable siliceux porté à haute température. Non polluant à l'état fini, le verre cellulaire l'est lors de sa fabrication qui dépense beaucoup d'énergie. Exploité sous formes de panneaux rigides et légers résistant à l'eau et au feu, son usage intervient pour assurer et renforcer l'isolation des parois, terrasses et toitures.

vmc (généralités)

La VMC, ou ventilation mécanique contrôlée, est une installation composée d'entrées et de sorties d'air permettant le renouvellement de l'air ambiant d'une habitation et d'évacuer les excès d'humidité qui entraînent la condensation et la concentration d'allergènes et de moisissures. Les bouches d'insufflation doivent être placées dans les zones sèches et les bouches d'extraction dans les zones humides. Il existe différents modèles de VMC, mais quelque qu'il soit un entretien régulier de l'installation et de ses filtres est indispensable à son fonctionnement. De même, il convient que l'espacement entre le sol et les portes soit au minimum d'un centimètre pour permettre l passage de l'air dans toutes les pièces ; au besoin rabotez.

vmc à gaz

La VMC à gaz est utilisée en parallèle d'une installation de chauffage central ou de production d'eau chaude au gaz. Elle profite alors du système d'évacuation des fumées de combustion de la chaudière ou du chauffe-eau présent, pour extraire l'air ambiant à évacuer.

vmc double flux

La VMC double flux participe au chauffage de l'air ambiant tout en assurant son renouvellement. Pour cela, elle récupère la chaleur de l'air ambiant au moment de son extraction à l'extérieur et l'utilise pour réchauffer l'air entrant. Avec ce système elle assure des économies d'énergie de chauffage tout en limitant les déperditions de chaleur.

vmc simple flux

La VMC simple flux fait circuler l'air dans la maison des entrées aux sorties en la filtrant mais sans en changer la température. Elle peut être de deux types. La VMC autogérable fonctionne en continue, sans variations de son débit ni prise en compte des besoins. Aussi entraîne-t-elle des déperditions de chaleur et une surconsommation d'énergie notamment l'hiver. La VMC hygrogérable limite ses pertes, puisqu'elle ajuste son fonctionnement en fonction du taux d'hydrométrie et donc de la teneur en humidité présente dans l'air ambiant.

volt

Le volt est l'unité de mesure qui évalue la tension d'un courant électrique. Rappelons qu'en France le courant domestique est toujours compris entre 220 et 230V.

vrillette

La vrillette s'attaque à de nombreux bois et a une prédilection pour les milieux humides. Aussi aime-t-elle également se nourrir des bois qui ont déjà un problème de champignons. La vrillette est un xylophage capable de voler et qui se plaît à faire des allers-retours entre le bois et l'extérieur. Son attaque est reconnaissables aux petits trous de 2mm qu'elle laisse derrière elle mais aussi au son particulier qu'elle émet en frappant les parois des galeries lorsqu'elles communique avec ses semblables.

watt

L'unité de mesure électrique par excellence dont le symbole est W, le watt est généralement mesuré en kilo, Méga ou heure. Le Watt est le produit de l'intensité électrique (ampère) par sa tension (volt). Aussi est-il l'expression de la puissance du courant électrique et l'indice de consommation de tous nos appareils électriques et électroménagers.

xylophages

Les xylophages sont une famille d'insectes qui se nourrissent de bois, ce qui peut causer de nombreuses dégradations dans les habitations. Très discrets, ces petites bêtes peuvent causées de réels dommages à nos demeures. Le plus connu est bien évidement le termite, mais quelques uns de ses congénères, comme le capricorne, le lyctus et la vrillette, peuvent également opérer dans les maisons. Chacun a un régime particulier et des habitudes qui leurs sont propres mais chez tous ce sont les larves de ses insectes qui creusent le bois jusqu'à créer un véritable réseau de galeries.

zinc

Le zinc est un matériau qui possède de nombreuses propriétés intéressantes. Esthétique et résistant, le zinc est un très bon conducteur électrique et thermique qui bénéficie d'une protection naturelle à la corrosion. Ses utilisations sont variées, on le retrouve dans la décoration, dans la conception d'alliages ou en tant que revêtement protecteur et anti-corrosion chez les métaux galvanisés, comme l'acier ou le fer. Il également très utilisé pour concevoir les raccords et conduites de plomberie.

bouton_charte bouton_faq
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d'emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Le sondage de la semaine
Pratiquez-vous le home staging ?
  • Souvent, j’adore la décoration !
  • Parfois, pour certains objets
  • Jamais, je préfère le neuf
  • Je ne connais pas le concept
Membres en ligne
Membres :

-

Visiteurs non identifiés : 93
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up