Dossier home cinema : l'écran plat

15 janvier 2009
Auteur(s): bricoleurdudimanche


Dossier home cinéma : choisir un écran plat

Dossier home cinéma : choisir un écran plat

Les autres volets du dossier "home cinema" : Le cinéma s’invite dans la maison. Sonoriser son home cinema. Décorer son home cinema. L’avis d’un pro : interview de Jean-Marie Noguier.

Ecran plat : faire le bon choix !

Impossible de concevoir un home cinema sans écran plat, sauf si bien sûr vous avez la place et les moyens de vous équiper d’un vidéo-projecteur ! En passe de détrôner les bons vieux téléviseurs cathodiques, les modèles ultraplats de démocratisent. De plus en plus accessibles, ces petits bijoux de technologie nous offrent une qualité d’image et une esthétique de premier choix ! Encore faut-il choisir un modèle adapté à vos besoins et à votre intérieur. Pour vous guider dans vos recherches, BricoleurDuDimanche vous invite cette semaine à découvrir le panorama des écrans plats.

LCD ou plasma ?

Telle est la question que se posent inévitablement tout les acheteurs d’écrans plats. Avec une palette de couleurs extrêmement riche, les plasmas reproduisent une image naturelle et vous offrent des contrastes et des nuances nettement supérieures au LCD, à niveau de gamme équivalent. Niveau angle de vue, c’est également le plasma qui remporte la mise, les écrans LCD déformant l’image à partir de 45 degrés. Quant au rendu du mouvement, on note très peu de différence entre les deux technologies. Si à première vue le plasma semble particulièrement adapté au home cinéma, il recèle tout de même quelques défauts non négligeables, à commencer par un prix et un consommation d’énergie élevés. Regrettons un effet miroir en présence de source lumineuse, ainsi qu’un effet de brûlure susceptible d’abîmer l’écran lorsque l’image reste statique longtemps (comme dans les jeux vidéos). En bref les plasmas, fragiles et coûteux, sont à réserver aux puristes et les LCD conviendront amplement aux amateurs.

Question de définition et de résolution ?

Etroitement liées, la définition (nombre de pixels par pouce) et la résolution (la taille de l’écran) jouent un rôle primordial sur la qualité de l’image. Pour faire simple, plus la définition sera élevée, plus le téléviseur sera performant. En matière de définition, on recense différents labels, normes et logos plus ou moins valables. Oubliez les HD compatible et autres tuner TNT, désignations uniquement commerciales et sans aucun gage de qualité. Notons que depuis le premier décembre 2008, les labels Full HD (meilleurs écran du marché) et Hd ready (moins efficaces, mais tout aussi intéressants) sont légalement tombés aux oubliettes, mais servent toujours de référence. Actuellement, seuls les sigles HDTV et HDTV 1080p sont réellement certifiés et obligatoirement compatibles avec la haute définition.

Quel équipement pour mon écran ?

Si vous désirez accrocher directement votre écran sur le mur, il devra être compatible avec la norme VESA et avoir un pied amovible. Le cas échéant, vous pourrez vous procurer un support de fixation mural. Pour plus de confort,il est d’ailleurs préférable d’opter pour un support inclinable et réglable.

Et pour vous assurer de faire le bon choix, BricoleurDuDimanche vous invite fortement à tester longuement votre futur écran en boutique, après avoir bien étudié toutes ses caractéristiques.

Hélène David - BricoleurDuDimanche - 16 janvier 2009

Les autres volets du dossier "home cinema" : Le cinéma s’invite dans la maison. Sonoriser son home cinema. Décorer son home cinema. L’avis d’un pro : interview de Jean-Marie Noguier.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
40 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (4)
30 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (3)
30 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (3)

10 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.