Les aides de l'Etat pour financer ses travaux

17 février 2012
Auteur(s): hln


Financer ses travaux avec l’aide de l’état.

Financer ses travaux avec l’aide de l’état.

Bien que les temps soient à la restriction budgétaire, l’État continue à venir en aide aux propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux pour améliorer leur logement. Ainsi en fonction de votre situation et des travaux, vous pourrez éventuellement bénéficier des aides de l’Anah (l’Agence nationale pour l’habitat), d’un crédit d’impôt ou encore de l’éco prêt à taux zéro. C’est pourquoi dans ce volet du dossier consacré au financement des travaux, BricoleurDuDimanche vous invite à découvrir comment profiter des aides proposées par le gouvernement.


Les aides de l’Anah.

Les aides de l’Anah concernent aussi bien les propriétaires qui habitent leur logement que les bailleurs, sans oublier les syndicats de copropriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux dans les parties communes. En outre, ces subventions sont attribuées pour des travaux d’un minimum de 1500 euros (excepté dans le cas des foyers très modestes) dans des logements achevés depuis quinze ans. Ces travaux doivent rentrer dans le cadre d’une liste bien précise afin de réhabiliter un logement ou de l’améliorer. En revanche, l’Anah ne finance pas les travaux d’entretien ou d’agrandissement ou de décoration d’un logement. Attention pour bénéficier de l’aide de l’Anah, les travaux doivent impérativement être réalisés par des professionnels déclarés. Enfin pour obtenir un financement, vous devrez constituer un dossier complet en commençant par prendre contact avec une délégation locale de l’Anah où vous pourrez vous faire accompagner dans votre démarche. À savoir qu’un dossier doit contenir de nombreuses informations administratives et techniques, ainsi pour avoir une chance d’obtenir la subvention désirée il est vivement conseillé de se faire aider par un organisme spécialisé ou un professionnel du bâtiment.

Les crédits d’impôt, des financements revus à la baisse.

Le crédit d’impôt représente une déduction fiscale qui s’applique aux travaux et aux installations d’équipements destinés à réduire les dépenses énergétiques d’une résidence principale comme l’installation d’un chauffe-eau solaire ou l’isolation d’une toiture. Ce crédit s’applique aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires occupants leur logement, dans la limite de 8000 euros par personne et 16 000 euros par couple avec 400 euros par enfant ou personne à charge supplémentaire. Si le budget de 2012 réduit d’en moyenne 20 % les crédits d’impôt par rapport à l’an dernier. Il est toutefois possible bénéficier d’une remise supplémentaire lorsque l’on réalise deux installations éligibles à cette aide. Enfin, il est désormais possible de cumuler sur les mêmes installations un éco prêt à taux zéro avec un crédit d’impôt.

L’éco prêt à taux zéro.

maison écologique L’éco prêt à taux zéro est accordé pour les travaux de rénovation énergétique d’un logement. Il est accordé aux propriétaires occupants leur logement dans le cadre d’une résidence principale, et ce, sans condition de ressources. Ainsi il est possible de financer à taux zéro les travaux d’isolation des murs, le remplacement de fenêtres, l’installation d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude performant ou encore utilisant une source d’énergie renouvelable, le tout dans un maximum de 30 000 euros. Enfin, pour bénéficier de l’éco prêt à taux zéro, il faut faire établir un devis par un professionnel et remplir un formulaire type puis les présenter à une banque proposant ce type de prêt. Les travaux devront alors être réalisés dans un délai de deux ans.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
47 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (8)
29 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (5)
24 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (4)

17 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.