Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Dossier les jardins extraordinaires : le jardin sauvage


Les autres volets du dossier "jardins extraordinaires" : les jardins japonais. le jardin médiéval. le jardin carré.

Le jardin sauvage.

A l’abri du tumulte de la ville, le jardin sauvage est un endroit paisible, où la nature semble évoluer en totale liberté. Dans un style pastoral, c’est le jardinier irlandais William Robinson qui fut le premier à développer ce concept au début du siècle dernier. S’il était autrefois réservé à la contemplation et à l’esthétisme, désormais, le jardin sauvage représente un refuge de choix pour les espèces locales mais aussi un sujet d’études passionnant. C’est pourquoi ce jardin extraordinaire vient clore notre dossier du mois.

La composition du jardin sauvage.

En perpétuelle évolution, le jardin sauvage est loin d’être figé. Il se diversifie au gré des saisons, mais aussi en fonction de sa région. Pour y inviter les animaux et les végétaux des environs, il faut toutefois créer des milieux propices à leur développement. On y installe donc une zone fermée où l’on essaye de reproduire le milieu forestier mais aussi une zone ouverte, généralement une étendue d’herbe ou une prairie fleurie. La zone humide se compose d’un point d’eau peu profond comme une mare, un fossé et même une petite fontaine, où la faune doit pouvoir s’abreuver et se laver sans risque de noyade. Enfin, un muret en pierre, un talus, un arbre mort, ou encore une haie feront un refuge idéal dans la partie sèche du jardin. Ainsi votre jardin sera plein de vie et en activité tout au long de l’année.

La faune et la flore.

Parce qu’un jardin sauvage est censé reproduire la nature environnante, on y cultive de préférence des espèces locales, adaptées au terrain. On privilégiera les fleurs mellifères dont les abeilles les insectes sont friands et l’on évitera les plantes et les arbres aux racines trop envahissantes comme le robiniers ou les orties. Il est toutefois possible d’y planter des espèces sauvages ou exotiques en veillant à ce qu’elles puissent bien s’y acclimater. Quand à la faune, on se contentera de laisser la nature faire son travail en se gardant bien d’y introduire des animaux. Au fil du temps, vous verrez très certainement apparaître tout un écosystème venu s’installer de lui-même dans un jardin adapté à ses besoins.

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

S’il n’est pas conseillé d’amener des animaux dans votre jardin naturel, vous pouvez en revanche y déposer des accessoires pour les accueillir et les attirer. Ainsi les nichoirs ou mangeoires, les tas de bois, et autres murets participeront à l’évolution de la vie sauvage. Niveau entretien, il fortement déconseillé d’utiliser des pesticides et des engrais chimiques, qui viendraient perturber l’équilibre des lieux. On évitera également les outils à moteur, susceptibles d’effrayer voire de nuire à certaines espèces. Vous devrez tout de même couper ou faucher l’herbe, tailler les haies et gérer la diversité des espèces.

Aussi écologique qu’économique, le jardin sauvage réclame un investissement relativement faible tout en vous offrant un merveilleux voyage au cœur du monde végétal et animal. Pour vous faire votre propre opinion, BricoleurDuDimanche vous invite à visiter les jardins de votre région comme le jardin sauvage de Montmartre ou le vallon sauvage de Cherbourg.

Les autres volets du dossier "jardins extraordinaires" : les jardins japonais. le jardin médiéval. le jardin carré.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricoler, c’est avant tout :
  • Gagner en autonomie
  • Faire des économies
  • Un peu de tout ça !
keyboard_arrow_up