Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

dossier-objectif-maison-auto-construction


Auto-construction, du rêve à la réalité.

L’auto-construction d’une maison représente un projet de longue haleine, qui consiste à réaliser soi-même la quasi-totalité de son habitation. Alors que l’heure est aux économies, cette solution à prix réduit séduit de plus en plus de ménages français. Ces chantiers pas comme les autres sont pourtant bien loin d’être une partie de plaisir, et peuvent rapidement se transformer en de véritables parcours du combattant. C’est pourquoi, pour conclure notre dossier du mois, BricoleurDuDimanche vous dévoile toutes les facettes de l’auto-construction.

Préparer le projet.

Il est important de bien réfléchir et de s’interroger sur l’ensemble de ses capacités avant de se songer à un tel projet. Disposez vous d’assez de temps libre, et êtes vous prêt à le sacrifier dans sa totalité pour toute la durée du chantier ? Votre santé et votre patience vous permettront-elles de mener à bien un chantier de cette envergure ? Qu’en est-il de votre budget ? Connaissez vous suffisamment de personnes compétentes et disponibles pour vous prêter main forte à chaque fois que vous les solliciterez ? Vous devrez ensuite déterminer l’évolution de vos besoins à long terme, comme par exemple le nombre de pièces, la taille de maison, ou encore la consommation énergétique. Vous choisirez ensuite une technique de construction à taille humaine, telle que les maisons en paille ou en bois cordé. Les matériaux devront être facilement accessibles, adaptés au climat et à l’environnement de votre région. Aussi, n’espérez pas vous construire un pavillon de banlieue des plus ordinaires.

Acquérir les compétences nécessaires.

Il est préférable de commencer par la théorie avant de se lancer à ses risques et périls dans la pratique. Vous trouverez sur quelques sites Internet (maison ossature bois, autoconstruction.info, etc.), ainsi que dans des livres et des revues spécialisées, de précieux renseignements et des témoignages de particuliers. Pour mettre la main à la pâte sans causer de dégâts, vous pourrez vous former en suivant des stages d’apprentissage chez des professionnels. Pour les plus courageux, il existe les éco-chantiers participatifs, où l’on apprend de nouvelles techniques en prêtant main forte à d’autres auto-constructeurs. Enfin vous bénéficierez de conseils et de soutien auprès des nombreuses associations d’auto-constructeurs présentes à l’échelle locale telles que les Castors ou les Compaillons.

Planifier son projet et les différentes étapes.

Pas de maison sans terrain. La première chose à faire est donc de dénicher un endroit parfaitement adapté pour accueillir votre projet. Une fois l’acte de propriété en poche, une autre étape, et non des moindres, vous attend : l’obtention du fameux permis de construire ! Il nous paraît important de préciser que dans certaines régions, les services de l’urbanisme sont réfractaires aux bâtisses et aux matériaux qui sortent de l’ordinaire. Il faudra ensuite effectuer les démarches et les travaux nécessaires pour viabiliser votre terrain, c’est-à-dire le raccorder aux réseaux d’eau, d’électricité, ou encore au gaz ou au tout-à-l’égout. Vous concevrez ensuite le plan de votre future maison, qui devra être réalisé avec l’aide d’un architecte si elle dépasse les 170 m². Vous passerez ensuite au gros œuvre avec les travaux de terrassement, de maçonnerie, de charpente, de couverture et la mise hors d’eau de la maison, autant dire un véritable casse-tête pour des particuliers sans expérience ! Ensuite vous installerez le second œuvre qui comprend l’isolation, les sols, les plafonds, la plomberie, l’électricité et le chauffage, le tout conforme aux normes en vigueur. Enfin, place à la décoration et à la fantaisie avec les finitions intérieures et extérieures comme les revêtements des murs, des sols ou encore des façades.

Construire une maison n’est pas un travail facile à la portée de tous les bricoleurs du dimanche. Ce type de chantier réclame un maximum de temps, de moyens et d’énergie pour des économies de l’ordre de 30 à 40% sur le prix total de la maison. En sachant qu’une bâtisse d’une centaine de mètres carrés réclamerait un minimum d’environ deux mille heures de travail, en s’y prenant correctement, il faudrait y consacrer à deux au moins dix heures par jour durant toutes vos fins de semaine, et ce pendant deux ans !

Hélène David - BricoleurDuDimanche - 10 juillet 2009


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Le bricolage en couple, c’est :
  • Une bonne idée
  • Une mauvaise idée
  • La question ne se pose pas, chacun son rayon !
keyboard_arrow_up