Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Dossier le traitement du bois : les ennemis du bois


Les autres volets du dossier "Les traitements du bois" : Le traitement préventif du bois Le traitement curatif Le traitement écologique du bois

Les ennemis du bois

Aussi robuste soit-il, le bois n’est jamais à l’abri des altérations naturelles. A l’intérieur comme à l’extérieur, sur les meubles, les planchers ou les charpentes, il peut être assailli de toutes parts. Pour y remédier il suffit parfois d’y appliquer un traitement, curatif ou préventif. Avant de s’attaquer au problème, encore faut-il en connaître la cause. Pour vous aider à les combattre, Bricoleurdudimanche vous propose de découvrir les ennemis du bois dans le premier volet de notre dossier.

Les xylophages : ces insectes qui dévorent le bois

Proches parents des blattes, les termites sont des vers de bois à l’appétit ravageur qui vivent en colonie. Ils s’attaquent de préférence aux bois humides mais également aux bois secs. Véritable fléau, il leur suffit parfois de quelques mois pour détruire entièrement une charpente. Ils semblent se plaire en France, tout particulièrement dans les régions Landaises, les plus touchées par cette pandémie. Il existe d’ailleurs une « loi termite » subventionnant les opérations de désinsectisation. De petites galeries sinueuses et/ou verticales dans le bois vous indiquent généralement la présence de ces invités indésirables. Pour les éliminer, on trouve des produits actifs, le plus souvent au sulfure de carbone mais également des appâts en tout genre et des traitements préventifs divers et variés. Les capricornes des maisons préfèrent quant à eux les bois résineux. Ils les endommagent en y forant des trous avec leurs puissantes mandibules capables de transpercer du plomb. Ils creusent des galeries ovales en suivant le fil du bois, laissent de petites stries régulières derrière eux et émettent parfois des bruits de frottements. Il est préconisé d’utiliser un traitement spécifique en 5 étapes pour venir à bout de ce parasite dévastateur. Les grosses et petites vrillettes semblent apprécier toutes les zones humides, ne faisant aucune distinction entre les meubles, les charpentes et même les petits objets en bois. Vivant en osmose avec les champignons, elles s’attaquent aux résineux comme aux feuillus. On repère la grosse vrillette grâce des trous de 2 à 4 mm de diamètre et des galeries remplies de petits granulés. La petite vrillette laisse derrière elle de plus petits orifices, de 1 à 2 mm ainsi que de légers amas de vermoulures à la surface du bois. Pour les exterminer, il faut commencer par supprimer les zones d’humidité puis appliquer au bois un traitement en 5 étapes. Le lyctus brun, insecte venu des tropiques, s’attaque principalement aux bois exotiques et aux feuillus forts en amidon comme le frêne ou encore le chêne. Les pourtours des portes et des fenêtres semblent être ses zones de prédilection. Il laisse derrière lui des petits trous de sortie ovales, de 1 à 2 mm de diamètre, ainsi qu’une légère sciure farineuse. Pour s’en débarrasser efficacement, il est conseillé d’appliquer sur le bois un traitement par injection.

Les champignons lignivores, ces fongicides qui rongent le bois

La mérule, plus connue sous le nom de champignon des maisons, provoque une fragmentation du bois. On la trouve dans les endroits confinés et humides des zones tempérées de l’hémisphère nord. Elle évolue en formant des masses d’ouate blanche, pouvant atteindre plusieurs mètres cubes. Le coniophore des maisons se reconnaît par son mycélium de couleur vert olive. Il vient se loger dans les endroits très humides et particulièrement dans les caves. Véritable destructeur, il peut provoquer l’effondrement total des bois dont il se nourrit. Viennent se rajouter à la liste bon nombre de pourrissures et moisissures, provoquant des décolorations et des altérations du bois. On les diagnostique au developpement de leur mycélium, se déclinant dans différentes teintes allant du brun au rouge en passant par le bleu.

Pour les éradiquer, commencez par supprimer les zones d’humidité puis appliquez un traitement chimique ou un traitement par air chaud qui tuera les bactéries en augmentant la température de la zone infestée.

Quel que soit le problème rencontré, Bricoleurdudimanche vous conseille de faire appel à un professionnel. Souvent toxiques pour l’homme, les produits curatifs sont à manipuler avec le plus grande précaution. Pour en savoir plus sur les différents traitements du bois, nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine dans la seconde partie de notre dossier.

Hélène David - BricoleurDuDimanche - 6 mars 2008

Les autres volets du dossier "Les traitements du bois" : Le traitement préventif du bois Le traitement curatif Le traitement écologique du bois


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricoler, c’est avant tout :
  • Gagner en autonomie
  • Faire des économies
  • Un peu de tout ça !
keyboard_arrow_up