Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Le diagnostic électricité.


Le diagnostic électricité.

Depuis le premier janvier 2009, le diagnostic électricité se rajoute à la liste des diagnostics immobiliers obligatoires. Ce diagnostic est un état des lieux de l’installation électrique intérieure du logement. Il est réalisé à but informatif afin d’assurer la sécurité de ses occupants et de les renseigner sur les éventuels défauts électriques. Attention ce diagnostic ne doit pas être confondu avec le passage du Consuel destiné à s’assurer que l’installation réponde aux normes en vigueur. Pour vous faire découvrir le diagnostic électricité, Bricoleurdudimanche lui consacre un volet de son dossier de rentrée.


Bâtiments et transaction concernés par le diagnostic électricité.

Le diagnostic électrique concerne uniquement les parties privées des immeubles d’habitation et les maisons ainsi que les dépendances dont l’installation électrique date de plus de quinze ans. Ce document doit être annexé au contrat dans le cas d’une vente ou d’une promesse de vente.

Le diagnostic électricité, côté pratique.

Lors du diagnostic, l’expert se rend au domicile du client afin de réaliser un contrôle visuel de l’installation. Il vérifie qu’elle comporte d’un appareil général de commande et de protection accessible et en bon état, au moins un dispositif différentiel de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre et d’un dispositif de protection contre les sur intensités adapté. Il s’assure aussi que les règles de sécurité électriques soient respectées dans les locaux contenant une baignoire ou une douche. Puis, il identifie si besoin les matériels électriques vétustes, inadaptés ou présentant des risques de contacts directs avec des éléments sous tension ainsi que les conducteurs non protégés. L’ensemble de ces indications est reporté sur un rapport que le diagnostiqueur remet au propriétaire des lieux. En revanche ce dernier n’est pas obligé de réaliser les travaux recommandés. Il doit toutefois faire parvenir le rapport àl’ acheteur du bien. Sans cela le vendeur du bien ne pourra pas s’exonérer de la garantie des vices cachés.

Qui délivre le diagnostic électricité ?

Le diagnostic électricité doit être réalisé par un professionnel certifié par un organisme accrédité par le COFRAC, le Comitié Français d’Accréditation. Il ne doit avoir aucun lien avec les propriétaires du logement ainsi qu’avec l’éventuelle agence immobilière ou le professionnel gérant le bien. Vous trouverez ces experts dans des cabinets ayant pignon sur rue ou communiquant par le biais d’un site Internet ou encore sur les pages jaunes. Niveau tarifs prévoyez en moyenne cent dix euros, plus ou moins variable en fonction de la superficie et de la situation géographique du logement.

Enfin si besoin Bricoleurdudimanche,vous encourage vivement les propriétaires à remédier au plus vite aux éventuels défauts remarqués par l’expert. Une fois réalisés, ces travaux pèseront très certainement dans la balance au moment de négocier le prix du logement.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d'emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Pensez-vous à économiser l’eau ?
  • Oui, tout le temps !
  • Oui, mais pas de façon régulière
  • Non, j’ai tendance à oublier
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up