Le diagnostic performance énergétique.

3 septembre 2010
Auteur(s): bricoleurdudimanche


Le diagnostic performance énergétique.

Le diagnostic performance énergétique.

Depuis le 1er juillet 2007, le DPE ou Diagnostic Performance Énergétique est obligatoire pour la plupart des transactions immobilières. Son objectif est d’informer les futurs locataires ou propriétaires de la consommation énergétique annuelle et des émissions de gaz à effet de serre de leur logement. Cette mesure, qui est mise en œuvre dans le cadre du protocole de Kyoto à également pour but de sensibiliser les citoyens aux conséquences sur la planète de leur consommation d’énergie.


Bâtiments et transaction concernés par le DPE.

Le DPE concerne la quasi-totalité des bâtiments à usage principal d’habitation. Dans le cas d’un immeuble d’habitation collective, le DPE porte également sur les parties privatives. Vous êtes en droit de demander un diagnostic lors de la signature d’une vente, à la signature d’un bail ou de son renouvellement. Toutefois, certains bâtiments ne sont pas touchés par cette mesure, il s’agit des bâtiments historiques classés ou inscrits à l’inventaire en application du code du patrimoine. Sont également exemptés les locaux qui n’utilisent pas d’énergie pour réguler la température intérieure (chauffage ou climatisation) pour une occupation humaine, les constructions provisoires ; prévues pour une durée d’utilisation excédant pas deux ans et les bâtiments indépendants dont la surface hors œuvre brute est inférieure à cinquante mètres carrés.

Le diagnostic performance énergétique, côté pratique.

Le DPE vous permet d’évaluer votre consommation annuelle d’énergie, mais aussi d’estimer son coût. Il se base sur plusieurs critères comme les caractéristiques thermiques (isolation, chauffage, matériaux) géométriques et les différents équipements énergétiques (gaz, électricité…) présents dans le logement ou les bâtiments. Il se déroule en trois étapes. Tout commence avec la visite d’un professionnel qui mesure le logement, relève la composition des parois ainsi que celle des équipements de chauffages, de climatisation et de ventilation et des équipements énergétiques.

À partir de ces informations, il sera effectué dans un second temps un calcul de la performance énergétique. Enfin, il sera remis au propriétaire et/ou au locataire un rapport avec le classement du logement sur une étiquette énergétique semblable à celle des équipements électroménagers, ainsi qu’une seconde étiquette sur l’impact environnemental de la construction en fonction des émissions de gaz à effet de serre. Ce rapport peut éventuellement contenir des recommandations de travaux , permettant d’améliorer la performance énergétique du logement avec une estimation de l’investissement, mais aussi des économies réalisées, sans oublier un récapitulatif des données relevées lors de la visite. Vous recevrez ensuite par voie postale des conseils pour un bon usage de l’énergie.

Qui délivre le diagnostic performance énergétique ?

diagnostic performance énergétique ?Seuls des professionnels ayant reçu une formation adéquate et répondant aux conditions de l’article L 271-6 et aux textes d’application (être assuré, indépendance, impartialité, etc.) sont habilités à faire ce diagnostic valable pour une période de dix ans. Vous pourrez contacter ces experts chez les diagnostiqueurs en réseau (diagnotys, Exim-Expertise…), spécialisés dans l’habitat. À partir de novembre 2007, ils devront être certifiés. Le prix du diagnostic est relativement variable en fonction de la superficie et de la situation géographie du logement, prévoyez en moyenne deux cent cinquante euros minimum.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
58 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (7)
25 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (3)
17 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (2)

12 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.