28 février 2008
Auteur(s): bricoleurdudimanche


Dossier les énergies renouvelables : la géothermie

Dossier les énergies renouvelables : la géothermie

Les autres volets du dossier "Les énergies vertes" L’éolien domestique L’énergie solaire dans toute la maison L’énergie Hydroélectrique

La géothermie

L’énergie de la terre

Alors que le prix des énergies fossiles cesse de grimper, nos sous-sols contiennent d’innombrables ressources énergétiques. En puisant la chaleur située sous terre, la géothermie nous offre de nouvelles perspectives économiques et écologiques. Intarissable et gratuite, la géothermie peut chauffer mais aussi rafraîchir des quartiers entiers ! Cette semaine, BricoleurDuDimanche vous propose de découvrir cette énergie au potentiel gigantesque.

La géothermie mode d’emploi

Le principe de la géothermie est simple, il s’agit d’un transfert thermique où l’on extrait la chaleur accumulée sous la terre pour se chauffer et/ou produire de l’électricité. Cette chaleur est produite par la radioactivité naturelle des roches de la croûte terrestre. Plus on va la chercher en profondeur plus elle est élevée. A usage domestique, collectif ou industriel, la géothermie peut alimenter de nombreuses installations. On distingue deux types de géothermies : l’utilisation directe de la chaleur et la production d’électricité.

La géothermie, une solution pour se chauffer

Idéale pour un chauffage à prix réduit la géothermie peut être à basse ou à très basse énergie.
  On parle de "très basse énergie" lorsque la température se situe entre 10 et 30 degrés. Utilisé pour l’habitat individuel, ce processus s’applique pour les pompes à chaleur et les puits canadiens
  La "basse énergie" permet d’atteindre des températures comprises entre 30 et 100 degrés. Avec des forages situés entre 1,5 et 2,5 kilomètres sous terre, cette technologie sert principalement pour des réseaux de chauffages collectifs urbains mais aussi pour des usages industriels. Cette filière plus que rentable peut fournir jusqu’à 20 000 logements par forage. On recense plusieurs installations notamment dans les bassins parisiens et en aquitains où les sous sols sédimentés sont particulièrement propices à la géothermie.

La géothermie, une solution pour produire de l’électricité

En transformant les sources géothermales en électricité, la géothermie moyenne et haute énergie se positionne comme l’une des énergies vertes les plus compétitives. Avec des forages très profonds, elle peut produire des températures allant jusqu’à 300 degrés permettant la production d’électricité propre et abondantes dans des centrales géothermiques.

La géothermie, une solution polyvalente

Encore au stade expérimental, la géothermie profonde en zone sèche permettrait la production de chaleur et d’électricité. Avec des forages pouvant aller jusqu’à -5000 mètres, cette nouvelle technique, s’inspire des chaudières classiques et de leurs systèmes de chauffage central circulatoire : On injecte de l’eau dans la cavité creusée. Arrivée en profondeur, elle circule librement, se réchauffe puis est drainée et captée en surface pour être transformer en source d’énergie et en chaleur brute. Des recherches sont actuellement menées en Alsace où l’on espère atteindre les 25 MWh.

La géothermie, une énergie paradoxale

En exploitant les ressources de la terre la géothermie contrairement aux énergies solaires et éoliennes ne dépend pas des conditions climatiques ce la rend fiable en toutes circonstances. Si l’énergie prélevée dans les installations géothermiques est entièrement gratuite, l’investissement de base qu’elle nécessite est extrêmement coûteux. De plus, les puits de chaleur ne sont pas inépuisables et voient leurs ressources calorifiques diminuer au fil de leur exploitation. Autre point noir, les séismes provoqués lors du détartrage des grands forages pouvant atteindre une magnitude de 4,6 sur l’échelle ouverte de Richter.

Malgré ces quelques désagréments, la géothermie semble bien placée pour devenir l’énergie verte la plus performante à plus ou moins long terme. Bricoleurdudimanche encourage donc tous les internautes à étudier de plus près la piste de la pompe à chaleur.

Les autres volets du dossier "Les énergies vertes" L’éolien domestique L’énergie solaire dans toute la maison L’énergie Hydroélectrique

Recommander cette page à un ami.








Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage du moment

Les températures baissent...
35 % Cheminée d'attaque, tout va bien (9)
27 % Chaudière parée, la neige peut tomber (7)
23 % Pas grave, je suis bien isolé(e) (6)
15 % Oups, les radiateurs sont encrassés (4)

26 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.
(-) (X) (+) (0) /\ \/ < > r.g g.r