Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Les chaudières classiques


Les chaudières classiques

Encore très présentes dans nos habitations, les chaudières dites conventionnelles comme celles marchant au fioul, au gaz ou à l’électricité sont très souvent d’anciens modèles. Elles datent pour la plupart d’une vingtaine d’années et ne sont donc pas représentatives des progrès en matière de chaudières. Cette semaine, BricoleurDuDimanche vous propose donc de découvrir ce qu’il se fait de nouveau et de mieux pour les chaudières classiques, de plus en plus performantes afin de pallier aux prix des énergies fossiles qui ne cessent de grimper.


Les chaudières au fioul

Alors que les chaudières alimentées au fioul domestique sont perçues comme archaïques et polluantes, les modèles les plus récents, et plus particulièrement les chaudières à condensation ne méritent pas cette réputation. Grâce aux efforts des constructeurs et des raffineurs, les émissions de gaz à effet de serre ont été considérablement réduits ces derniers temps. Pour une combustion plus propre et optimisée, la composition du fioul domestique ne cesse de s’améliorer. Les émissions de gaz carbonique ont ainsi baissé de 41%, de même pour le dioxyde de souffre (à l’origine des pluies acides) réduit de 53% et le dioxyde d’azote dont le taux à baissé de 80 %.

Grâce aux dernières innovations, les chaudières les plus récentes réclament de moins en moins de fioul. Leur consommation annuelle moyenne est ainsi passée de 3100 litres à 1800 en quarante ans. Les chaudières à condensation sont actuellement les plus performantes et les moins polluantes du marché. Outre le fioul, ce système s’applique également aux chaudières à gaz. Grâce à un échangeur de chaleur à condensation, elles récupèrent la vapeur rejetée lors de la combustion qui participe ainsi au chauffage. Ce processus limite ainsi l’émission d’imbrûlés ce qui réduit les émissions de gaz polluants.

De plus l’achat de ce type de chaudière vous donne le droit à un crédit d’impôt de 15 à 20 % selon les modèles, ce qui est loin d’être négligeable. Le combustible est généralement stocké dans les citernes ou des cuves, quand à l’entretien de la chaudière, il doit être effectué une fois par ans par un professionnel.

Les chaudières électriques

Modernes, pratiques et propres les chaudières électriques ne réclament ni conduits d’évacuation, ni stockage et très peu d’entretien. Si leur prix d’achat est l’un des plus bas du marché, elles consomment énormément d’énergie, ce qui a tendance à faire très vite grimper les factures d’électricité. Compatibles avec les planchers chauffants, ce type de chaudière suppose une isolation thermique parfaite pour éviter de ruineuses déperditions. Vu les conditions actuelles de la production d’électricité en France (principalement issue du nucléaire) et son prix élevé, BricoleurDuDimanche déconseille l’utilisation de ce type de chauffage comme solution permanente.

Les chaudières à gaz

Énergie privilégiée des citadins Français, l’usage du gaz est largement répandu. Les chaudières à gaz ont elles aussi fait d’énormes progrès à tous les niveaux. De plus en plus performantes et économes elles ne cessent de se moderniser. Au butane ou au propane ou au gaz de ville, les chaudières à gaz offrent une vaste gamme de modèles.

Elles peuvent être installées directement sur le mur pour de petites surfaces, ou bien au sol pour des besoins plus importants. Deux systèmes d’évacuation vous sont proposés. Les traditionnels conduits de fumée sont à préconiser pour des pièces bien ventilées. Pour des locaux sans ouverture ni ventilation, il existe des systèmes « à ventouse » qui permettent l’évacuation des produits de la combustion mais aussi l’alimentation de la chaudière en air neuf. Tout comme pour les chaudières au fioul il existe des modèles à condensation mais aussi des chaudières basse température. Ces dernières alimentent le réseau de chauffage à 50 degrés au lieu de 90, ce qui produit une chaleur régulière et homogène tout en limitant les phase d’arrêt et de redémarrage de la chaudière. Avec leur baisse de température, ces chaudières fonctionnement à bas régime et consomment moins d’énergie (30% en moins). Grâce à ce renouveau écologique, certains modèles de chaudières à gaz vous donnent le droit à uncrédit d’impôt.

A la pointe des nouvelles technologies, les chaudières au gaz ne cessent de se perfectionner pour nous séduire ! Elles réclament bien sûr un entretien annuel, qu’il est préférable de faire effectuer par un professionnel.

Passant outre les préjugés sur les combustibles minéraux BricoleurDuDimanche est loin de déconseiller l’usage des chaudières au fioul ou au gaz nouvelle génération. De plus, avec la récente ouverture du marché de l’électricité et du gaz vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir le fournisseur qui vous convient. Comparez les tarifs d’électricité et de gaz.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Comment décorez-vous votre maison pour Noël ?
  • J'investis dans de nouvelles décorations
  • Je recycle les décorations de l'année dernière
  • Je fabrique mes décorations moi-même
keyboard_arrow_up