Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

dossier-protection-incendie-detecteurs


dossier-protection-incendie-detecteurs

Alors que le nombre d’incendies domestiques ne cesse de croître chaque année, la législation nous obligera d’ici peu à installer un détecteur avertisseur de fumée autonome conforme à la norme EN-14604 (le logo CE ne suffit pas !) dans nos habitations. Parce que les accidents n’arrivent pas qu’aux autres, et que soixante-dix pour-cent des feux mortels se déclenchent de nuit, n’attendez pas de tomber sous le coup de la loi pour protéger votre vie et celle de vos proches. Pour vous aider à y voir plus clair parmi les différents modèles, BricoleurDuDimanche vous invite à faire le point sur les détecteurs.


Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée

Les DAAF ont pour objectif de vous prévenir avec une puissance sonore de quatre-vingt cinq décibels dans un rayon de trois mètres lorsque qu’ils détectent de la fumée. On les installe généralement dans le couloir, le salon, le sous-sol ou encore dans les chambres des fumeurs. On évitera par contre de les placer dans la salle de bain et la cuisine, où les vapeurs et la fumée de cuisson risqueraient de les déclencher. Il existe des détecteurs optiques (ou photoélectriques) et des détecteurs ioniques, sachant que seuls les détecteurs optiques sont autorisés en France.

Les détecteurs de chaleur

Les détecteurs de chaleur s’activent lorsque la température de la pièce est supérieure à cinquante-quatre degrés. On les utilise généralement dans la salle de bain, la cuisine et le garage, c’est-à-dire dans les pièces où les détecteurs de fumée ne sont pas efficaces. Si ces derniers ne sont pas concernés par la législation, ils sont tout de même indispensables et tout aussi efficaces que les DAAF lorsqu’il s’agit de sauver des vies. Vous trouverez des détecteurs de chaleur de qualité sur Internet à partir de vingt euros.

Les détecteurs de monoxyde de carbone

Ces détecteurs vous préviennent de la présence de monoxyde de carbone, due généralement à une combustion incomplète dans un appareil comportant un brûleur suite à un défaut ou à un manque d’entretien. Incolore et inodore, ce gaz excessivement dangereux a tendance à vous endormir. C’est pourquoi il est nécessaire d’installer un détecteur à proximité des équipements à risque comme les appareils de chauffage à combustion, notamment les chaudières, les poêles et certains appareils de cuisson comme les gazinières.

Pour sécuriser votre intérieur, BricoleurDuDimanche vous encourage vivement à y installer les trois sortes de détecteurs, en un ou plusieurs exemplaires en fonction de sa superficie. N’hésitez pas à investir dans du matériel de qualité, quitte à y mettre le prix. Une fois les détecteurs en place, n’oubliez pas de vérifier régulièrement leur bon fonctionnement et si besoin de remplacer les piles.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Côté jardin, vous êtes plutôt :
  • Jardin à la française
  • Jardin à l’anglaise
  • Jardin à la japonaise
  • Je n'ai pas de jardin
keyboard_arrow_up