Depuis quelques années, le marché des échafaudages domestiques ne cesse de (...)

10 mars 2010
Auteur(s): bricoleurdudimanche


Echafaudage domestique

 Echafaudage domestique

Depuis quelques années, le marché des échafaudages domestiques ne cesse de croître, tout comme le nombre d’accidents dûs à leur utilisation. Ainsi, l’Institut de Veille Sanitaire a relevé environ quatre-mille-cinq-cents victimes annuelles, principalement de chutes, dont trente pour-cent nécessitent une hospitalisation. C’est pourquoi, cette semaine, BricoleurDuDimanche vous donne toutes les clés pour choisir, installer et utiliser votre échafaudage domestique en toute sécurité.


Choisir son échafaudage.

Choisir son échafaudageEn premier lieu, il faut déterminer la hauteur de l’échafaudage en fonction des travaux à effectuer. En effet, pour des travaux d’intérieur, un modèle de moins de trois mètres suffit amplement. En revanche, pour la plupart des travaux extérieurs et notamment les ravalements, il est préférable d’opter pour un grand modèle, de trois à cinq mètres de hauteur. Enfin, pour les travaux de plus grande ampleur, il existe des échafaudages domestiques allant jusqu’à sept mètres. En second lieu, il faut choisir entre un modèle fixe ou un modèle mobile. Pour plus de flexibilité nous vous conseillons un échafaudage mobile, à condition qu’il soit résistant. Il faut d’ailleurs s’assurer de la solidité de l’échafaudage, par exemple en regardant l’épaisseur des profilés de la structure. Enfin, n’oubliez pas de vérifier que le modèle choisi soit bien conforme à la norme NF E 85-200 en vigueur pour ce type d’échafaudage. Au niveau des tarifs prévoyez cent euros minimum.

Le montage et l’entretien.

Avant d’entamer le montage de votre nouvel échafaudage, il est impératif d’avoir lu la totalité de la notice. Il faut également s’assurer que le sol soit bien plan et assez solide pour accueillir ce type d’installation. Enfin, lors de chaque montage, vous vérifierez l’état de l’ensemble des différents éléments de votre échafaudage, tout en suivant scrupuleusement les indications de votre fournisseur. Une fois l’échafaudage en place, il faudra régulièrement contrôler les éléments de fixation, l’absence de corrosion, ainsi que la bonne tenue des éléments d’amarrage. Lorsque les travaux seront terminés, nettoyez l’échafaudage et démontez-le, avant de le stocker dans un local approprié, à l’abri des intempéries.

Les règles de sécurité.

Les règles de sécuritéLorsque vous utilisez votre échafaudage, il est impératif de respecter quelques règles de sécurité afin de limiter les risques d’accident. Commencez par vous équiper d’une tenue de travail comprenant des chaussures de sécurité, des gants de manutention, un casque, voire même un harnais à fixer sur un point d’ancrage hors de l’échafaudage. Vous monterez sur l’échafaudage uniquement en utilisant les échelles destinées à cet usage et vous veillerez à ce que personne ne circule en dessous lorsque vous travaillez. Attention, si la météo est agitée, en cas de vent, de neige, de gel ou encore de pluie, mieux vaut remettre votre travail à plus tard. Enfin, ne laissez pas votre échafaudage à portée de main des enfants et veillez à ne pas dépasser les charges maximales prévues par le fabriquant.

Pour conclure cette enquête, BricoleurDuDimanche vous encourage fortement à investir dans du matériel de très bonne qualité ou bien à le louer afin de ne pas prendre de risques avec des modèles peu fiables.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
53 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (21)
30 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (12)
18 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (7)

40 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.