Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Lutter contre la pollution de l’air intérieur.


Lutter contre la pollution de l’air intérieur.

D’après plusieurs études récentes*, l’air que nous respirons à l’intérieur serait de cinq à dix fois plus pollué que l’air extérieur. Or, la majorité de la population française passe en moyenne quatre-vingts pour cent de son temps dans un espace clos ou semi-clos. Que ce soit à la maison, au travail ou encore à l’école, il est indispensable d’apprendre à reconnaître cette forme de pollution afin de la combattre efficacement. C’est pourquoi, cette semaine, BricoleurDuDimanche vous informe sur la pollution de l’air intérieur.


Les polluants.

Les polluantsDans les murs, au sol, sur nos meubles ou encore dans les produits que nous utilisons, les sources de pollution sont présentes partout dans la maison. En tête de liste, on trouve le tabac dont les émanations toxiques viennent se glisser dans les moindres recoins. Il est suivi de près par de nombreux produits chimiques, notamment les colles, les peintures, les solvants et les vernis qui dégagent des éléments toxiques comme le formaldéhyde et autres composés organiques volatiles. On trouve ensuite certains matériaux utilisés lors de la construction du bâtiment, dont les isolants en laines minérales, l’amiante, le plomb ou encore le bois traité. Outre ces substances chimiques, nous sommes également exposés à des agents d’origine biologique comme les moisissures, l’humidité, les bactéries, et divers allergènes dont les poils d’animaux et les acariens, qui s’installent et se développent aussi bien dans les sols que les murs, les tissus et les conduits d’aération. Bon nombre de produits ménagers et cosmétiques, de parfums d’ambiance, d’encens et de bougies parfumés contiennent également des substances nocives. Enfin, dans certaines régions au sous-sol granitique, l’air est pollué par du radon, un gaz inodore et radioactif d’origine naturelle, qui s’infiltre par le sol et s’accumule dans les espaces clos.

Comment lutter contre cette pollution.

Comment lutter contre cette pollutionL’aération est l’une des solutions les plus efficaces pour limiter la pollution de votre intérieur. Ainsi, en ouvrant vos fenêtres en grand dix minutes par jour, vous renouvelez l’air intérieur tout en diminuant la concentration des pollutions. Il vous faut également ventiler en permanence afin de renouveler l’air tout en le faisant circuler. Pour ce faire, il existe des grilles d’aération ou des systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC). Enfin, il vous faut limiter au maximum les polluants cités au paragraphe précédent. Vous pouvez par exemple fumer ou encore bricoler à l’extérieur de la maison et utiliser des produits ménagers ainsi que des cosmétiques les plus naturels possibles. Il est également impératif de passer très régulièrement l’aspirateur afin de limiter la concentration d’allergènes dans l’air.

Les risques de la pollution intérieure.

Les risques de la pollution intérieureLa pollution de l’air intérieur présente des risques non négligeables pour notre organisme. Elle peut être à l’origine de divers problèmes de santé, notamment des allergies, des maux de tête, des irritations des voies respiratoires, voire même dans de rares cas de graves intoxications. Attention, les femmes enceintes et les jeunes enfants sont particulièrement sensibles à cette pollution. De ce fait, il est préférable de limiter leur expositions aux produits chimiques, y compris les produits ménagers et cosmétiques. Toujours dans la même optique, il est déconseillé de faire des travaux et d’installer des meubles neufs dans la chambre de bébé les deux mois précédant la naissance. En effet, les substances chimiques des peintures, colles et autres vernis présents dans les meubles neufs s’évaporent progressivement dans l’air au fil du temps. Ils sont susceptibles de traverser la barrière du placenta ou de passer dans le lait maternel, ce qui peut nuire au développement du fœtus ou du nourisson.

Pour conclure cette enquête, BricoleurDuDimanche vous encourage fortement à choisir un maximum de produits écologiques pour le bricolage et le ménage, afin de limiter la pollution de l’air de votre habitation. Nous vous suggérons également d’investir dans certaines plantes vertes aux vertus dépolluantes. (* L ’observatoire de la qualité de l’air intérieur, UFC que choisir, INPS).


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricoler, c’est avant tout :
  • Gagner en autonomie
  • Faire des économies
  • Un peu de tout ça !
keyboard_arrow_up