Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Les piscines naturelles : principe, coûts et avantages


Les piscines naturelles : principe, coûts et avantages

Un petit vent vert et rafraîchissant souffle sur le monde de la piscine. Depuis quelques années, un nouveau type de piscine, déjà bien connu chez nos voisins nordiques, fait son apparition dans nos jardins. Fini le chlore, les carreaux bleus et le béton, place au poissons, aux algues et au plancton. Les piscines naturelles vous proposent des baignades dans un environnement écologique et sain. Pour son dernier volet du dossier piscine, BricoleurDuDimanche vous invite à découvrir ces bassins hors du commun qui cassent l’image classique de la piscine individuelle et qui prouve que confort et écologie sont loins d’être incompatibles.


Le principe des piscines naturelles

Tout comme un étang, un lac ou une mare, une piscine naturelle est un véritable écosystème où résident de nombreuses espèces. Elle se compose généralement de trois zones, un secteur réservé à la natation, et deux autres destinés à la régénération des plantes et des animaux. En circulant dans les différents bassins, l’eau est traitée de façon complètement naturelle. L’épuration de l’eau se fait grâce aux marais et aux plantations abondantes qui assurent également la filtration. La végétation utilisée comporte essentiellement des plantes aquatiques comme les nénuphars jaunes, la petite douve, l’azollée, la lentille d’eau et le sagittaire double.

Quelques poissons assureront, si vous le souhaitez, le nettoyage de votre bassin mais ne sont pas indispensables à son bon fonctionnement. A cette biosphère de base viennent généralement s’ajouter quelques grenouilles, libellules et tritons des alentours.

Une pompe assure la circulation de l’eau en circuit fermé, d’un bassin à l’autre en reprenant le principe ancestral du retour par gravitation. Pour ce faire, la piscine doit être sur un plan incliné. Le circuit commence dans la zone de natation, puis l’eau se déverse dans le second bassin où elle est purifiée par l’écosystème puis elle passe dans le premier bassin pour être filtrée par les marais avant de retourner dans la zone de natation. Il est nécessaire de créer des palliers de différentes profondeurs dans les bassins pour l’acclimatation des plantes. L’eau prend alors une couleur verte, qu’elle doit à la présence d’algues unicellulaires, inoffensives pour l’homme. Leur présence prouve d’ailleurs le bon fonctionnement de la piscine.

Accessibles à tous ?

La construction de ce type de piscine n’est pas évidente. Elle requiert un savoir faire particulier et nécessite l’intervention de spécialistes qui sont encore peu nombreux en France. IL est toutefois possible de se lancer dans une auto construction qui réclamera beaucoup de temps et de labeur. Le mètre carré d’une piscine naturelle coûte entre 400 et 600 euros, ce qui revient plus cher qu’une piscine traditionnelle. Le prix d’achat quelque peu élevé est compensé largement avec le temps par le coût de l’entretien, dérisoire comparé aux autres piscines, car près de dix fois moins cher.

Les avantages des piscines naturelles

L’esthétisme et le confort de baignade qu’offrent les piscines naturelles constituent leur atout majeur. Hiver comme été, votre plan d’eau se fond parfaitement dans le paysage et ne demande aucun hivernage. De plus, son entretien est beaucoup moins onéreux et contraignant que celui des piscines traditionnelles. Pour une eau claire et limpide, il suffit de nettoyer une fois par mois le fond de la zone de natation, puis de couper régulièrement les plantes, et ce sans aucun produit chimique. En hiver, pas de risque de gel car l’eau est constamment en mouvement.

Pour profiter plus longtemps de votre bassin, il est possible d’y installer un chauffage solaire , augmentant la température de 5 ou 6 degrés de façon totalement écologique mais aussi économique. (voir notre encadré)

Niveau installation, tout est possible, mais votre bassin ne peut aller en dessous de 60m². Hormis cela toutes les fantaisies vous sont permises, de la cascade à la plage, dans un décor champêtre, moderne ou exotique. N’étant pas considérée comme une piscine à part entière par la législation Française, aucune autorisation de travaux, ni mesure de sécurité ne sont obligatoires.

Leurs points faibles

L’inconvénient majeur des piscines naturelles semble être leur température qui ne doit pas monter à plus de 25 degrés au risque de voir les plantes mourir, ce qui détruirait l’écosystème. De plus les parois peuvent rapidement devenir glissantes par temps humide et les rebords et margelles se couvrent parfois de mousse. Notons également que le vide juridique qui entoure les piscines naturelles empêche ce type de construction en France pour des lieux publics.

Écologiques et esthétiques, les piscines naturelles ont tout pour nous séduire. Idéales pour les amis de la nature elles sont toutefois à proscrire pour les personnes dérangées par les plantes et les animaux. De plus en plus nombreux chaque année, ce type de bassin nous prouve qu’un retour à une vie plus saine est peut être encore possible.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Quel sol préférez-vous pour votre salle de bain ?
  • Du carrelage, pour l’humidité
  • De la pierre naturelle, pour l’esthétisme
  • Du béton ciré, pour un style industriel
  • Du parquet, pour une ambiance chaleureuse
keyboard_arrow_up