Changer son portail soi-même, c’est possible

13 octobre
Auteur(s): Marteau41


Changer son portail soi-même, c’est possible

Vous souhaitez changer de portail ? Et si vous le faisiez vous-même ! C’est en effet tout à fait possible à condition d’avoir les bons outils et, idéalement, un peu d’aide.


Changer son portail soi-même, c'est possible / iStock.com - OceanProd

Changer soi-même son portail : avantages et étapes

Votre portail montre des signes de fatigue ? Vous n’avez pas encore de portail et souhaitez équiper votre habitation avec un modèle battant ou coulissant ? Nul besoin de faire appel à un expert, vous pouvez tout à fait le faire vous-même.

Une solution plus économique

Installer vous-même votre portail est une excellente idée, car cette solution offre un avantage non négligeable : les économies financières qu’elle vous permet de réaliser puisque vous n’avez pas à payer le déplacement d’un professionnel ou encore la pose du portail par ce dernier. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, un changement de portail est à la portée de toutes et tous et ce, qu’il s’agisse d’un portail battant fabriqué en France ou encore d’un portail coulissant. Enfin, une fois la pose terminée, à vous la satisfaction et la fierté du travail accompli.

Quelles étapes pour changer de portail ?

Vous rêvez d’un modèle battant ? Munissez-vous de vos outils – cales, visseuse, marteau, niveau à bulle… – et commencez par bien caler le portail. Marquez ensuite les points de fixation des vantaux puis fixez ces derniers. Vous pouvez, si vous le désirez, ajouter une motorisation. Cela vous permet notamment de ne pas avoir à sortir de votre véhicule quand il pleut à verse, qu’il y a du vent ou encore qu’il grêle.

Vous souhaitez installer un portail coulissant ? Commencez par réaliser les marquages au sol du rail puis vissez le rail, posez le portail et maintenez-le (serre-joints et cales). Enfin, installez la platine de guidage sur le rail supérieur. Il ne reste ensuite plus qu’à fixer quelques éléments à la maçonnerie : guide du rail, poignée du portail (aussi appelée butée d’arrêt). Certains portails coulissants peuvent être motorisés. Vous pouvez aussi vous charger de cette étape qui inclut l’installation du moteur dans l’espace dédié ou encore le raccordement des câbles électriques.

Comment bien choisir son nouveau portail ?

Prix, matériaux, dimensions, design… Plusieurs éléments sont à prendre en compte lorsque l’on veut acheter un portail. Le bois nécessite un entretien régulier, faute de quoi il vieillira mal. Le plastique est quant à lui économique, mais il peut se fragiliser avec le temps. L’aluminium, de son côté, allie robustesse, légèreté et esthétisme.

Le type d’ouverture est lui aussi à prendre en compte. Coulissant, le portail offre un gain de place appréciable. Battant, il est simple à installer tandis que le motoriser ne requiert pas de gros travaux.

Évidemment, votre budget est un élément essentiel qui dictera en partie votre choix final. Pour 300 euros, par exemple, vous pouvez vous tourner vers le PVC. Pour un portail aluminium de qualité, les prix peuvent dépasser les 2 000 euros. C’est un investissement, mais qualité rime avec pérennité.

Côté design (plein, ajouré…), tout dépend de vos goûts, mais aussi du style de votre habitation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?
43 % Ramasser les feuilles mortes pour le compost (6)
29 % Le mettre en hivernage, commme moi (4)
14 % Récolter les courges et salades d'hiver (2)
14 % Planter de l'ail d'automne pour une haleine au top (2)

14 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.