Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Interview sur les jardins partagés


Interview sur les jardins partagés

Anne-Claire, qui participe depuis peu au jardin partagé de Falbala, dans le quatorzième arrondissement parisien, nous fait partager son expérience.


Que t’apporte ta contribution au jardin partagé ?

Le fait de pouvoir travailler avec de la terre fait du bien quand on ne voit que du béton autour de soi. Juste planter quelque chose, prendre soin des racines, veiller à l’arrosage, au climat, aux saisons, aux lunes, à l’écologie et donc aux produits et engrais utilisés, recycler, composter, voir sa plante pousser et donner des fruits ou des fleurs ramène à notre statut de vivant, d’humain responsable de ses gestes envers la nature. Le jardin partagé permet aussi de rencontrer de vrais jardiniers passionnés. L’échange de savoirs se fait naturellement, on apprend à chaque fois un peu plus et puis on peut expérimenter ses propres cultures. L’espace est communautaire, une classe de maternelle viendra jardiner une parcelle à la rentrée prochaine. Ayant trop peu d’espace en appartement pour contenir toutes mes plantes grasses, j’ai commencé une rocaille à proximité de la leur. La beauté des choses simples, le Land Art, la créativité sont appréciés par chacun des visiteurs et jardiniers en herbe.

Comment es tu entrée en contact avec les jardins de Falbala ?

J’ai demandé à la responsable des jardins de la mairie de mon arrondissement où je pouvais jardiner. Elle m’a orienté vers le jardin partagé le plus proche, les jardins de Falbala, à qui j’ai envoyé un mail. Ils m’ont très rapidement répondu et gentiment accueillie. Je me suis inscrite à l’association et dispose à présent de tous les outils et conseils nécessaires sur place pour m’exercer au jardinage en pleine terre ! ça a été très rapide !

Quelle fut ta première impression lorsque tu as mis les pieds dans ce jardin ?

C’est plus petit que je ne pensais ! Mais une fois penché sur son jardinage on ne voit plus les murs, les grillages, le béton environnant... juste les plantes, la verdure et les couleurs. Pour l’instant ce qui m’a marqué c’est le vrai sens du partage que j’ai ressenti entre les jardiniers.

Comment est organisé le jardin partagé ?

Les règles du jardin, tout doit être bio : pas d’engrais polluants, pas de transgénique dans les semences, etc. On composte selon la chronologie des bacs dédiés les déchets organiques, certains s’occupent d’une parcelle personnelle mais tous doivent participer à l’embellissement du jardin dans son ensemble. Les horaires : avant 20 heures, car après je crois bien que les grilles sont fermées.

On peut faire du maraîchage, cultiver des plantes de toutes sortes, des fleurs ; le tout est de veiller à enrichir la terre, celle-ci étant peu profonde puisque le terrain est au dessus d’un parking. Il est interdit de fait de planter des arbres, et les bambous aussi sont interdits en pleine terre. L’arrosage cet été fonctionne grâce au roulement d’un à deux jardiniers par semaine qui prennent soin de toutes les plantations.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Les températures baissent...
keyboard_arrow_up