Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

La domotique au service de la sécurité


La domotique au service de la sécurité

Avec 335 100 cambriolages recensés par l’INSEE en 2006, la France, comme ses voisins européens, est touchée de plein fouet par un sentiment d’insécurité. Pour nous protéger des effractions, la domotique utilise les dernières technologies et nous offre de nombreuses solutions toujours plus ingénieuses. Entre les alarmes, la vidéo-surveillance, les visiophones, les centrales et les serrures nouvelles génération, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de déterminer quelle solution sera la mieux adaptée. Pour vous aider à choisir le meilleur équipement, BricoleurDuDimanche vous invite à découvrir ce qu’il se fait de nouveau en matière de domotique pour sécuriser votre habitat.


Quand la domotique rencontre les alarmes

Toujours plus performantes, les centrales d’alarme couplées à la domotique ne cessent de se moderniser pour préserver nos habitations des visiteurs indésirables.Mieux vaut prévenir que guérir ! Pour dissuader les tentatives d’intrusion avant même qu’elles aient commencés, les centrales d’alarme domotiques, créent l’illusion de votre présence. Alerté par des capteur de mouvements, de bris de glace ou encore d’ouverture de porte et de fenêtre, le simulateur peut activer progressivement vos lampes à tout moment, allumer la radio et ou encore déclencher de faux aboiements, ce qui a tendance à dissuader les personnes mal intentionnées de pénétrer dans votre maison. De plus, des micros internes, bien dissimulés, vous permettent d’écouter en permanence ce qu’il se passe à chez vous en votre absence. Si malgré tout les cambrioleurs arrivent à rentrer, des sirènes allant jusqu’à 95 dB se déclencheront, les lumières clignoteront et un numéroteur téléphonique appellera de une à six personnes, diffusant un message d’alerte pré-enregistré par vos soins. Avec ces nouvelles alarmes faciles à installer et à activer, les voleurs ne sont pas au bout de leurs peines.

Quand la domotique rencontre la 3G

Contrôler votre maison via votre mobileObserver et maîtriser tout ce qu’il se passe chez soit à distance est désormais possible depuis son mobile grâce à la troisième génération de téléphone. Commercialisé aux USA, par l’opérateur AT&T, ce système de vidéo-surveillance se compose d’une unité de contrôle, d’une caméra rotative, d’un capteur d’ouverture de porte et fenêtre ainsi que d’adaptateurs CPL (courant porteur en ligne) pouvant effectuer des commandes sur le réseau électrique. Une quinzaine de téléphones et de PDA (assistant personnel), compatibles avec cette offre, permettent un fois connectés à internet de garder en permanence un œil dans sa maison, moyennant un abonnement de 7 euros par mois et un investissement de base d’environ 130 euros pour le kit à installer chez soi. Si ce concept n’a pas encore franchi nos frontières, espérons que les opérateurs français ne tarderont pas à nous fournir ce type de service.

Quand la domotique rencontre la biométrie

A la pointe de la technologie, la biométrie (identification des personnes par leurs caractéristiques physiques) s’attaque à la domotique avec les poignées de porte à empreintes digitales. Pour sécuriser sa porte d’entrée sans avoir à ce soucier des clés, ces nouvelles poignées anti-effraction sont disponibles à partir de 300 euros. Simple et rapide à installer, ces poignées, qui fonctionnent avec un système de piles, sont conçues pour s’adapter à tous les types de portes et ne réclament aucune connaissance particulière. A noter, qu’une clef de secours vous permettra d’ouvrir votre porte si nécessaire.

Quand la sécurité rencontre le design

Sécuriser votre habitat grâce à la biométrieEsthétique mais aussi pratique, le Domotag est un système d’alarme sans fils à la pointe du progrès et design. Cette discrète pyramide développée en collaboration avec le CNRS vous permet de sécuriser votre maison durant votre absence mais aussi en votre présence. Cette option supplémentaire vous permet également de laisser circuler librement votre animal domestique sans risquer de déclancher le dispositif d’alarme. Doté d’une télécommande reliée au réseau téléphonique, le Domotag peut s’avérer particulièrement utile pour les personnes âgées en cas en malaise. Disponible à partir de 800 euros, ce produit semble se positionner dans le haut de gamme, d’autant plus que la facture grimpe très vite lorsque l’on rajoute les détecteurs, les sirènes et les télécommandes, des options pourtant indispensables au bon fonctionnement du système.

Les limites de la domotique

Si les progrès et le confort que nous apporte la domotique et ses nouvelles technologies en matière de sécurité ne sont plus à démontrer, nous nous permettons tout de même d’émettre quelques réserves. En Sachant qu’aucun système n’est infaillible, tout laisse à présager que des petits futés ne tarderont pas en exploiter les failles. Qu’adviendrait il si les systèmes de vidéosurveillance qui passent par Internet venaient à se faire pirater ?

Pour plus de sûreté, BricoleurDuDimanche recommande donc aux aficionados de la domotique de changer régulièrement leurs codes d’accès, de sécuriser autant que possible leurs installations et de rester discret sur la solution utilisée.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Le bricolage en couple, c’est :
  • Une bonne idée
  • Une mauvaise idée
  • La question ne se pose pas, chacun son rayon !
keyboard_arrow_up