Surélever sa maison : une bonne idée ?

6 février
Auteur(s): Céline_BDD


Surélever sa maison : une bonne idée ?

Surélever sa maison pour gagner des m² supplémentaires est une bonne alternative à la hausse constante du foncier. Contrecarrant l’étalement urbain, ce nouvel art de bâtir est un marché en pleine expansion dans les grandes villes.


Surélévation de toiture et législation

Si la législation dans son ensemble est favorable à la surélévation de toiture, il est nécessaire avant tout projet d’agrandissement vertical, de vérifier les dispositions communales. En effet, selon les PLU, les spécifications diffèrent : choix des matériaux, hauteur maximale, coefficient d’emprise au sol, type de construction, etc. Toutefois, hors dispositions communales spécifiques, une simple déclaration de travaux suffit si la surface surélevée est :

  • inférieure à 20 m² en zone rurale ou en zone urbaine sans PLU ;
  • inférieure à 40 m² dans une zone urbaine réglementée par un PLU.

Dans les autres cas, le permis de construire est obligatoire. Enfin, si la surface habitable après surélévation est supérieure à 150 m², c’est un architecte ou un maître d’œuvre qui doit faire la demande de permis de construire. Et, dans les sites classés, un exemplaire du projet est à envoyer aux Architectes des Bâtiments de France.

Surélever ou rehausser sa maison : quelle solution technique ?

On utilise 2 solutions techniques pour augmenter la surface habitable (sans modification de l’emprise au sol) :

  • Rehausse : pente de toit > à 30° + autorisation de modifier la pente ; on modifie la hauteur des combles en augmentant la hauteur des murs sous la charpente.
  • Surélévation : pente de toit > à 30° + obligation de conserver la pente de la toiture ; on crée un véritable étage sur le bâti existant.

La solution ’ossature bois’ sera souvent préférée à d’autres matériaux, plus lourds ou onéreux (parpaings, béton...). En effet, le bois combine les atouts en matière de construction ou rénovation. 5 fois plus léger que le béton, il n’ajoute que peu de masse à la structure existante. Sa fabrication en usine permet aussi de raccourcir les délais des travaux. Chaleureux, le bois apporte une touche esthétique à votre projet. Enfin, c’est un excellent isolant thermique.

Dans tous les cas, ajouter un étage (ou plusieurs !) à une maison ou à un immeuble est un chantier complexe. Qu’il s’agisse d’une surélévation totale ou partielle avec dépose de toiture ou d’une simple rehausse, le recours à un professionnel (architecte, ingénieur, Bureau d’études...) s’impose dans la majorité des cas (même si ce n’est pas obligatoire). La pérennité du projet est en effet largement tributaire du délicat calcul des charges et de la structure (= étude de faisabilité).

Quel coût ?

Le prix d’une surélévation au m² est fonction de nombreuses variables :

  • Lieu et nature du projet (typologie de la toiture, complexité...)
  • Difficulté d’accès
  • Étude de structure.
  • Choix des matériaux de construction.
  • Aménagements d’habitabilité.
  • Finitions intérieures et extérieures, etc.

Demandez plusieurs devis avant de vous lancer.

La surélévation est un choix judicieux, notamment dans les grandes villes où ces projets s’inscrivent dans un élan politique en faveur de la densification urbaine par le haut. Faute de foncier, les métropoles françaises ne réglementent souvent pas la hauteur des bâtiments. Ainsi dans la capitale, le projet ’Eco-rénovons Paris’ lancé en 2016 soutient les copropriétaires d’immeubles potentiellement réhaussables. Économiquement rentable pour les propriétaires, la surélévation, c’est aussi un regain d’isolation thermique et une forte valeur ajoutée au bâti. C’est le moment d’en profiter !

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bricolage estival, quel est votre programme ?
58 % Faire un potager pour enfin avoir de la salade maison (7)
25 % Investir dans un bon barbecue pour faire la fête avec les amis (3)
17 % Construire une piscine pour faire plaisir aux petits (2)

12 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.