27 septembre
Auteur(s): Julien_BDD


Quelles aides pour l’achat d’une pompe à chaleur air-eau en 2022  ?

Les pompes à chaleur (PAC) font partie aujourd’hui des travaux de rénovation qui améliorent la qualité de vie dans un habitat et permettent aussi une baisse de la consommation énergétique. Elle est disponible en plusieurs modèles et le modèle air-eau est l’une des meilleures solutions pour se chauffer de manière écologique et économique. Cependant, l’achat et l’installation de cet équipement représentent un investissement conséquent. Heureusement, il existe de nombreuses aides à la rénovation énergétique grâce auxquelles vous pourrez financer votre projet. On vous propose donc dans cet article une liste des principales aides disponibles pour l’achat d’une pompe à chaleur air-eau en 2022.

La subvention MaPrimeRénov’ pour l’achat de votre PAC air-eau

Le dispositif MaPrimeRénov’ a été mis en place pour remplacer le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que les dispositifs «  Habiter mieux agilité de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Depuis, le dispositif finance, sous certaines conditions, les travaux de rénovation énergétique, notamment l’installation d’une pompe à chaleur. En ce qui concerne les conditions d’éligibilité, les travaux d’installation de chauffages écologiques doivent être réalisés dans le cadre d’une résidence principale en France. De plus, la personne qui souhaite effectuer ces travaux doit être propriétaire occupant son logement construit depuis plus de 15 ans. Enfin, il est obligatoire de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour que les travaux soient validés. Avec le dispositif MaPrimeRénov’ pour financer l’achat de votre PAC air-eau, il est possible d’obtenir en 2022 jusqu’à : 5 000 euros d’aide, s’il s’agit d’un ménage aux revenus très modestes  ; 4 000 euros d’aide, s’il s’agit d’un ménage aux revenus modestes  ; 3 000 euros d’aide, s’il s’agit d’un ménage aux revenus intermédiaires. Les demandes se font sur le site officiel MaPrimeRénov  ».

MaPrimeRénov’ Sérénité

Il s’agit d’un nouveau dispositif mis en place par l’État et distribué par l’Anah depuis 2022. La différence entre MaPrimeRénov’ Sérénité et MaPrimeRénov’ réside dans le fait que cette nouvelle subvention est un programme beaucoup plus complet. En effet, les personnes éligibles pourront bénéficier, en plus du versement d’une prime, de l’accompagnement d’un opérateur spécialisé. Celui-ci aura pour mission de définir avec les bénéficiaires les travaux de rénovation énergétique les plus adaptés à leurs logements. Cependant, notons que le dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité ne concerne que les ménages aux revenus les plus modestes. De plus, les travaux à réaliser doivent servir à obtenir au moins 35 % de gain énergétique. Les personnes éligibles pourront obtenir : 35 % du montant total des travaux HT, jusqu’à 5 000 euros, s’il s’agit d’un ménage aux revenus modestes  ; 50 % du montant total des travaux HT, jusqu’à 10 000 euros, s’il s’agit d’un ménage aux revenus très modestes. Pour en savoir plus ou effectuer votre demande, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Anah. Le prix d’une pompe à chaleur air-eau se situe généralement entre 8000€ et 12 500€ (plus d’information dans cet article).

L’éco-prêt à taux zéro

Dans le cadre de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, sachez que l’achat d’une pompe à chaleur air-eau peut être également financé par le dispositif éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ. Comme son nom l’indique, c’est un prêt à intérêts nuls et sans frais de dossier, puisqu’il est subventionné par l’État. Et contrairement aux autres dispositifs, il n’y a pas de conditions de ressources pour en bénéficier. Concrètement, avec l’éco-PTZ, vous pouvez obtenir un prêt d’une valeur maximale de 50 000 euros à rembourser sur 20 ans. Il s’agit donc d’un dispositif plutôt intéressant qui vous permettra d’avoir un fonds de financement pour acheter votre PAC air-eau et réaliser d’autres de rénovation énergétique. Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, les travaux à réaliser doivent être entamés dans une résidence principale qui a été construite depuis plus de 2 ans. Les demandes se font auprès de banques partenaires de l’État. Retenez néanmoins que ces établissements financiers ne sont pas dans l’obligation d’accepter votre dossier de demande.

La prime à la conversion des chaudières

La prime à la conversion des chaudières est destinée, comme son nom l’indique, à ceux qui souhaitent remplacer une ancienne chaudière par une PAC air-eau. Il peut s’agir d’une chaudière au fioul, au gaz ou au charbon. On parle encore de prime CEE, puisque la prime à la conversion des chaudières est liée aux Certificats d’économie d’énergie (CEE) proposés par certains fournisseurs d’énergie. Pour rappel, les Certificats d’économie d’énergie sont des dispositifs mis en place pour le financement de travaux d’économie d’énergie. Ils sont destinés à tous les propriétaires, locataires ou occupants sans condition de revenus. Parmi les travaux financés par la prime CEE, nous avons donc le remplacement des chaudières à énergie fossile par une solution plus écologique. Vous pouvez donc profiter de ce dispositif pour financer l’achat de votre pompe à chaleur air-eau. L’aide est proposée par certains fournisseurs d’énergie comme EDF, E.Leclerc, TotalEnergies… La prime CEE est versée de différentes manières en fonction du fournisseur (virement, chèque, réductions, cartes cadeaux…) et son montant varie en fonction de plusieurs critères à savoir : les revenus du ménage  ; la situation du demandeur  ; le département où se situe le logement dans lequel les travaux seront réalisés  ; le type de logement  ; les travaux qui doivent être réalisés.

Le taux réduit de TVA

Pour l’achat d’une pompe à chaleur air-eau, il est également possible de bénéficier du dispositif “taux réduit de TVA”. Le principe est simple  ! Il faut savoir qu’en général les travaux classiques bénéficient d’une TVA à 10 %. En revanche, les travaux de rénovation énergétique ont plutôt droit à un taux réduit de TVA. Celui-ci est de 5,5 % et s’applique à l’achat des matériaux, aux prix de la PAC air-eau ainsi qu’à la main-d’œuvre.

Les différentes aides locales

Enfin, les régions, les départements et les communes proposent également des dispositifs de financement au niveau local pour soutenir les travaux de rénovation énergétique. Pour connaître les aides disponibles, il suffit de vous rendre à votre mairie ou à votre conseil régional. L’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) dispose également d’un outil qui recense toutes les aides disponibles sur le territoire.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Au potager, vous êtes plutôt…

fiches bricolage récentes


...
Énergie : ces petits détails qui peuvent vous changer la vie ! le 05/03/2022 à 15h50 - Electricité et éclairage
...
Fixer une charge lourde dans du placo le 02/12/2021 à 10h00 - Entretien et réparations
...
Portes anciennes : comment améliorer l’acoustique ? le 21/10/2021 à 09h00 - Entretien et réparations
...
Dalles PVC ou sol PVC en rouleau ? le 26/08/2021 à 10h00 - Revêtements des sols