Le bricolage collaboratif, que des avantages !

3 mai 2017
Auteur(s): Marteau41


Le bricolage collaboratif, que des avantages !

iStock.com / Geber86 Aujourd’hui, l’économie collaborative tend de plus en plus à s’imposer en France. Nous avons vu apparaître les jardins participatifs puis la tendance de l’agro-communautaire. Le bricolage suit désormais le mouvement. Focus sur une nouvelle manière d’appréhender les petits travaux manuels.

Mais le bricolage collaboratif, en quoi ça consiste ? Le principe est simple et fondé sur le partage. Savoir-faire, espace, outils… tout est bon à être partagé. Que vous vouliez arrondir vos fins de mois ou que vous cherchiez à effectuer des travaux à moindre coût, le bricolage participatif vous plaira. Plus besoin d’investir dans du matériel ou d’avoir un véritable établi, des entreprises et des plateformes les mettent à votre disposition !

Avant tout une histoire de partage

Le concept du « collaboratif » se fonde sur la mise en commun. De nos jours, le bricolage n’est pas l’affaire de tous et lorsque vous voulez réaliser de petits travaux, vous n’avez pas toujours envie de faire appel à une entreprise spécialisée, notamment pour des raisons financières. C’est là que le bricolage collaboratif vous vient en aide ! Grâce à des plateformes dédiées, vous pouvez trouver un bricoleur du dimanche pour effectuer vos travaux et ce, à moindre coût. Pour les personnes voulant réaliser elles-mêmes leurs travaux mais ne souhaitant pas investir dans du matériel, d’autres plateformes proposent la mise en commun d’outils. La différence de la location réside dans le fait que les outils sont échangés avec d’autres particuliers.

Arrondir ses fins de mois en proposant ses services

Bricoleurs, mettez votre savoir-faire à profit ! Un site tel que Supermano.fr recense les particuliers selon leur spécialité : carrelage, peinture, meubles… Cette pratique vous permettra aussi de rentabiliser votre matériel, qui a pu vous coûter cher à l’achat. Par ailleurs, faire appel à un particulier c’est faire appel à quelqu’un dont le bricolage n’est pas le métier : ainsi, c’est le bon plan pour partager des conseils et astuces brico sans avoir à connaître le jargon de la profession.

Les marques s’y mettent aussi

Les enseignes de bricolage ont compris, elles aussi, que l’investissement dans les outils n’était plus la priorité des bricoleurs amateurs. Ils proposent donc des alternatives à la vente de matériel pour s’inscrire dans la tendance du bricolage collaboratif.

Castorama, par exemple, a lancé en 2015 une gigantesque encyclopédie du bricolage appelée WikiForHome. A l’instar de Wikipedia, cette plateforme peut être enrichie par les utilisateurs avec des conseils et astuces auxquelles les professionnels ne pensent pas toujours.

Pour sa part, Leroy Merlin s’est tourné vers la mise en commun d’espaces afin de satisfaire les bricoleurs qui n’auraient pas la place de bricoler chez eux.

Le concept du bricolage collaboratif s’impose aussi bien chez les particuliers que chez les marques. Le signe d’une tendance pour les années à venir ?

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?

fiches bricolage récentes


...
Le bricolage collaboratif, que des avantages ! le 03/05/2017 à 16h22 - Définir ses projets
...
Tout savoir sur les toitures végétalisées le 20/04/2017 à 14h01 - Bâti et gros travaux
...
Comment se débarrasser des punaises de lit de façon naturelle ? le 12/04/2017 à 14h39 - Revêtements muraux
...
Comment se débarrasser des puces de parquet de façon naturelle ? le 03/04/2017 à 16h46 - Revêtements des sols
...
Comment dégriser une surface en bois ? le 22/03/2017 à 10h00 - Entretien et réparations