Zoom sur les panneaux sandwichs : un matériau de construction très (...)

18 janvier
Auteur(s): Céline_BDD


Zoom sur les panneaux sandwichs : un matériau de construction très innovant

Comme leur nom l’indique, les panneaux sandwichs sont des matériaux composés de trois éléments : deux faces extérieures (parements) et une couche isolante à l’intérieur (âme). Utilisés aussi bien en construction qu’en rénovation, ces produits hybrides sont, comme vous allez le voir, très performants.

Panneaux sandwichs : une utilisation très polyvalente

Si les panneaux sandwichs sont surtout utilisés pour l’isolation de la toiture, ils ont bien d’autres usages ! Très polyvalents en effet, ces panneaux monoblocs mais multicouches assemblés en industrie sont aujourd’hui le must en matière de construction. Et en rénovation, il s’agit du matériau actuellement le plus employé par le BTP ! Pour le particulier, leur utilisation est aussi très plurivalente : isolation thermique extérieure toiture et façade (ITE), construction de planchers, cloisons intérieures, plafonds et même simple bardage extérieur grâce à une très grande variété de finitions.

Atouts du panneau monobloc multicouches

S’emboîtant, comme les planchers, via des languettes et des rainures, ces panneaux multiplient les avantages.

Adaptabilité et facilité de mise en œuvre

Les panneaux sandwichs conviennent à tous les types de constructions et de toitures. Légers, ils se posent sur des surfaces pentues grâce à des méthodes de fixations parfaitement adaptées. Les charpentes non prévues pour supporter des charges trop importantes (charpentes en bois, en acier ou anciennes) les accueillent également sans souci. Posés en surcouverture, ils évitent en outre la tâche fastidieuse (et fatigante) de démontage de l’ancienne toiture.

Excellentes performances thermiques et acoustiques

Performance thermique d’un matériau (ou résistance R) = épaisseur de l’isolant (e)/ conductivité thermique (λ). Exprimée en m².K/W, la résistance thermique d’un isolant est d’autant plus élevée que sa conductivité thermique est faible. Pour la toiture, principal lieu de déperdition calorifique d’une maison (jusqu’à 30 % !), on privilégie donc un matériau d’isolation performant thermiquement (mousse de polyuréthane, laine de roche, laine de bois...). C’est ainsi lui qui va déterminer l’épaisseur totale du panneau sandwich (et aussi sa maniabilité !). En effet, l’épaisseur de l’âme (ou isolant) peut varier de 40 à 120 mm pour les panneaux sandwich muraux alors que les parements, eux, sont de l’ordre de 0,5 à 5 mm. Pour la toiture, on utilise plutôt des épaisseurs d’isolant de 120 à 350 mm avec des parements de 0.5 à 13 mm en général. Conçus pour répondre aux exigences des dernières réglementations thermiques, les panneaux sandwichs sont réputés pour leur isolation très homogène, sans ponts thermiques ni phoniques. C’est LA solution d’isolation pour les toitures et façades.

Produit deux en un

Proposés aujourd’hui dans une gamme très large (matériaux et coloris), ces panneaux offrent un double atout : une excellente isolation et une finition sur mesure soignée. Les parements - acier imitation tuile ou laqué, alliage aluminium, bois, pvc, tôle galvanisée... - se combinent à toutes les ambiances déco souhaitées.

Vous l’aurez compris. L’avenir est aux panneaux sandwichs. Permettant aussi de préserver la surface habitable (ITE), ce système performant ’prêt à installer’ offre en outre une haute résistance au feu et à l’humidité. Par contre, trouver un artisan qui maîtrise sa mise en œuvre n’est pas toujours facile. Mais c’est pourtant la condition pour pouvoir profiter de tous ses avantages, notamment en matière d’isolation toiture et façade.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
53 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (23)
30 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (13)
16 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (7)

43 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.