Béton de chanvre : quels usages, quels avantages pour ce matériau biosourcé (...)

2 avril
Auteur(s): Céline_BDD


Béton de chanvre : quels usages, quels avantages pour ce matériau biosourcé ?

Parfaitement en accord avec les enjeux environnementaux actuels, le béton de chanvre est de plus en plus à la mode, tant en construction qu’en rénovation. Zoom sur ce matériau ’récent’ aux atouts multiples.

Un peu d’histoire...

Au 19ème siècle, le chanvre, un des plus anciens végétaux cultivés par l’homme, était très présent en France. Ses utilisations étaient en effet multiples : huile pour l’éclairage, tissu pour les vêtements, fabrication de cordages, voiles... Suite à sa prohibition aux États-Unis (The Marijuana Tax Act – 1937), il tombe peu à peu en désuétude dans les pays occidentaux. Le chanvre à ’usage industriel’ ne fait son retour en France qu’en 1986. Il est en effet utilisé la première fois pour la rénovation de la Maison de la Turque à Nogent-sur-Seine (Charles Rasetti). Ses atouts tant techniques qu’environnementaux signent la renaissance et l’essor fulgurant de ce matériau au fort potentiel.

Les atouts du béton de chanvre ou ’chanvre banché’

Issu de la biomasse végétale, le béton de chanvre est un écomatériau sain très prisé notamment pour la construction de Bâtiments écologiques Basse Consommation (BBC). Il s’utilise tant pour la construction que la rénovation. D’origine renouvelable, biodégradable, recyclable, peu gourmand en eau et facilitant la régénération des sols, le chanvre combine les atouts. Associée à la chaux aérienne, la chènevotte (ou paille de chanvre) constitue un matériau très agréable à utiliser, à la fois léger et ultra-performant :

  • 6 fois moins lourd que le béton traditionnel (≃ 340 kg/m3 contre 2,2 tonnes !).
  • Excellent isolant phonique grâce à sa très faible densité (100 kg/m3).
  • Matériau hygroscopique (ou perspirant) qui régule naturellement la température :
      il fait chaud l’hiver et frais l’été,
      il favorise un air ambiant sain et limite le développement des moisissures.
  • Classement MO (incombustible).
  • Résistance aux rongeurs.
  • Sans odeur et très esthétique.

Comment l’utiliser ?

Mélange de chènevotte, chaux et eau (en proportions variables selon les applications), le béton de chanvre permet :

  • D’isoler efficacement les sols (chapes légères ou en terre-plein), murs (’banchage’ = remplissage des parois sur ossature porteuse ou projection) et toitures (remplissage entre caissons ou en solives).
  • De réaliser murs et cloisons (construction et finitions) par voie humide (béton malaxé sur le chantier) ou sèche (parpaings ou panneaux fabriqués).

Son prix

Aujourd’hui développés à grande échelle, les parpaings en béton de chanvre permettent une mise en œuvre ultrarapide. Prix : entre 30 et 150€/m² (auquel il faut rajouter le prix du mortier colle). La voie humide est plus économique. Selon vos besoins, vous pouvez l’acheter en vrac, en sacs, en big bags, palettes. Le prix est dégressif selon les quantités : entre 0,80 et 2 €/kg. En progression constante tant au niveau de la commande publique que des particuliers, le chanvre et les matériaux biosourcés représentent une des réponses pertinentes à la réduction de notre empreinte écologique. Et en plus ils sont performants ! N’hésitez pas à les utiliser.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
46 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (11)
38 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (9)
17 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (4)

24 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.