poncer de la chaux completement avant peinture ?

poncer de la chaux completement avant peinture ?

Par doublehp

avatar - doublehp
Ouvrier
Message(s) : 123
le 01/10/2009 à 01h22
Bonsoir.

J'ai un plafond qui a été couvert de chaux y a plus de 50 ans. Je souhaite peindre ce plafond; quand on peint directement la chaux, ça cloque. Donc, ça fait 3 jours que je la ponce. Derrière la chaux, se trouve le plafond en platre.

Ma question est de savoir si il est acceptable de laisser quelques traces de chaux, ou pas.

Par traces, j'entends, de très légères taches, de quelques cm de long maximum. J'ai aussi des soucis pour poncer les coins (au milieu du plafond j'ai des poutres, aussi couvertes de platre et chaux); je n'arrive pas du tout à aller réellement au coin; il reste 1 à 3mm de chaux par coin. Quand je vais peindre, j'ai peur que ça cloque dans
les coins.

Je retire plus de 95% de la chaux, et il me reste presque partout que le plâtre. Mais poncer réellement tout, chaque tache, et les coins à la main, me prendre encore le double de temps. Je ponce actuellement avec une ponceuse vibrante (tête triangle http://img.alibaba.com/photo/218894470/delta_sander.jpg ) et une rotative (tête ronde, à rotation libre, mais qui vibre).

Merci.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Liste des réponses

avatar - el mago 06
Apprenti bricoleur
Message(s) : 24
le 12/10/2009 à 15h46
Bonjour,

Vous voulez enlever la pellicule de « chaux » sur un plafond, vous avez de la chance j'ai réalisé cette tâche en mettant toutes les chances de mon côté pour le confort et l'effort !

Si vous êtes sur que la couche est de la « chaux », c'est donc du badigeon de chaux => ok, il faut l'enlever.

Donc ce plafond est très ancien, et sous la couche de chaux, il n'y a pas de plâtre, mais du mortier de chaux => au dessus il y a des lattes rectangulaires, dans tous les cas il faut préparer le fond pour recevoir les peintures modernes.

J'utilise une ponceuse vibrante rectangulaire la plus lourde possible [avec du gros grain, si la ponceuse est légère, c'est elle qui vibre], avec du papier verré Norton Noir de très gros grain, comme pour le ponçage des parquets.

Il n'est pas possible de poncer les angles, il faut finir à la main, mais j'ai préparé un support spécial pour ne pas avoir à pousser la ponceuse vers le plafond [si quelqu'un est intéressé, je peux prendre les photos du montage] donc je neutralise totalement le poids de la machine, et me tiens à 1.20m de la machine, la tête très proche du plafond.

Il faut enlever totalement les traces de chaux, donc on aplanit le plafond, puis il faut le ré-enduire en utilisant du Toupret avec adjonction d'eau et un peu de colle blanche vinylique à bois pour obtenir la pâte et une excellente adhérence.
Il faut poncer après séchage avec de l'abrasif fin et recommencer jusqu'à satisfaction de la planéité.

Le ponçage en hauteur produit beaucoup de poussière [à cause de la ventilation du moteur], alors une solution radicale => utiliser un masque en caoutchouc nez-bouche, avec cartouche, vider la cartouche. Y mettre du coton hydrophile, coller une plaque de plastique à l'avant, au centre un tube coudé y est fixé relié à un petit robinet par un tube souple pour régler le débit d'air comprimé fourni par un compresseur.
Attention : le compresseur doit être largement dimensionné [ce n'est pas la grosseur de la réserve qui fait le débit d'air, mais la cylindrée et la puissance du moteur] pour fournir l'air en permanence sous une pression d'un bar maximum.
La zone bouche-nez est donc en surpression et pas une seule poussière ne peut être inhalée, vous respirez de l'air frais !
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par doublehp

avatar - doublehp
Ouvrier
Message(s) : 123
le 16/10/2009 à 13h05
La couche superficielle de chaux est grise. Après un premier passage de ponceuse, ça vire au bleu. Après avoir "lourdement insisté", j'obtiens du vrai blanc (beige). La surface a été badigeonnée, mais derrière je suis certain que c'est du plâtre.

C'est juste qu'il faut passer au moins 8 ou 10 fois sur chaque zone. Ma rotative 300W a pété; je suis à la vibrante (180 ou 220). Si je prends plus puissant, je creuse le platre. Je ponce au 80.

J'ai fini mon ponçage, mais je veux bien voir votre installation Sourire

Disons que sur mon platre tout blanc, il me reste quelques petites taches bleuatres (max 3cm par 0.5cm).

Je suis en train d'enduire les fissures; je me demande si je dois tout enduire, ou si je laisse le platre brut. J'ai des traces visibles de ponçage, et je pense qu'elles resteront visibles après peinture. Si j'enduis, je devrai tout reponcer; et ça me fatigue. J'utilisais un enduit super fin de finition (1mm max); je suis passé au finition-garnissant (5mm max) (moins cher, et plus aproprié pour mes très gros trous jusqu'à 5cm Grand sourire y en a trop en quantité, je peux pas le faire au platre ).

Pour la poussière, un bon masque papier me suffit. Quand je le porte toute la journée, le soir, j'ai pas un grain de platre sur le nez, et j'ai les voies respiratoires totallement libre. Je ne le met pas pour les murs; je sens la différence. Je n'avais pas pensé au compresseur (alors que je m'en suis déjà servi pour faire de l'apnée sans détendeur).

Contre la poussière, je ventile.

Parlant pourssière: la ponceuse a laché; après démontage, les 3 roulements dans l'axe du moteur m'ont l'air encrassé. Elle est tombée 3 fois (j'aimerais vous y voir, à pousser un plafond à 2m80 ... ); je me demande si l'usure est due aux chuttes, ou à la poussière, ou au mélange. C'est venu progressivement; pendant 5j, elle avait du mal à démarrer, de plus en plus dur, puis après 3mn en l'aidant à la main, c'était bon pour la journée. Puis un matin, après 10mn, j'ai laché.

Et Je suis certain que la base de plafond est en plâtre: c'est granuleux, poussiéreux, alvéolé (au point que je distingue les gâches et les variations de quantité d'eau selon le diamètre des trous), et l'enduit adhère à merveille Sourire Oui après la couche superficielle de chaux, faut bien insister; mais ça fait moins de un demi milimètre, en comptant la chaux qui s'est infiltrée dans la base.

Mon plafond actuel est assez plat; juste quelques traces de ponceuse, et encore 3 fissures à boucher (plus de 10m). Je suis passé aux murs pour me reposer Sourire

Merci Sourire
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3226
le 16/10/2009 à 20h08
bonsoir,
est ce que vous savez que vous vous donnait du mal pour rien?
il ne faut pas poncer
le badigeon s'enlève avec une éponge et de l'eau aditionée de dissous-colle
vous mouillez 1 m2 pour que ca détrempe et ensuite vous lavez avec l'éponge vous arriverez rapidement au platre
nous fesons comme cela nous les peintres
cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par doublehp

avatar - doublehp
Ouvrier
Message(s) : 123
le 16/10/2009 à 21h47
Non je savais pas Sourire

Je saurai pour la prochaine fois Sourire

Merci Sourire
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3226
le 17/10/2009 à 08h58
doublehp a écrit :

Non je savais pas Sourire

Je saurai pour la prochaine fois Sourire

Merci Sourire


****************************************
vous voyez qu'il y a intéret a poser les questions avant quand il y a problème
cdt

ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par doublehp

avatar - doublehp
Ouvrier
Message(s) : 123
le 17/10/2009 à 15h07
Un proche m'avait dit de poncer. Puis, j'avais commencé par poser ma question sur Usenet; et je n'ai eu ma première réponse ici que 2 semaines après ... entre temps, si j'avais été "rapide", le plafond aurait déjà pu être peint Grand sourire (mais je suis lent, donc il est toujours pas enduit). Puis la notification de réponse d'ici est tombée dans les spams ... bref, vraiment pas de chance.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3226
le 17/10/2009 à 16h57

pas de chance oui...en + je vois que tu est obligé d'enduire ton plafond a cause du poncage
au fait ce que vous apellez "chaux" est fait ces badigeon était fait avec du blanc gélatineux et de la colle
cdt
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - el mago 06
Apprenti bricoleur
Message(s) : 24
le 25/10/2009 à 14h09
Salut les bricos !!

Je ne partage pas du tout votre point de vue sur le résultat de l'utilisation du masque papier en milieu fortement poussiéreux : ma première expérience m'a fait opter pour le masque papier !
Mais j'ai vite déchanté lorsque j'ai vu la piteuse efficacité.
Donc je me suis tourné vers le masque nez-bouche en caoutchouc et l'adjonction d'AC (photo jointe).

Concernant les ponceuses

Elles nécessitent comme tout outillage électro-portatif, un entretien méticuleux et périodique.
A savoir :

•état du câble au niveau du fourreau
•dépoussiérage total avec soufflette AC tous les jours d'utilisation côté moteur et coté excentrique (semelle)

L'idéal est d'utiliser une ponceuse munie d'une jupe en caoutchouc, qui fait le lien entre le moteur et la semelle, et qui contient (théoriquement à l'abri de la poussière) les roulements de l'excentrique.

Les roulements, généralement fermés, doivent être visités périodiquement, dépoussiérés, trempés dans du W-SP et soufflés, puis immergés dans de l'huile fine.

Le collecteur aussi, doit être surveillé (personne ne le fait).
Il ne faut pas hésiter à le tourner [généralement on remplace les balais aux deux tiers d'usure maxi, et on tourne le collecteur (enlever le minimum) à chaque remplacement de balais d'origine] à très faible vitesse, et dégager les rainures entre les lames.
Tous les collecteurs s'ovalisent, et vu les vitesses de rotation du rotor, une perte de puissance et des étincelles sont constatées [ j'utilise une méthode simple et personnelle qui permet de déterminer si le rotor est partiellement en CC ou isolé, sans appareil spécial seulement avec un moteur universel]. Le faire soi même est préférable.

Pour le confier à un professionnel, autant acheter une machine neuve (sauf pour les séries Pro) : j'utilise des machines qui tournent toujours depuis + de 40 ans !

L'excès de puissance d'une ponceuse vibrante ne gêne en rien le travail, le choix du papier (j'utilise pour dégrossir le travail du 24) et la pression font tout.

NB : la vitesse de rotation en charge ne doit jamais descendre de 30% de la vitesse à vide, donc ne pas forcer.

Ci-joint les photos d'ensemble du dispositif pour poncer le plafond (tube acier d'électricien, 9.11.16), photos partielles + masque :



















A vos petites mains habiles pour le réaliser !!

Avis : le tube acier de canalisation électrique se soude difficilement à l'arc (MMA), sinon c'est du gruyère !

Au TIG ou au chalumeau oxy-aceth, aussi en soudo-brasage laiton, encore mieux (oxy propane) avec un buse adaptée, on remplace l'acéthylène par du propane, ne permet pas d'atteindre la température de fusion de l'acier.

A vous de jouer !

PS : et si un jour on parlait de l'affutage des outils en général et des forets en particulier ???

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - el mago 06
Apprenti bricoleur
Message(s) : 24
le 25/10/2009 à 14h13
subjectile a écrit :


pas de chance oui...en + je vois que tu est obligé d'enduire ton plafond a cause du poncage
au fait ce que vous apellez "chaux" est fait ces badigeon était fait avec du blanc gélatineux et de la colle
cdt



Juste une petite précision qui s'impose (il faut toujours appeller les choses par leur nom) :

Le badigeon (??) de quoi ?

- de chaux vive éteinte
- de blanc gélatineux
- de "plafo*mat"
- de monocouche
- à base de PVC
- à l'eau, à l'essence

etc....

ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3226
le 25/10/2009 à 15h13
el mago 06 a écrit :

Salut les bricos !!

Je ne partage pas du tout votre point de vue sur le résultat de l'utilisation du masque papier en milieu fortement poussiéreux : ma première expérience m'a fait opter pour le masque papier !
Mais j'ai vite déchanté lorsque j'ai vu la piteuse efficacité.
Donc je me suis tourné vers le masque nez-bouche en caoutchouc et l'adjonction d'AC (photo jointe).

Concernant les ponceuses

Elles nécessitent comme tout outillage électro-portatif, un entretien méticuleux et périodique.
A savoir :

•état du câble au niveau du fourreau
•dépoussiérage total avec soufflette AC tous les jours d'utilisation côté moteur et coté excentrique (semelle)

L'idéal est d'utiliser une ponceuse munie d'une jupe en caoutchouc, qui fait le lien entre le moteur et la semelle, et qui contient (théoriquement à l'abri de la poussière) les roulements de l'excentrique.

Les roulements, généralement fermés, doivent être visités périodiquement, dépoussiérés, trempés dans du W-SP et soufflés, puis immergés dans de l'huile fine.

Le collecteur aussi, doit être surveillé (personne ne le fait).
Il ne faut pas hésiter à le tourner [généralement on remplace les balais aux deux tiers d'usure maxi, et on tourne le collecteur (enlever le minimum) à chaque remplacement de balais d'origine] à très faible vitesse, et dégager les rainures entre les lames.
Tous les collecteurs s'ovalisent, et vu les vitesses de rotation du rotor, une perte de puissance et des étincelles sont constatées [ j'utilise une méthode simple et personnelle qui permet de déterminer si le rotor est partiellement en CC ou isolé, sans appareil spécial seulement avec un moteur universel]. Le faire soi même est préférable.

Pour le confier à un professionnel, autant acheter une machine neuve (sauf pour les séries Pro) : j'utilise des machines qui tournent toujours depuis + de 40 ans !

L'excès de puissance d'une ponceuse vibrante ne gêne en rien le travail, le choix du papier (j'utilise pour dégrossir le travail du 24) et la pression font tout.

NB : la vitesse de rotation en charge ne doit jamais descendre de 30% de la vitesse à vide, donc ne pas forcer.

Ci-joint les photos d'ensemble du dispositif pour poncer le plafond (tube acier d'électricien, 9.11.16), photos partielles + masque :



















A vos petites mains habiles pour le réaliser !!

Avis : le tube acier de canalisation électrique se soude difficilement à l'arc (MMA), sinon c'est du gruyère !

Au TIG ou au chalumeau oxy-aceth, aussi en soudo-brasage laiton, encore mieux (oxy propane) avec un buse adaptée, on remplace l'acéthylène par du propane, ne permet pas d'atteindre la température de fusion de l'acier.

A vous de jouer !

PS : et si un jour on parlait de l'affutage des outils en général et des forets en particulier ???


**************************************************


alors la je suis plié!! super votre montage...

Rigole
est ce que vous connaissez la ponceuse giraffe avec aspiration...?
certe elles est chère et vaut mieux la louer...

plateau rond orientable.....
aucune poussière
*************************************************
http://www.btpmat.fr/product_info-m52-Ponceuse-girafe-FLEX-WS-702-VE-+-aspirat-3010.html
**********************************************

c'est bientot le concours "lépine" vous devriez déposer un brevet
cordialement
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3226
le 25/10/2009 à 15h20

la on a afaire a du blanc gélatineux....
poudre+ colle+ eau...et oui c'était écologique

les mat glycéro ne sont arrivés qu'en 1962 environ
il existe aussi le lait de chaux et le badigeon de chaux
cdt
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par doublehp

avatar - doublehp
Ouvrier
Message(s) : 123
le 25/10/2009 à 15h39
L'efficacité du masque papier dépend de la forme du visage, et du modèle de masque.

Je dépoussière ma ponceuse à la souflette (8 bar) toutes les heures (entrée et sortie moteur, et semelle). L'idéal SERAIT une ponceuse professionnelle, avec la hotte aspirante qui va bien.

el mago 06, tu ouvre la tienne tous les jours ?

Merci pour les photos; l'idée me plait.

Subjectile, je pense qu'il y a une typo dans ta signature.
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - subjectile
Promoteur
Message(s) : 3226
le 25/10/2009 à 17h05
doublehp a écrit :

L'efficacité du masque papier dépend de la forme du visage, et du modèle de masque.

Je dépoussière ma ponceuse à la souflette (8 bar) toutes les heures (entrée et sortie moteur, et semelle). L'idéal SERAIT une ponceuse professionnelle, avec la hotte aspirante qui va bien.

el mago 06, tu ouvre la tienne tous les jours ?

Merci pour les photos; l'idée me plait.

Subjectile, je pense qu'il y a une typo dans ta signature.



*************************************
c'est quoi une typo?
cdt
ou créer un compte pour participer à la conversation.
avatar - el mago 06
Apprenti bricoleur
Message(s) : 24
le 26/10/2009 à 19h21
rep a double hp oui je la depoussiere tous les jours ou je l'utilise bois ou materiaux bloc moteur et sous la jupe avec AC 6bars le choix est simple ou je bichone ou je jette je suis tres conservateur je recupere tout je conserve tout
pour les machines a bois c'est encore pire c'est durant l'utilisation qu'ells sont soufflees il y a de l'AC partout
a qui s'adresse( le typo dans la signature??) signification svp merci
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Par doublehp

avatar - doublehp
Ouvrier
Message(s) : 123
le 26/10/2009 à 19h49
Je te demandais pas si tu la dépoussière tous les jours (ça, tu l'affirme dans ton premier message), mais si tu la démonte tous les jours pour la nettoyer "en profondeur".

Typo => subjectile. "faute de typographie" = erreur de frappe; Françoise étant dame, j'aurais mis un 'e' => "une grande dame" ... mais la tournure présentée peut être héritée du vieux français (ou les accords ne se faisaient pas comme aujourd'hui). Donc, je pose une question, et je suis pas sur de moi.
ou créer un compte pour participer à la conversation.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
50 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (28)
34 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (19)
16 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (9)

56 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

A découvrir

Précédent Suivant

Membres en ligne

Membre(s) : lj1982 , lambda69

Visiteurs non identifiés : 373