Parpaing versus brique comment choisir ?

22 juillet 2021
Auteur(s): Céline_BDD


Parpaing versus brique comment choisir ?

Depuis des années, le débat est engagé entre les adeptes de l’un ou de l’autre ! Les défenseurs du parpaing mettent en avant, sa simplicité de pose, son faible coût, et autres arguments que les pros briques de terre cuite contestent en mettant en avant eux, les qualités isolantes de leur matériau entre autres. Comme souvent la vérité se situe entre les extrêmes ! Sans parti pris nous vous expliquons pourquoi.


Fabrication du parpaing

Un parpaing c’est un mélange de ciment de sable et de gravier fin et bien sûr d’eau. Le tout est mélangé, vibré puis envoyé dans une presse équipée de moules. 20 secondes plus tard, un parpaing frais sort et va partir au séchage pour 3 jours minimum.

Fabrication de la brique

Une brique est faite d’argile et d’eau, elle est mélangée puis moulée et cuite dans des fours à gaz entre 900 et 1000°c pendant plusieurs heures.

Comment construire en parpaing ?

La construction en parpaing est simple : une couche de mortier de ciment, un rang de parpaing à chaque rang décalé pour croiser les joints. Une fondation ou une dalle porteuse et un chaînage pour les angles et les hauts de mur.

Comment construire en brique ?

Là, il faut distinguer trois sortes de briques en terre cuite. La brique pleine, la brique creuse et la brique monomur.

  • Pour la brique pleine utilisée très tôt dans de nombreuses régions comme le nord ou le Sud-Ouest, le montage se fait par succession de rangs décalés pour croiser les joints. L’assemblage se fait avec un mortier dit bâtard, composé de sable de ciment et de chaux.
  • Pour la brique creuse même type de pose et même type de mortier Pour la brique monomur, il s’agit d’un mortier-colle dit « en joint mince » fourni par le fabricant.

Isolation et confort thermique parpaing

Le parpaing n’est pas un matériau isolant, il est uniquement prévu pour monter la structure. On devra donc toujours ajouter une couche isolante pour que l’habitation soit aux normes et habitable. Dans l’idéal l’isolant sera posé sur l’extérieur du mur. (ITE) De plus le parpaing à une perméance correcte sans être exceptionnelle.

Isolation et confort thermique brique

La brique pleine et la brique creuse ne sont pas non plus capables d’assurer une isolation suffisante. Seule la brique monomur est prévue pour se passer de tout ajout d’isolant. La perméance de la brique est très bonne, ce qui lui confère un léger avantage sur le parpaing.

Impact environnemental parpaing versus brique

Enfin pour l’impact environnemental, pas de miracle malheureusement. Si le parpaing gagne ce match contre la brique, il n’est pas non plus exempt de reproches. Le sable commence à manquer un peu partout, le ciment est cuit à très haute température. Cependant la brique demande une extraction et une cuisson très énergivore.

Vous voyez le match est donc très serré, la brique monomur plus énergivore à la fabrication, offre un confort certain et ne demande pas d’ajout d’isolant. Le parpaing lui, réservé à la structure, demande l’ajout d’un isolant qu’il faudra donc intégrer dans le coût final et dans son bilan environnemental.

Vous avez les éléments pour faire deviser, à vous de choisir en connaissance de cause.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Au potager, vous êtes plutôt…