Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter

Installer une prise de terre


22 juillet 2014 Auteur(s): bricoleurdudimanche


Prise de terreLa prise de terre est un élément essentiel pour protéger les occupants d’une maison. En effet, dans le cas ou un appareil aurait un défaut, la phase peut se retrouver en contact avec la carcasse. Sans prise de terre, une personne touchant cette carcasse établira un circuit entre la phase et le sol, risquant ainsi d’être électrisé. Si par contre la carcasse de l’appareil est reliée à la terre, l’électricité sera directement évacuée via le conducteur de protection. Le disjoncteur différentiel détectera alors la fuite de courant et coupera automatiquement le circuit.

Conformément à la norme française, tous les logements neufs doivent être équipés d’une prise de terre, le problème ne se pose donc pas. Pour les habitations anciennes dépourvues de mise à la terre, il est par contre fortement conseillé d’en installer une.

Niveau de difficulté : Moyen.

Outils et matériaux nécessaires

  Un tournevis.
  Un couteau d’électricien.
  Une pince coupante.
  Une pince à dénuder.
  Un multimètre.
  Des vis.
  Une pelle.
  Une perceuse.
  Une gaine TPC.
  Un conducteur de terre de section 16mm² ou de 25mm² en cuivre ou en acier galvanisé.
  Une barrette de mesure.
  Un piquet de terre ou une boucle à fond de fouille.
  Une boîte de ciment à couvercle.

Il existe deux types de prises de terre. Le piquet de terre, souvent utilisé, peut se rajouter à tout type de construction ( sous réserve que l’on ait accès au sol ). C’est un tube en acier galvanisé de 25 mm d’épaisseur et de longueur variable, en moyenne 1,5m qui est enfoncé verticalement dans le sol.

La boucle en fond de fouille, quand à elle ne peut être mise en place que lors de la construction d’une habitation. En effet, il s’agit de passer au niveau du sol une boucle de cuivre nu de 25mm² de section dans le sol avant la réalisation des fondations. On obtient ainsi un excellent contact avec le sol.

Étape 1 : la mise en terre.

Quand vous réalisez la prise de terre, l’autre extrémité du câble ne doit pas déjà être branchée, et quand vous branchez l’autre extrémité, le disjoncteur ne doit pas être enclenché : ceci afin d’éviter tout risque d’électrisation.

Enfoncez le piquet à environ 2m de profondeur dans un endroit sain à proximité de la maison. Le sol pour le planter ne devra pas être trop sec ou caillouteux (à moins que le piquet soit plus long : il en existe des prolongeables). Comme tout raccordement électrique, celui du piquet devra être visitable : le regard ne devra jamais être rendu inaccessible (mais il peut être sous du gazon).

Soutenez le piquet hors du sol avec la bride de serrage et enfermez le dans la boite de ciment pour l’isoler. La bride de serrage doit être protégée conte la corrosion. Pour cela, entourez la de mastic.

Enfin, faites sortir une gaine conductrice de la boite et amenez le tout jusqu’à l’emplacement de la barrette de mesure.

Étape 2 : fixer la barrette de mesure.

Barrette de mesureLa barrette de mesure fait la jonction entre le tableau de répartition et la prise de terre. Elle doit être accessible et doit pouvoir se démonter uniquement avec un outil. Fixez-la en la vissant au mur, à 30cm du sol, non loin du tableau et de la prise de terre.

Étape 3 : relier la prise de terre à la barrette de mesure.

Calculez la longueur du conducteur de terre nécessaire pour relier la prise de terre au tableau. Enfin, connectez sur la barrette le conducteur menant au tableau d’un coté, et celui provenant de la prise de terre de l’autre. Si la prise de terre est trop éloignée du mur, faites passer le conducteur dans une gaine TPC pour le protéger.

Étape 4 : relier la barrette au bornier de répartition.

Pour cette étape, utilisez un conducteur principal de protection, fil de couleur vert et jaune de 25mm². Dénudez d’un centimètre les deux extrémités du conducteur. Insérez l’une des extrémités du fil dans le bornier de répartition et faites de même pour l’autre extrémité en la fixant à l’endroit prévu sur la barrette de mesure.

Étape 5 : vérifier la qualité de votre prise de terre.

Vous ne pouvez pas vérifier par vous même le bon fonctionnement de votre installation, il faut donc faire appel à un spécialiste. Il est interdit d’utiliser comme prise de terre les canalisations d’eau, de gaz ou de chauffage central, ainsi que les gaines métalliques des câbles car la continuité électrique des tuyaux n’est pas toujours assurée, notamment en cas de problème dans le circuit électrique.

Si la qualité de la prise de terre est insuffisante,il est possible d’en placer une ou deux autres, espacées d’environ 2m, interconnectées, pour l’améliorer. La liaison entre le point de mesure et la barrette de répartition aura la même section que les fils d’alimentation du tableau des protections, avec un maximum de 16mm2.

Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

En vacances, le bricolage :
  • Je l’oublie jusqu’à la rentrée !
  • C’est un loisir qui se pratique n’importe où !
  • Je n’y aurais pas pensé, mais s’il le faut…

fiches bricolage récentes


Page 1
keyboard_arrow_up