Les codes couleur en électricité

24 juin 2014
Auteur(s): bricoleurdudimanche


Les codes couleur en électricité

Les différents fils que l’on peut trouver dans une installation électrique peuvent parfois dérouter le néophyte. Avant de déterminer qui est quoi, il peut être bon de savoir quels rôles peuvent avoir ces fils, cela aide à retenir la suite. Pour fonctionner, un appareil a besoin de deux fils au minimum : la phase d’un côté et le neutre de l’autre. Le courant parcourant les fils du secteur étant alternatif, on pourrait imaginer que les deux sont équivalents. Pourtant, il n’en est rien : le neutre est connecté à la terre au niveau du transformateur de quartier. Cette différence constitue la base du système de protection des réseaux électriques domestiques.

À ces deux conducteurs de base, on rajoute un troisième qui n’a pas vocation normalement à transporter du courant : le conducteur de protection, familièrement appelé « la terre ». Ce troisième conducteur permet de mettre les parties métalliques des appareils au même potentiel que le sol. Ainsi, si par malheur la phase venait à entrer en contact avec la carcasse, l’électricité serait automatiquement évacuée vers la terre. Sans conducteur de protection, un circuit pourrait s’établir entre la carcasse, une personne posant une main sur l’appareil, et la terre...

En cas de fuite de courant, le disjoncteur différentiel détecte la différence entre la quantité de courant envoyée dans le conducteur de phase, et celle envoyée dans le neutre, il coupe alors automatiquement le circuit pour protéger les résidents.

Généralement, le contrôle des appareils se fait soit en coupant la phase les alimentant, soit en coupant la phase et le neutre. Sur une installation fixe (interrupteurs, télérupteurs...), généralement seule la phase est coupée. On obtient donc une dernière catégorie de conducteurs : les phases "commandées".

Dans le cas des installations triphasées, les mêmes principes de base s’appliquent, mais il existe alors trois phases distinctes au lieu d’une seule. Dans ce cas, chaque phase distincte est repérée en employant une couleur différente.

Repérage des différents conducteurs

Câble de protection Le conducteur de protection est soit vert/jaune, soit nu.

Câble neutre Le câble du neutre doit impérativement être bleu. Dans certaines vieilles installations, il peut toutefois être blanc, voire même gris.

Câbles de phase Les câbles de phase sont de préférence marron, noir ou gris. On trouve aussi couramment le rouge, notamment dans les installations monophasées.

Les phases commandées emploient souvent les couleurs restantes : orange, violet, ivoire... Usuellement, le orange est ainsi employée pour les navettes des va-et-vient, et le violet pour les autres phases commandées.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
51 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (29)
33 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (19)
16 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (9)

57 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

fiches bricolage récentes


...
Comment et pourquoi utiliser un télémètre laser pour un particulier ? le 06/04/2021 à 10h23 - Outillage et manipulations
...
Comment remettre un vieux plancher bois de niveau ? le 23/02/2021 à 08h09 - Entretien et réparations
...
Installation sanitaire : pourquoi et comment utiliser le multicouche ? le 01/02/2021 à 17h14 - Plomberie et sanitaires
...
Les différents plans de cuisine le 12/12/2018 à 12h15 - Définir ses projets
...
Comment fabriquer une tête de lit DIY ? le 03/10/2018 à 14h50 - Définir ses projets