Sabler le bois ancien

18 janvier
Auteur(s): Céline_BDD


Sabler le bois ancien

Le bois est un matériau durable qui se conserve très bien pendant des dizaines d’années, s’il est bien entretenu. Au cours de sa vie, il sera peut-être peint, lasuré, vernis, puis repeint, une ou plusieurs fois. Et c’est là que vous arrivez pour rénover un meuble ou un plafond. La meilleure solution, ce sera le sablage.

Sablage, pour rénover le bois

Lorsqu’un bois a été recouvert de plusieurs couches d’une protection aussi tenace que certaines anciennes peintures glycéro des années 70/80, inutile de chercher à décaper autrement qu’en sablant.

C’est une opération lourde, qui nécessite une préparation importante dans la maison. Le sablage sera donc réservé pour des surfaces fixes comme un plafond poutres apparentes, une structure porteuse, des moulures en bois ou un plancher. Si possible bien sûr, le sablage se fera en début de rénovation, car il ne faut pas le cacher, le sablage ça salit beaucoup.

Pour les objets que l’on peut déplacer, type “portes de placard amovibles”, le sablage se fera en extérieur ou en atelier.

Pour sabler, il vous faut une sableuse

Une sableuse sera nécessaire, en location bien sûr si c’est un sablage ponctuel. Le principe : un compresseur puissant est relié à une cuve contenant un sable spécial lui-même alimentant un pistolet qui projette le sable sur les surfaces à nettoyer. Vous serez également équipé(e) d’une combinaison et d’un masque ventilé qui vous éviteront l’étouffement dans une atmosphère surchargée de poussière. S’il existe plusieurs tailles de sableuses, pour la rénovation d’un plafond vous devez louer à un engin puissant et prévoir le nombre de sacs de sable nécessaire au décapage d’une grande surface. Le loueur vous conseillera.

Technique de sablage

Le sablage devra être adapté à la dureté du bois traité. En effet, la puissance est telle, que vous pouvez rapidement abîmer le support si vous n’adoptez pas la bonne distance et cadence de traitement. Un essai sur un bois similaire avant votre premier sablage sera peut-être une bonne idée. Appuyez sur le pistolet une fois le compresseur en marche et balayez de gauche à droite en vous tenant à 15 ou 20 cm de la surface pour éliminer la ou les couches de peinture. Réglez la molette de débit de sable en fonction de l’abrasion recherchée. Moins vous faites passer de sable, plus l’effet est corrosif.

L’autre avantage du sablage, c’est l’élimination des parties du bois abîmées par les xylophages. Lors du sablage votre pièce ressemblera au passage d’une tempête de sable pensez donc à protéger les vitres, fenêtres, les radiateurs et toutes les parties proches des zones sablées pour éviter d’endommager par abrasion.

Les résidus tombés au sol, mélange de sable, de peinture et de bois ne devront pas être remis dans la cuve de sablage. Ils seront éliminés dans les sacs en déchetterie.

La dernière phase sera le traitement du bois et le nettoyage de la pièce, cela prendra quelques heures !

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
53 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (21)
30 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (12)
18 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (7)

40 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.