Bricoleur du Dimanche
Accueil » Le plâtre

Le plâtre

Composition

Matériau céramique minéral obtenu à partir de la cuisson du gypse (roche riche en sulfate de calcium hydraté, plus ou moins blanche).

Déclinaisons

Blocs de plâtre. Enduits de plâtre. Plaques de plâtre. Plâtre à coller. Plâtre à jointoiement. Plâtres à modeler. Plâtre à projeter. Plâtre au ciment. Plâtre de finition. Poudre de plâtre…

Entrer dans la composition du staff et du stuc.

Propriétés

Le plâtre est un liant hydraulique c’est-à-dire un matériau qui forme une pâte capable de sceller par durcissant (la prise du plâtre), lorsqu’on le mélange avec de l’eau.

Isolation thermique et phonique. Résistance au feu. Perméable à la vapeur d’eau, il régule le taux d’hygrométrie (par absorption et restitution de l’humidité).

Usages pour la maison

Constructions avec chapes, cloisons, doublages, faux-plafonds et faux-planchers, plafonds.
Finitions. Revêtements des façades avec les enduits de plâtre à étaler ou à projeter.
Réparations des murs avec les enduits de rebouchage en plâtre.

Autre emploi

Décoration avec corniches, moulures, rosaces… (plâtres à modeler et staff).

Avantages

  • Permet des applications de rénovation. Protection contre les incendies (forme un réel coupe-feu). Relativement bon marché.

Inconvénients

  • Est sujet aux moisissures, notamment dans des conditions favorisant la condensation.
  • Produit beaucoup de poussières lors de sa manipulation et/ou lors de travaux ultérieurs (comme lorsqu’on souhaite forer un trou dans un mur de plâtre à la perceuse électrique). S’effrite facilement.

Rédaction

Ajouter un commentaire