La luminothérapie

15 janvier 2009
Auteur(s): bricoleurdudimanche


Luminothérapie : le bien-être par les lampes !

Luminothérapie : le bien-être par les lampes !

Avec la saison hivernale, les jours raccourcissent et les nuits s’allongent, nous privant ainsi de la lumière du soleil et de ses bienfaits ! Moral en berne, troubles du sommeil, dérèglement de l’horloge interne, ou encore dépression saisonnière sont parfois la conséquence du manque de luminosité. Pour y remédier, BricoleurDuDimanche vous invite à découvrir la luminothérapie, une technique de traitement simple mais efficace !


Qu’est-ce que c’est que la luminothérapie ?

En vogue dans les pays nordiques, la luminothérapie est une exposition quotidienne à de forte dose de lumière, la plupart de temps artificielle. Ces séances durent généralement une trentaine de minutes à l’hôpital, mais aussi à la maison. Pour ce faire, il existe des lampes et/ou des simulateurs d’aube, spécialement destinés à cet usage.

Comment ça marche ?

Comment ça marche ? Reconnue par le corps médical, la luminothérapie a pour fonction de remplacer les apports fournis par les rayons du soleil. En absorbant cette lumière, nos yeux influent au niveau du cerveau sur notre sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil), de cortisol (hormone d’énergie) et de sérotonine (hormone du bonheur). Avec une exposition journalière, et ce durant plus de deux semaines, devant une lampe adaptée, notre horloge biologique interne devrait se re-synchroniser, nous apportant ainsi bien-être et vitalité.

Pour qui ?

Victime d’insomnie, d’éveil précoce, de décalage horaire, de trouble de l’appétit ou encore de syndrome dépressif ? N’attendez pas d’être au bout du rouleau pour essayer la luminothérapie.

Attention aux contre-indications, qui déconseillent ce type de traitement aux personnes souffrant de certaines maladies affectant les yeux (comme la cataracte, le glaucome ou encore le diabète), de maniaco-dépression et de migraines, mais aussi sous certains traitements photosensibles. A la moindre interrogation, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou votre ophtalmologiste.

Avec quoi ?

Avec quoi ?Pour s’offrir des bains de lumière et gagner plus de tonus, rien de mieux qu’une lampe adaptée de plus de 10 000 lux.

Pour se réveiller mais aussi se coucher en douceur et se lever du bon pied, optez pour le simulateur d’aube, imitant à la perfection le lever et le coucher du soleil. Quel que soit le type de système choisi, votre appareil doit absolument se conformer à la norme « CE médical » (93/42/CEE), garantissant un maximum de sécurité. Reste ensuite à choisir le modèle de votre choix en fonction de vos goûts et aussi de votre budget (comptez tout de même un investissement de 150 euros minimum pour du matériel de qualité).

Plébiscitée par les médias, la luminothérapie semble efficace et avérée. Regrettons que les lampes spécialisées coûtent bien trop cher pour ce qu’elles sont réellement, c’est-à-dire pour moins de 40 euros de composants. Si l’aventure vous tente mais que le portefeuille ne suit pas, une promenade journalière de trente minutes au grand air vous offrira tout autant d’avantages, voire plus, qu’une exposition devant n’importe quelle lampe !

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
52 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (24)
33 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (15)
15 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (7)

46 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.