Bricoleur du Dimanche
Accueil » La faïence

La faïence

Composition

Matériau céramique minéral obtenu par cuisson à haute température d’argile blanche. Ce type d’argile, aussi appelé kaolin, est riche en kaolinite (roche blanche et friable).

Déclinaisons

Faïences allemande, anglaise, belge, espagnole, française, hollandaise, italienne, japonaise, suisse, scandinave…

Avec trois techniques de coloration et de fabrication différentes, qui sont la faïence fine, la cuisson à petit feu et la cuisson grand feu.

Propriétés

Ininflammable. Poreuse à l’état brut. Après une précuisson et avant la cuisson définitive, la faïence est trempée dans un bain d’émail qui lui confère sa brillance et l’imperméabilise en surface. Elle est alors dite « émaillée ».

Usages pour la maison

Revêtements des murs principalement pour cuisines et salles de bain.

Autre emploi

Décoration.

Avantages

  • Bonne tenue dans le temps. Entretient facile. Esthétiques. Relativement facile à mettre en oeuvre. Ne peut pas moisir puisqu’elle ne contient aucun élément organique animal ou végétal.

Inconvénients

  • Contact froid avec la peau. Particulièrement fragile et donc fortement déconseillée pour le revêtement des plans de travail ou des sols.

Rédaction

Ajouter un commentaire