Comment choisir le revêtement de sol de sa cuisine ?

11 novembre
Auteur(s): Marteau41


Comment choisir le revêtement de sol de sa cuisine ?


Comment choisir le revêtement de sol de sa cuisine ? / iStock.com - maskalin

Les images dans les magazines de décoration présentent des cuisines ultra-modernes, ou au contraire qui semblent issues de châteaux féeriques. Cela peut parfois faire oublier que la cuisine est une pièce technique, assez spécifique. La cuisine mérite donc un sol adapté, afin de trouver le meilleur compromis entre esthétique et pratique. S’il n’y a pas une seule solution, voyons comment faire son choix.

Les différents revêtements de sol adaptés à une cuisine

Parquet, plancher, carrelage, sol vinyle en rouleau ou en dalles, béton ciré, pierre naturelle, pierre reconstituée, stratifié, terre cuite, voilà un large panel de revêtements que l’on peut mettre dans une cuisine. Cependant tous ces matériaux ont des spécificités qu’il faut connaître avant de commencer votre chantier.

La cuisine est une pièce humide soumise à de fortes sollicitations (passage, tâches, gras, manutention, etc.). La qualité de revêtement devra donc tenir compte de ces agressions quotidiennes. On évitera par exemple de poser un plancher massif issu d’une essence de bois tendre ou un stratifié non classé lieux humides.

Matériaux naturels versus matériaux transformés

Dans les matériaux naturels, on peut regrouper la pierre, la terre cuite, le plancher massif. Leurs qualités esthétiques et environnementales sont indéniables, à condition bien sûr d’utiliser une production française ou tout du moins européenne certifiée.

Pour le plancher, il faudra utiliser des essences dures telles que le chêne, l’acacia, le frêne, le pin rouge, le charme... Un plancher massif est chaud et vivant, il demande par contre pour la mise en œuvre une structure porteuse (lambourdes) qui ne sera pas adaptée à certains chantiers, de rénovation en particulier. Pour l’entretien, de l’eau chaude et du savon noir suffiront à le garder en bon état.

Si vous optez pour la pierre, là encore, vous pourrez choisir entre un grand nombre de variétés de pierres naturelles : marbre, ardoise, travertin, granit... Ce matériau noble est souvent relativement cher, et beaucoup d’utilisateurs craignent un entretien compliqué. Pourtant, si lors de la pose la pierre a été protégée comme il faut par 2 couches d’hydrofuge, la pierre reste un choix qualitatif indéniable. Attention au poids au mètre carré, qui peut la rendre incompatible avec certains appartements ou bâtiments anciens.

Pour la terre cuite, on est assez proche de la problématique de la pierre : matériau noble, lourd et d’entretien apparemment compliqué. Pourtant, bien posé et protégé, c’est un sol très adapté.

Les autres revêtements de sol de cuisine.

  • Les sols vinyles : Ils imitent aujourd’hui parfaitement différents matériaux et sont disponibles dans des gammes impressionnantes et une grande diversité de coloris. L’avantage indéniable de ce sol est sa grande résistance, la compatibilité avec un lieu humide, sa facilité d’entretien, et la pose relativement simple. Que ce soit en rouleau ou en dalles à coller, son faible poids et son prix raisonnable lui confèrent de vrais avantages. Seul bémol, l’impact environnemental et celui des polluants présents dans ce type de revêtements.
  • Les carrelages : l’offre est pléthorique, que ce soit dans les formats, les motifs, les coloris ou le budget. Il est impossible de ne pas trouver un produit à votre goût. Bien adapté à la cuisine et facile à nettoyer, soyez cependant vigilant au type de finition du carreau pour qu’il ne soit ni trop glissant ni trop poreux. Enfin, n’oubliez pas de compter le budget pose, et de vérifier que le poids rajouté sur votre plancher est bien compatible avec la structure portante.
  • Les bétons : Bien adaptés si la réalisation est faite dans le respect du DTU, ils permettent de faire de grandes surfaces très planes sans aucun joint.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

L’automne arrive, qu’allez-vous faire dans votre jardin ?