Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

L’isolation par l’intérieur avec un complexe de doublage


L’isolation par l’intérieur avec un complexe de doublage

L’isolation avec un complexe de doublage constitue l’un des grands procédés d’isolation par l’intérieur au même titre que l’isolation à ossature métallique et l’isolation avec contre-cloison. Des trois, c’est sans doute elle dont la mise en œuvre est la plus facile et la plus rapide. Seul prérequis, l’isolation avec complexe de doublage s’effectue sur des surfaces intérieures lisses, planes et en bon état. Même s’il reste possible toutefois, en cas de murs irréguliers, d’effectuer une pose par vissage sur ossature de bois, la technique de base avec complexe de doublage reste celle du collage.


En quoi consiste l’isolation par l’intérieur avec un complexe de doublage ?

L’isolation par l’intérieur avec complexes de doublage est souvent mise en œuvre lorsque l’isolation par l’extérieur ne peut être envisagée ou demanderait des moyens trop importants. Les complexes de doublage sont directement fabriqués en usine puis commercialisés sous forme de plaques de plâtre sur lesquelles est collée une couche d’isolant. Les complexes isolants sont relativement variés : laine minérale (roche ou verre), polyuréthane et polystyrène expansé notamment. Selon le modèle choisi, le complexe isolant peut être ou non doublé d’un pare-vapeur.

Les complexes sont donc des solutions isolantes prêtes à l’emploi, avec une face en plâtre plane. Une fois posée et jointées, ces plaques peuvent directement être peintes puis éventuellement papiétées. Il existe même des complexes déjà pourvus d’une couche de finition pour réduire la durée des travaux. Dans le même ordre d’idée, en plus des complexes ordinaires, les fabricants ont aussi créé des complexes à résistance renforcée, acoustiques ou hydrofuges.

Le point sur les performances thermiques de l’isolation avec complexe de doublage.

Bien qu’un peu moins sujette au phénomène, l’isolation avec complexe de doublage peut elle aussi occasionner des ponts thermiques ponctuels. C’est là, la grande faiblesse des techniques d’isolation par l’intérieur en plus de la casse de l’inertie thermique de base du mur à isoler. Néanmoins, ils restent très limités avec l’utilisation des complexes et sont surtout relatifs à la qualité de réalisation lors de la pose.

Pour les éviter, il faut être particulièrement vigilant des différents points de ruptures. Ceux de la jonction entre deux complexes isolants bien sûr, mais aussi la transition au niveau des boîtes d’encastrement électriques ou d’une fenêtre. Il est également nécessaire de veiller à bien calfeutrer en parties hautes et basses, au niveau des jonctions avec le sol et le plafond.

Choix et pose des complexes de ce type d’isolation :

Les complexes de doublage vendus en commerce affichent le plus souvent une largeur de 1,20 mètre, mais leur hauteur, elle, peut atteindre jusqu’à 3 mètres de haut. Ce qui est très pratique pour les grandes hauteurs sous plafond ou pour l’escalier d’une maison. Cela permet de les réaliser d’un seul tenant sans avoir de raccord à faire et donc de limiter par là même le nombre de faiblesses possibles d’installation.

La pose des complexes d’isolation s’effectue tout simplement par collage sur le mur. À cet effet est utilisé un mortier adhésif qui s’applique directement entre la paroi entre le mur et le complexe isolant. Il faut alors bien plaquer le complexe, en appliquant une pression ferme et répartie, pour avoir une bonne accroche. Cette pose doit être bien réalisée pour être étanche à l’air. Pour faciliter le travail des jonctions, les plaques de plâtre des complexes sont amincies au niveau des bords, de façon à faciliter la réalisation des joints à leur niveau. Mais aussi bonne soit la réalisation de l’ouvrage, l’inconvénient majeur de ces complexes isolants reste leur vulnérabilité à la propagation de la vapeur d’eau par diffusion, justement au niveau des joints. La vapeur d’eau arrivant à les traverser, ce qui peut provoquer des soucis de condensation interne. Enfin, bien qu’il soit possible de faire circuler à l’intérieur du complexe le réseau électrique et la plomberie en entaillant légèrement celui-ci, le mieux est de ne pas prendre le risque de diminuer ses capacités isolantes et d’employer alors des complexes à rainures intégrées spécialement prévus pour. À défaut, il est possible d’utiliser des perches munies d’une extrémité chauffante pour percer les complexes en polystyrène.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Comment allez-vous effrayer vos invités pour Halloween ?
  • Je vais fabriquer des citrouilles Jack-O'-Lantern
  • Je mise sur les accessoires de déco
  • Avec mon déguisement DIY
keyboard_arrow_up