Ma newsletter

Auteur(s): bricoleurdudimanche

Les différents radiateurs


Avec l’arrivée des grands froids, les radiateurs risquent fort de reprendre du service durant les jours et les mois à venir. En acier, en fonte ou encore en aluminium, ils occupent une place centrale dans nos habitations. Pour passer l’hiver au chaud, sans pour autant dépenser une fortune, il est essentiel de s’intéresser à ses radiateurs. BricoleurDuDimanche vous propose donc cette semaine, pour ouvrir notre dossier sur les émetteurs de chaleur, un tour d’horizon sur le marché des radiateurs.


Les radiateurs représentent le système de diffusion de chaleur le plus utilisé dans les foyers français. Ce sont des échangeurs thermiques assurant le transfert des calories grâce à la circulation d’un liquide caloporteur. La chaleur y est transportée grâce à de l’eau chaude additionnée d’additif anticorrosion et antigel, ou par des résistances électriques.

Les radiateurs classiques

On distingue cinq grandes familles de radiateurs classiques : en fonte, en acier, en fonte d’aluminium, à chaleur douce, mais aussi mixtes. Ils fonctionnent tous par chauffage central à eau.

  Les radiateurs en fonte(1), généralement d’anciens modèles, sont particulièrement résistants et bénéficient d’une grande durée de vie. Avec une taille souvent imposante, ils ont une grande contenance d’eau et donc d’une forte inertie thermique. Ils conservent ainsi la chaleur plus longtemps que les autres types de radiateurs. Seule ombre au tableau, un encombrement majeur dut à une taille et un poids imposants. Leurs tarifs s’étalent entre 300 et 1000 euros.
  Plus légers et moins embarrassant, les radiateurs en acier(2) souffrent d’une faible inertie thermique et se refroidissent donc plus rapidement que les radiateurs en fonte. Ils ont cependant l’avantage de se réchauffer plus vite. Avec leur apparence moderne, ils s’adaptent à tous les intérieurs, offrant une large palette de couleurs, de formes mais aussi de prix, entre 17 et 300 euros.
  Réunissant les avantages des deux radiateurs précédents, les modèles en fonte d’aluminium(3) n’en ont pas pour autant les défauts. Ils chauffent donc rapidement et conservent longtemps la chaleur. Comptez entre 100 et 300 euros selon les modèles.
  Avec une inertie légère, mais une surface de contact importante, les radiateurs à chaleur douce(4) permettent une température de l’eau plus basse (environ 50 degrés) et sont utilisables avec des chaudières basse température, consommant et polluant peu. Leurs prix vont de 100 à 700 euros.
  Pouvant être alimenté avec de l’électricité ou bien de l’eau chaude, les radiateurs mixtes(5) offrent un confort et une souplesse d’utilisation pour les demi-saisons mais leur prix d’achat reste élevé, à partir de 400 euros pour les modèles de base.

Si les radiateurs classiques réclament peu d’entretien, il faut tout de même penser à les dépoussiérer et les purger après une longue période d’arrêt.

Les radiateurs électriques

On regroupe sous l’appellation « radiateurs électriques » un grand nombre d’émetteurs de chaleur fonctionnant à l’électricité. Vous offrant une chaleur harmonieuse et une maîtrise totale de la température, les radiateurs électriques restent constamment chauds mais ne stockent pas la chaleur.

Si leurs prix d’achat sont généralement bas, ils consomment énormément d’énergie, ce qui peut vite faire grimper vos factures d’électricité. Très variée, la gamme des émetteurs électriques offre un large choix avec des prix allant de 40 à 1500 euros.

Modèles premiers prix, (entre 80 et 300 euros) les convecteurs sont également ceux qui dépensent le plus d’énergie. Leur fonctionnement est simple, l’air froid rentre en bas de l’appareil et se réchauffe au contact des résistances électriques, il ressort ensuite réchauffé en par la grille de l’émetteur. Déconseillé pour les grands volumes, il diffuse une chaleur sèche, désagréable. En raison de ses piètres performances, ce type d’émetteurs est d’ailleurs voué à disparaître avec la mise en place des nouvelles normes sur l’énergie.

Moins gourmands en matière d’électricité les radiateurs à accumulation profitent pleinement du système des heures creuses EDF. Ils conservent la chaleur produite par les résistances électriques et la redistribuent ensuite par rayonnement tout au long de la journée. Il est regrettable que leur coût d’achat et d’installation soit encore assez élevée (700€ minimum).

Le radiateur à inertie, appelé également chauffage central électrique est une alternative proche du chauffage central classique. Économique, grâce à sa structure la plupart du temps en fonte d’aluminium, il consomme peu d’électricité et conserve bien la chaleur. La température est obtenue par rayonnement, le bloc de fonte étant chauffé par des résistances électriques. Ce sont les émetteurs électriques qui procurent le plus de confort et la chaleur la plus agréable, mais aussi les plus chers avec des tarifs compris entre 300 et 800 euros.

Le radiateur rayonnant se présente comme une alternative aux convecteurs, en consommant un peu moins d’énergie. Son principe est simple : il contient une plaque, chauffée par une résistance qui diffuse la chaleur par rayonnement aux objets et aux parois, qui réchauffent ensuite la pièce de façon homogène et continue. Les prix vont de 100 à 600 euros.

Le radiateur radiant procure lui aussi une chaleur par rayonnement grâce à de longs panneaux chauffés par des résistances. Il réchauffe instantanément la pièce mais la chaleur réduit lorsque l’on s’éloigne du radiateur. Il est lui aussi très gourmand en énergie et ne convient pas aux surface de plus de 50m².Les premiers prix sont disponibles à partir de 60 euros.

Viennent se rajouter à la liste les climatiseurs réversibles, qui peuvent faire office de chauffage, ainsi que les pompes à chaleur, tous deux fonctionnant sur secteur.

Pour un chauffage efficace et durable, BricoleurDuDimanche vous recommande avant tout une bonne isolation qui empêchera les déperditions d’énergie et de chaleur. Dans un souci écologique mais aussi économique nous vous conseillons d’éviter autant que possible les radiateurs électriques, dont l’énergie provient principalement du nucléaire dans notre pays.


Recommander cette page à un ami.








Voir aussi
A découvrir sur Bricoleurdudimanche
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Des vidéos pour tout savoir faire !
Des vidéos pour tout faire : tutos, trucs, astuces, savoir-faire, mode d'emploi, pour chaque instant de la vie.
Regarder les vidéos
Cuisine : réussir son aménagement
Souvent surnommée le cœur de la maison, la cuisine est une pièce à vivre importante dans l’habitation.
Voir le dossier
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier
Le sondage de la semaine
Eté 2017 : comment vous rafraîchissez-vous ?
  • J'ai installé une piscine dans mon jardin
  • J'ai installé une clim
  • Je mouille mes draps
  • J'utilise un brumisateur et ventilo
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des services et publicités personnalisés et pour analyser notre audience. En savoir plus ici.
keyboard_arrow_up