Bricoleur du Dimanche
Enfants avec leur pieds sur un radiateur
Accueil » Comment choisir un radiateur électrique ?

Comment choisir un radiateur électrique ?

Qui ne s’est jamais retrouvé perdu devant les différents modèles de radiateur électrique disponibles sur le marché ? A inertie, rayonnant, convecteur, à accumulation ou même premier prix, comment faire le bon choix ? On vous dit tout.

Les différents types de radiateurs électriques

Avant toute chose, il est important de connaître les différents types de radiateur électrique et leurs principales caractéristiques. On retrouve 3 technologies de diffusion de la chaleur : les convecteurs, les rayonnants sans inertie et les radiateurs à inertie.

Le radiateur électrique convecteur

Ce type de radiateur chauffe l’air directement grâce à une résistance électrique présente dans l’appareil. Sa montée en température est plutôt rapide. Avec ce type de radiateur, l’air est plutôt sec et la circulation de l’air tend à soulever les poussières. Son installation dans une chambre est peu recommandée pour ces raisons, surtout si vous avez des problèmes respiratoires ou des allergies.

Aussi connu sous le nom de “grille-pain”, il est peu économique. On évite donc de l’installer dans toute la maison, sous peine de voir sa facture d’électricité grimper en flèche.

Le radiateur rayonnant

Il est aussi appelé radiateur radiant. Il produit des infrarouges et diffuse une chaleur sous forme de rayonnement. Il peut arriver que certaines personnes aient l’impression que ce type de radiateur chauffe trop, car il n’est pas toujours aisé de le régler correctement.

Son principal inconvénient ? Lorsque le courant est coupé, le chauffage s’arrête immédiatement. En effet, il n’y pas de stockage de la chaleur dans ce type d’appareil.

Le radiateur à inertie

C’est le modèle le plus économique dans le domaine des radiateurs électriques. En effet, ils stockent la chaleur grâce à deux technologies :

  • un fluide caloporteur : glycol, huile…
  • un matériau : céramique, pierre volcanique…

Parmi les différents modèles disponibles sur le marché, on retrouve deux types de radiateurs très plébiscités ces dernières années :

  • le radiateur à chaleur douce

Il est composé d’une façade rayonnante chauffée par une résistance, et d’un cœur à inertie chauffé également par une autre résistance. Il monte vite en température et ne dépasse pas les 70°C. La chaleur est diffusée dans toute la pièce sans assécher l’air.

  • le radiateur à accumulation

Il a une vraie capacité à stocker la chaleur et à la restituer au fil de la journée. Grâce à sa grande capacité de stockage, le radiateur à accumulation peut stocker la chaleur la nuit (pendant les heures creuses) puis la restituer pendant la journée, lorsque l’on est en heures pleines.

Le radiateur soufflant

On l’utilise principalement comme radiateur d’appoint. Branché sur une prise électrique, il est idéal pour faire monter rapidement la température dans une salle de bain, par exemple. Extrêmement énergivore, on le réserve vraiment à un usage ponctuel.

Les critères à prendre en compte pour bien choisir son radiateur électrique

Maintenant que vous connaissez tous les types de radiateurs électriques, petit tour d’horizon des principaux critères à prendre en compte au moment de faire votre choix. C’est d’autant plus important en ce moment, à l’heure où la sobriété énergétique et le prix de l’électricité sont au cœur de nos préoccupations.

La ou les pièces où sont installés les radiateurs

On ne chauffe pas une chambre comme on chauffe son salon ou sa salle de bain. Pour les pièces de vie, où l’on passe le plus clair de notre temps, on privilégie les radiateurs à inertie.

Dans la chambre, il est recommandé d’avoir une température ne dépassant pas les 16°C pour bien dormir. Un chauffage peu puissant, comme un convecteur ou un radiateur rayonnant suffit largement. Idem pour les lieux de passage, comme un couloir.

La puissance du radiateur

Calculer la puissance d’un radiateur électrique est plutôt simple. Il vous suffit de multiplier le nombre de m2 de la pièce par 100W si votre logement est mal isolé. Dans un logement moderne, multipliez la surface par 60W seulement.

Le confort thermique et la consommation électrique

Le confort thermique est directement lié à la diffusion de la chaleur par l’appareil. Sur le marché, les radiateurs électriques à inertie sont le top du top (à l’heure où nous écrivons ces lignes). Ils consomment peu tout en offrant un excellent chauffage.

Le convecteur, le fameux grille-pain, est souvent privilégié car il est très abordable à l’achat. Mais il ne chauffe pas toujours une grande pièce comme il faut et il consomme énormément d’énergie.

Dans une pièce exposée plein sud ou dans laquelle on ne passe pas énormément de temps, on peut privilégier un modèle rayonnant.

Quelle température privilégier dans ma maison ?

Terminons cet article par une petite piqûre de rappel, qui pourrait vous être utile au moment de choisir vos radiateurs électriques. Voici les températures recommandées par l’ADEME :

  • 19°C dans les pièces de vie (salon, salle à manger, cuisine…)
  • 16°C dans les chambres
  • 17°C dans la salle de bain

Rédaction

Ajouter un commentaire