Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): bricoleurdudimanche

Eclairage du salon : aide au choix et conseils


Eclairage du salon : aide au choix et conseils

La tendance, en ce sombre automne, serait donc plutôt au cocooning : regarder un film confortablement installé sur un canapé, dévorer les dernières sorties littéraires, faire des apéros entre amis, entretenir les liens familiaux autour d’un jeux de société ou encore planifier les prochaines vacances estivales pour oublier le mauvais temps. Il est important que l’ambiance créée dans la pièce soit adaptée à votre activité et de ce point de vue l’éclairage joue sans aucun doute un rôle majeur. Cette semaine, BricoleurDuDimanche, vous donne quelques conseils et astuces pour que la lumière de votre salon en cette fin d’hiver s’adapte à vos envies.


L’importance d’un éclairage adapté

Le salon est LA pièce à vivre dans votre habitation. C’est donc le lieu de votre maison ou de votre appartement qui demande le plus de bénéficier d’un éclairage à la fois accueillant et intime. Ainsi, contrairement à la cuisine ou à une salle de bain, une source lumineuse centrale n’est pas la mieux adaptée.

Vous pouvez opter pour de nombreuses autres solutions et même les combiner pour ainsi les utiliser en fonction de vos humeurs et de vos goûts. C’est pourquoi un point sur les différents types d’éclairage semble tout indiqué pour pouvoir mieux s’y retrouver.

Les éclairages directs

Avec ce mode d’éclairage, la lumière est projetée sur une surface ou un objet précis de la pièce. Il est alors possible de jouer avec pour mettre en valeur certains aspects de votre décoration. Les luminaires les plus utilisés pour une utilisation directe sont les spots, lampes de bureau ou encore liseuses. Ceux-ci diffusent une lumière vive, qui peut avoir tendance à éblouir dans un premier temps, et à créer de nombreuses zones d’ombre. Par ailleurs, la forme du réflecteur ou de l’abat jour et l’éloignement de la lampe permet de jouer sur la grandeur et l’intensité de la surface éclairée.

Dans un salon, ce type d’éclairage est conseillé pour une utilisation en tant que lumière générale. C’est-à-dire qu’il constitue la source lumineuse nécessaire dont vous avez besoin pour vous repérer lorsque vous rentrez dans une pièce, sans avoir à souffrir d’une sensation d’obscurité par contraste. C’est l’éclairage qui vous permettra d’illuminer la quasi-intégralité de la pièce.

Les éclairages indirects.

Comme leur nom l’indique, ces lampes n’éclairent pas directement un objet ou une zone, mais permettent de donner un éclairage de contour et de créer facilement différentes ambiances. Ce sont majoritairement des appliques fixées aux murs ou des lampes halogènes dirigées vers le plafond. Les éclairages indirects s’appuient sur les surfaces de la pièce pour diffuser de manière plus intime et plus douce la lumière. Plus les revêtements de vos murs ou de votre plafond seront clairs, plus la lumière sera réfléchie. Pour éviter tout éblouissement, il est par conséquent préférable d’utiliser ce type de lampe sur un revêtement mat ou satiné.

Illuminer un mur peint avec une laque brillante augmenterait en effet les reflets et soulignerait maladroitement en surbrillance les points d’impacts de votre éclairage, ce qui vous empêcherait d’obtenir véritablement l’effet d’ambiance recherchée. Le grand avantage des éclairages indirects est leur capacité à transmettre un ressenti de chaleur et de confort dans votre intérieur.

Les éclairages diffusés

Ce type d’éclairage allie ingénieusement utilité et esthétisme. En effet, plus que des sources de lumière, ce sont des objets lumineux qui égaieront subtilement votre salon. Leur rendu diffus est obtenu grâce à des matériaux translucides qui permettent d’atténuer l’intensité de la source lumineuse tout en la diffusant dans toute la pièce. Cette génération de luminaires très originaux utilise des matières comme le verre dépoli, le plastique, du tissu fin, des briques de verre, du papier huilé, du parchemin, de la peau ou encore du papier de riz. Leurs formes, tailles et couleurs sont très variées et permettent de nombreuses fantaisies qui vous les feront apprécier en tant que décoration.

Si vous désirez acheter ce type d’éclairage, l’idéal est de trouver un luminaire que vous pouvez regarder sans être ébloui mais dont l’intensité lumineuse n’est pas trop atténuée par le matériau de diffusion pour garder tout de même un certain confort pour les yeux.

Quel éclairage pour quelle activité

Si vous aimez lire, vous abandonner à une grille de sudoku ou tout simplement pratiquer un loisir créatif, une bonne luminosité est capitale pour éviter fatigue oculaire et maux de tête. Le plus simple consiste à placer au dessus ou derrière vous une lampe, produisant un éclairage localisé. Pour les loisirs manuels, le plus indiqué, est un éclairage diffusé mais puissant (100 à 150W, selon les surfaces) accompagné de sources lumineuses qui permettront un éclairage plus précis de votre zone de travail.

L’objectif étant d’atténuer les contrastes, car contrairement à la lecture, l’espace parcouru par vos yeux ne reste pas concentré sur la même zone. Un éclairage trop intense ne permet pas de regarder la télévision dans des conditions optimales, sans parler des éventuels reflets dans l’écran qui nuisent à la visibilité de l’image. A l’inverse, l’ambiance " salle obscure " fatigue tout autant les yeux. L’idéal est d’opter pour un éclairage indirect doux, ou diffusé, situé sur les côtés ou en arrière de l’écran pour ne pas gêner la vue et atténuer les contrastes. Vous pourrez ainsi profiter confortablement de l’intégralité des films sans être gênés par des picotements aux yeux.

Quand vous recevez des amis, l’ambiance doit être différente : c’est un équilibre entre un éclairage ni trop vif ou aveuglant, ni trop sombre. Afin de créer une atmosphère conviviale, il est important de pas de laisser certains invités dans un coin d’ombre. La lumière doit donc être répartie uniformément dans tout le salon. Vous pouvez alors utiliser des appliques murales, afin d’obtenir des sources de lumières indirectes sur l’ensemble de votre pièce, ou employer trois à quatre lampes espacées émettant une lumière diffuse. Cela dépend bien évidement de la décoration que vous avez appliquée à votre salon.

Pour un confort visuel optimal quel que soit votre activité, l’idéal est d’installer solutions lumineuses qui vous permettront d’alterner et/ou d’associer éclairages directs, tamisés et indirects. Enfin n’oubliez pas que les beaux jours finiront bien par réellement arriver et que vous pourrez alors consommer la lumière naturelle des fins d’après-midi et des débuts de soirées sans modération. Aussi pensez à aménager vos pièces à vivre et à recevoir, et plus particulièrement votre salon, en fonction des fenêtres pour profiter au maximum de cette lumière naturelle et gratuite.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricoler, c’est avant tout :
  • Gagner en autonomie
  • Faire des économies
  • Un peu de tout ça !
keyboard_arrow_up