Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): hln

Installer une ruche dans son jardin : comment faire ?


Installer une ruche dans son jardin : comment faire ?

Depuis quelques années, de plus en plus de ruches fleurissent en ville et à la campagne dans les jardins des particuliers. En accueillant une colonie d’abeilles dans les règles de l’art, les apiculteurs amateurs s’assurent une savoureuse récolte de miel, ainsi que la pollinisation de leur jardin tout en participant à la protection d’une espèce menacée, mais indispensable à notre survie. Néanmoins, il ne suffit pas d’installer une ruche au fond de son jardin pour obtenir du miel. C’est pourquoi cette semaine, BricoleurDuDimanche vous dit tout pour installer une ruche dans votre jardin en toute sécurité tout en respectant votre environnement.


Les conditions pour installer une ruche dans son jardin

installer une ruche dans son jardinEn France, l’apiculture est une activité encadrée par législation afin de protéger aussi bien les abeilles que les humains. Ainsi, les communes, les départements et le code rural définissent des conditions bien précises pour l’installation d’un rucher. La réglementation stipule généralement que toute ruche doit être à plus de :

  100 mètres d’établissements à usage collectif (école, hôpitaux, HLM, caserne, poste, gare ...).
  20 mètres d’une voie publique.
  20 mètres de toute propriété privée.
  Toutefois, ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, sans solution de continuité.

À savoir qu’il ne suffit pas toujours de respecter la réglementation pour éviter les problèmes de voisinage. Ainsi, il est conseillé de vous assurer que votre entourage approuve votre projet avant de vous lancer.

De plus, les propriétaires de ruches sont considérés comme des éleveurs d’animaux. Il faut donc se déclarer à la Direction des Services Vétérinaires de votre département qui vous attribuera un numéro d’apiculteur. Vous devrez aussi souscrire à une prendre une assurance de responsabilité civile pour cette activité peu commune.

Enfin, pour la survie de votre essaim, la ruche doit être au calme et surélevée, ni trop à l’ombre ni trop au soleil. De ce fait, la sortie des ruches se situe le plus vers le Sud ou le Sud-Est.

Ruche : le matériel nécessaire

Outre la ruche qui coûte en moyenne 150 euros, l’apiculture nécessite toute une panoplie d’accessoires nécessaires au le bon déroulement des opérations. Ainsi, il faut investir dans des gants en basane, une combinaison ou une vareuse d’apiculteur, un casque ou une cagoule d’apiculteur, un enfumoir, un lève cadre, des cadres de cire et une brosse à abeille. Comptez en moyenne 500 euros pour l’équipement complet, ruche comprise. Une fois bien équipé, reste encore à attirer ou à acheter un essaim d’abeilles. À savoir qu’un essaim coûte en moyenne 100 euros et qu’il est fortement recommandé de le réserver en avance pour espérer en obtenir un dès le printemps. Enfin, pour augmenter les chances de survie d’un essaim il est vivement Le matériel nécessaire pour une rucherecommandé d’installer un point d’eau à proximité ( marre, fontaine...), mais aussi de planter des fleurs mellifères, par exemple une jachère fleurie. Ainsi, vous améliorerez les conditions de vie de l’essaim et par la même occasion la qualité du miel.

L’entretien de la ruche

L’entretien d’une ruche ne s’improvise pas, il faut en effet surveiller et stimuler vos abeilles à longueur d’année. Entre la surveillance de la ruche, le nourrissage des abeilles, l’élevage des reines, la récolte du miel, et l’hivernage, l’apiculture est une activité très prenante qui réclame de l’assiduité, de la méthode et surtout de la patience. Si l’entretien est négligé, la colonie risque fort de ne pas survivre. Aussi pour ne pas commettre d’erreur, il est préférable de vous renseigner auprès d’apiculteurs expérimentés notamment dans le cadre d’un stage ou d’une courte formation.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’apiculture, BricoleurDuDimanche vous encourage vivement à vous rapprocher d’une fédération apicole afin d’approfondir vos connaissances et de tisser des liens avec les apiculteurs de votre région.


Recommander cette page à un ami.








Voir aussi

A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

keyboard_arrow_up