Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter

Monter une cloison en plaques de plâtre sur ossature métallique


18 décembre 2008 Auteur(s): bricoleurdudimanche


Monter une cloison en plaques de plâtre sur ossature métallique

Pour monter un mur de séparation intérieur ou encore aménager des combles, les cloisons en plaques de plâtre sont extrêmement pratiques et relativement faciles à mettre en oeuvre.

Niveau de difficulté :

Moyen.

Outils et Matériaux nécessaire :

  Un cutter et/ou scie égoïne.
  Une scie à cloche (afin de percer les emplacements des prises/interrupteurs).
  Une règle métallique, équerre.
  Des cisailles.
  Un niveau à bulle.
  Un crayon.
  Un cordeau à poudre.
  Un mètre.
  Des rails et montants métalliques (existent de 36 à 90mm de large, selon l’épaisseur souhaitée de la cloison), en acier galvanisé.
  Des plaques de plâtre.
  De l’isolant en panneaux ou en rouleaux.
  Des vis auto-perforantes.

Avant leur utilisation, les plaques doivent être stockées à plat, en intérieur (elles n’aiment pas du tout l’humidité) et si possible surélevées par rapport au sol (par exemple en les posant sur des tasseaux régulièrement espacés).

Étape 1 : installation des rails

  Les rails servent de guide et « d’encadrement » pour la future cloison. Ils se placent donc sur le pourtour de la cloison (sol, murs latéraux et plafond).
  Ossature de la cloison : les rails doivent être placés avec le plus grand soin. S’ils ne sont pas parfaitement verticaux le long des murs d’appui latéraux, votre cloison ne sera pas droite.
  Prenez donc vos mesures avec précaution et tracez un trait au cordeau à poudre là ou passera le rail, puis un deuxième de la largeur du rail afin de délimiter précisément son futur emplacement au sol.

  Placez le rail, percez et chevillez environ tous les 50cm puis vissez.
  A partir de celui fixé au sol, montez les rails latéraux. Le plus simple consiste à placer le rail verticalement, emboîté dans le rail déjà fixé au sol. Positionnez-le à l’aide du niveau à bulle, puis fixez-le au mur (comme pour le rail de sol : percez, puis cheville et vis). Répétez l’opération sur l’autre côté.

Étape 2 : positionnement des montants.

  En fonction de la hauteur du mur, de la résistance souhaitée, ou de tout autre paramètre (porte, poutre), l’espacement recommandé entre les montants peut varier, il peut également être nécessaire de les doubler. Placez les montants aux intervalles conseillés, puis vérifiez à l’aide du niveau à bulle qu’ils sont verticaux, et vissez les aux rails à leurs extrémités.

Étape 3 : mise en place des plaques de plâtre (première face de la cloison).

  Les plaques de plâtre ne doivent pas être en contact avec le sol (afin d’éviter qu’elles ne prennent l’humidité).
  Mesurez la distance sol-plafond, et retranchez 1cm.
  Si besoin, anticipez le positionnement des éventuels boîtiers électriques (il sera plus facile de découper les emplacements nécessaires avant de fixer la plaque… et une erreur ne vous amènera pas à la remplacer), et découpez-les à l’aide de la scie cloche.
  Posez la plaque contre l’armature, en partant d’un côté et en ayant pris soin de placer une cale de 1cm sur le sol (une chute fera parfaitement l’affaire).
  Vissez la plaque contre l’armature à l’aide des vis auto perforantes, tous les 30cm et à au moins 1cm du bord de la plaque.
  Vissez avec précaution (la tête de vis ne doit plus dépasser, mais ne doit pas non plus passer à travers la plaque) et renouvelez l’opération sur toute la largeur du mur, sur une seule face dans un premier temps.

Étape 4 : isolation phonique, thermique, et électricité.

Cette étape peut ne pas être nécessaire s’il s’agit d’un simple mur de séparation, ou s’il ne portera aucun boîtier électrique.
  Pour les prises ou interrupteurs, faites courir les fils (gaines électriques) à l’intérieur de la cloison (des orifices sont prévus à cet effet dans les montants), et faites les dépasser là ou se trouveront les boîtiers.
  Pour l’isolation, plaquez vos panneaux entre les montants, sur toute la hauteur du mur. Faites-le au fur et à mesure, juste avant de placer les plaques, ainsi l’isolant sera maintenu dans la foulée et ne risquera pas de glisser.

Étape 5 : mise en place des plaques de plâtre (autre face).

Reportez vous à l’étape 3, le principe est le même.
  Il y a cependant quelques précautions à prendre en fonction de l’étape précédente : prenez garde de ne pas abîmer les éventuels fils électriques ou et ainsi qu’au positionnement de l’isolant.

Étape 6 : les finitions

  Installez les boîtiers électriques seuls, leurs façades seront à installer après les finitions (peinture, papier peint).
  Il reste ensuite à jointoyer les plaques entre elles et à faire disparaître les têtes de vis. Appliquez une couche d’enduit sur les rainures entre les plaques, puis une bande à joints (la bande est inutile pour masquer les têtes de vis). Ré-appliquez directement une couche d’enduit par-dessus la bande en appuyant bien, et lissez. Après séchage (une nuit), poncez légèrement puis passez une dernière couche d’enduit en débordant de quelques centimètres de part et d’autre de la jointure puis lissez soigneusement.

Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

En vacances, le bricolage :
  • Je l’oublie jusqu’à la rentrée !
  • C’est un loisir qui se pratique n’importe où !
  • Je n’y aurais pas pensé, mais s’il le faut…

fiches bricolage récentes


Page 1
keyboard_arrow_up