Préparation des murs et plafonds pour la pose de lambris

4 octobre 2007
Auteur(s): bricoleurdudimanche


Préparation des murs et plafonds pour la pose de lambris

Préparation des murs et plafonds pour la pose de lambris

Niveau de difficulté

Facile

Outils et matériaux nécessaires

  Des tasseaux de bois d’au moins 2m de longueur et 10mm d’épaisseur (des lattes à toît sont parfaites).
  Des chevilles.
  Des vis.
  Une perceuse.
  Des forets adaptés au matériau de votre mur.
  Des forets à bois.
  Un niveau à bulle.

Etape 1 : la pose des tasseaux

  Le réseau de tasseaux doit toujours être perpendiculaire au sens de pose du lambris.
  Un intervalle de 50 cm doit être respecté entre les tasseaux.

Pour la pose verticale du lambris, les tasseaux doivent être fixés horizontalement. Pour la pose horizontale des lambris, les tasseaux doivent être fixés verticalement. Pour la pose en oblique (disons à 45 degrés) des lambris, les tasseaux doivent être fixés à 45 degrés d’inclinaison perpendiculairement au sens désiré pour les lames de lambris.

Etape 2 : tracer au mur l’emplacement des tasseaux.

Il est conseillé d’être deux pour cette étape.
  A l’aide d’un cordeau a poudre, d’un niveau à bulle et d’une règle de maçon, reproduisez le schéma du plan de pose des tasseaux sur votre mur.

Etape 3 : préparation des tasseaux

  Il vous faut ensuite pré-percer les tasseaux avec un forets à bois de même diamètre que la cheville que vous utiliserez par la suite.
  Vous réaliserez des trous tous les 60 cm environ.

  Une fois les tasseaux percés, alignez les sur vos marquages puis percez le mur au niveau des trous pour marquer l’emplacement des chevilles.

Etape 4 : fixer les tasseaux

  Pour fixer les tasseaux au mur, il faut les visser dans une cheville adaptée à la nature du matériau et du mur.
  Pour des murs ou cloisons en béton, pierres de taille, moellons, ou briques pleines, vous utiliserez des chevilles standard à double ailette ou à ergots antirotation.
  Pour des murs cloisons en briques creuses, en plâtre ou encore en parpaings, vous utiliserez des chevilles à expansion en nylon, plastique ou métal.
  Pour des murs en béton cellulaire, utilisez des chevilles en plastique ou en métal à gros filetage. Dans tous les cas, le diamètre de perçage et le diamètre de la cheville doivent être identiques (sauf pour les matériaux tendres comme le plâtre, ou le diamètre de perçage doit être inférieur d’un millimètre à celui de la cheville).
  Percez le mur et insérez-y la cheville puis installez le tasseau contre le mur en veillant à bien respecter l’alignement des trous et de la cheville. Pour finir, fixez les tasseaux aux chevilles à l’aide d’une vis que vous ferez passer dans les trous du tasseau.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Poubelle verte, jaune, bleue, grise, rouge...
48 % C'est bon, je maîtrise les couleurs pour mes déchets (12)
36 % Hum, je vérifie souvent quelles sont les règles du tri sélectif (9)
16 % C'est un peu complexe, mais je fais du mieux que je peux (4)

25 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.

fiches bricolage récentes


...
Comment et pourquoi utiliser un télémètre laser pour un particulier ? le 06/04/2021 à 10h23 - Outillage et manipulations
...
Comment remettre un vieux plancher bois de niveau ? le 23/02/2021 à 08h09 - Entretien et réparations
...
Installation sanitaire : pourquoi et comment utiliser le multicouche ? le 01/02/2021 à 17h14 - Plomberie et sanitaires
...
Les différents plans de cuisine le 12/12/2018 à 12h15 - Définir ses projets
...
Comment fabriquer une tête de lit DIY ? le 03/10/2018 à 14h50 - Définir ses projets