Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): hln

Comment choisir un groupe électrogène ?


Comment choisir un groupe électrogène ?

Sur un chantier, dans un endroit isolé ou tout simplement en cas de coupure de courant, l’utilisation d’un groupe électrogène semble être la solution idéale pour produire rapidement de l’électricité de façon autonome. Encore faut-il choisir un modèle parfaitement adapté à vos besoins, mais aussi à l’environnement dans lequel vous comptez utiliser le groupe. C’est pourquoi cette semaine BricoleurDuDimanche vous donne les bons critères afin de trouver le groupe électrogène qui conviendra à vos attentes.


Choisir le carburant du groupe électrogène.

Tout comme les voitures, les groupes électrogènes peuvent être alimentés par différents types de carburants. Ainsi, la plupart des groupes fonctionnent soit avec du gazole soit avec de l’essence . Dans le cadre d’une utilisation domestique, il est préférable de choisir un groupe à essence, qui sera moins bruyant et moins volumineux qu’un groupe diesel. En revanche dans le cadre d’un chantier ou en extérieur, les groupes diesel sont plus adaptés et permettent de réaliser des économies sur la consommation. Par ailleurs, il existe quelques groupes électrogènes fonctionnant au gaz, ou aux bio-carburant, mais dont l’utilisation est encore peu développée.

Choisir la puissance du groupe électrogène.

Afin de déterminer la puissance dont vous avez besoin, il vous faut établir une liste des appareils que vous souhaitez faire fonctionner avec le groupe électrogène. En règle générale, il vous faut appliquer cette formule : Puissance nécessaire = puissance consommée par la/les machine(s) x 1,2. Par ailleurs dans le cas des lave-linges, des sèche-linges, des réfrigérateurs, climatiseurs, congélateur, ou des bétonnières la puissance consommée par la machine doit être multiplié par 3. Attention, lorsque vous regardez les caractéristiques du groupe, il est important de distinguer la puissance continue de la puissance maximum. En effet, c’est la puissance continue qui vous indique le rythme de croisière que peut tenir le groupe durant plusieurs heures d’affilée.

Choisir le système de régulation du courant du groupé électrogène.

Groupe électrogèneLa forme du signal électrique produit par les aternateurs des groupes doit être régulé afin de ne pas abîmer vos appareils. Pour ce faire, il existe 3 technologies différentes à choisir en fonction du type de machine que vous souhaitez alimenter avec le groupe. Pour les outils basiques, le courant peut être régulé par condensateur comme c’est le cas pour la technologie utilisée dans les groupes d’entrée de gamme. Pour des appareils sensibles aux microcoupures de courant comme les ordinateurs, mieux vaut opter pour un groupe à technologie AVR qui dispose d’un régulateur électronique limitant les variations de tension. Enfin, la technologie « Inverter » permet de générer un courant se rapprochant au mieux de ce que l’on peut trouver sur le réseau. Ainsi, le courant obtenu est parfaitement stable et régulier permettant ainsi de brancher sans risque la quasi-totalité des appareils, même les plus fragiles comme les matériels informatiques et hi-fi sur le groupe électrogène.

Choisir les options d’un groupe électrogène.

Une fois les éléments principaux choisis, il vous reste à déterminer quelques options. Le démarrage du groupe peut se faire manuellement, en tirant sur une corde comme pour les tondeuses à gazon ou bien de façon électrique via un démarreur électrique alimenté par une batterie. Une solution plus confortable qui évite d’avoir à fournir des efforts physiques. En outre, le groupe électrogène peut être monté sur roues ou simplement se porter à l’aide d’une poignée. Pour les modèles imposants et /ou voués à changer de régulièrement de place, il est vivement conseillé d’opter pour un groupe avec roue. Enfin, n’oubliez pas de prendre en considération le niveau sonore du groupe électrogène en fonction de l’utilisation que vous en ferez. Ainsi sur un chantier les exigences ne seront pas les même que dans le cadre d’une utilisation domestique où même les 70 décibels minimum imposés par les groupes électrogènes sont déjà envahissants.

Pour conclure cette enquête, BricoleurDuDimanche tient à vous préciser que l’utilisation d’un groupe électrogène n’est pas anodine, car elle produit du monoxyde de carbone, un gaz incolore et inodore, mais hautement toxique.Pour éviter les intoxications ou pire les accidents mortels, un groupe ne devra pas être employé dans un local fermé, à moins d’en déporter l’échappement, et de prévoir une aération suffisante.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Le bricolage en couple, c’est :
  • Une bonne idée
  • Une mauvaise idée
  • La question ne se pose pas, chacun son rayon !
keyboard_arrow_up