Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): hln

Comment choisir une scie circulaire ?


Comment choisir une scie circulaire ?

Puissante et efficace, la scie circulaire est un outil incontournable pour les amateurs de menuiserie. Avec sa lame dentée, elle permet de réaliser des découpes nettes et rapides sur une grande longueur et dans divers matériaux. Toutefois pour profiter pleinement de sa scie circulaire encore faut-il choisir un modèle adapté à votre chantier. C’est pourquoi cette semaine BricoleurDuDimanche vous donne toutes les clés pour acheter une scie circulaire qui correspond pleinement à vos attentes.


Les critères de choix :

La première question à se poser avant d’investir dans une scie circulaire est sa fréquence d’utilisation. En effet, si vous n’en avez qu’un besoin ponctuel sur un travail précis, mieux vaut opter pour de la location. En outre pour des utilisations occasionnelles, un modèle d’entrée de gamme devrait suffire. Toutefois, si vous êtes amené vous en servir régulièrement mieux vaut opter pour un modèle haut de gamme robuste et durable. Par ailleurs, il faut s’assurer que la puissance du moteur corresponde à votre usage. À savoir qu’il faut distinguer la puissance réclamée par l’outil, autrement dit la puissance absorbée de la puissance réelle restituée par le moteur, la puissance utile . Ainsi, pour un bricoleur occasionnel 500 Watts utiles suffiront amplement alors que pour un gros chantier il vaut prévoir un minimum de 1200 Watts utiles. D’autre part, la scie devra être choisie en fonction du type de travaux à effectuer. Ainsi pour des travaux en extérieur ou en hauteur il est préférable d’opter pour une scie portative et éventuellement sans fil. En revanche s’il s’agit uniquement de réaliser des découpes régulières et précises dans un atelier, vous privilégierez une scie stationnaire, c’est à dire encastrée dans une table. Autre élément à prendre en compte, la prise en main de la scie qui doit être facile à manier d’autant plus si c’est un modèle portatif. Enfin, il est important de prendre une scie dont le changement de lame s’effectue aisément ce qui est loin d’être le cas de tous les modèles,

Le choix de la lame :

En matière de lame pour les scies circulaires, le choix ne manque pas. Ainsi, les lames en carbure avec une denture en biseaux alternés sont les plus usuelles car polyvalentes. En effet, elles conviennent pour les découpes de bois massif, de panneaux, de mélaminé, mais aussi pour le débitage du bois brut. À savoir qu’il est vivement conseillé de choisir une lame en carbure avec un talon anti-recul afin de minimiser les déchets de matière et limiter l’effort de coupe en évitant les a coup. En outre, si le bois scier est susceptible de contenir des clous, il est conseillé de choisir une lame e carbure coupe clou. Quant aux lames en acier, elles sont réservées aux chantiers de grande ampleur, car elles sont très robustes, mais ne permettent pas une découpe précise du bois . Enfin, reste à déterminer la fréquence de la denture de la lame. S’il s’agit de découper du bois dans le sens fil et que le degré de finition importe peu, une lame comportant moins de 40 dents suffira. En revanche, si la découpe s’effectue en dans le sens inverse du bois ou si elle doit être précise et nette comme pour découper du parquet ou du stratifié, il faut alors prévoir une lame à plus de 60 dents.

Les différentes options et accessoires :

En magasin, les vendeurs ont tendance à vous conseiller toujours plus d’options et d’accessoires. Toutefois, seuls quelques un sont réellement nécessaires. Ainsi pour vous faciliter la tâche il est conseillé d’opter un guide ou un rail de guidage en métal qui vous aidera à rester droit en revanche, l’option laser s’avère moins utile que sur les scies sauteuses pour lesquelles le laser aide à obtenir rectiligne. Pour plus de solidité, il est conseillé d’acheter une scie qui possède déjà un rail et non une scie à laquelle vous rajouterez un rail par la suite. Par ailleurs, mieux vaut privilégier les scies dotées d’un système de sécurité qui empêche les déclenchements intempestifs de l’outil ainsi que d’un système de débrayage de la lame afin que celle-ci s’arrête sans danger pour vos doigts en cas de problème. Puis, pour plus de confort d’utilisation, il est préférable de choisir une scie qui possède un dispositif de blocage de l’arbre-porte-lame. Ainsi, les changements de lames se feront en un tour de main. Après avoir choisi les options de votre scie, il reste ensuite à acheter quelques accessoires indispensables pour garantir votre sécurité lorsque vous bricolerez. Ainsi, il est souhaitable de prévoir des lunettes pour protéger vos yeux des éventuels éclats ainsi que des gants de travail adaptés. Enfin si vous comptez utiliser votre scie plusieurs heures d’affilée il est fortement conseillé d’investir dans un casque anti-bruit ou dans des bouchons d’oreilles.

Enfin, pour compléter cette enquête BricoleurDuDimanche vous propose de découvrir le rayon scie sauteuse d’un grand magasin de bricolage.


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

Bricoler, c’est avant tout :
  • Gagner en autonomie
  • Faire des économies
  • Un peu de tout ça !
keyboard_arrow_up