Le pisé, un matériau de construction en terre crue.

9 mars 2012
Auteur(s): hln


Le pisé, une technique de construction ancestrale

Le pisé, une technique de construction ancestrale

Le pisé est un système de construction utilisé depuis des siècles. À base de terre, il est largement répandu à travers le monde, ainsi, on retrouve aussi bien en Chine, qu’au Maroc en passant par l’Amérique du Sud. Toutefois, en France cette méthode qui fut pourtant utilisée dans de nombreuses régions notamment en Savoie ou dans le Limousin, semble avoir été oublié malgré ses nombreux avantages. C’est pourquoi cette semaine BricoleurDuDimanche vous invite à découvrir ou à redécouvrir le Pisé, une technique de construction qui gagne à être connue.


Qu’est ce que le Pisé ?

terre compactée Le pisé est un matériau de construction monolithique relativement simple à mettre en place. Il s’agit de compacter de la terre crue et battue, légèrement humidifiée, dans un système de coffrage en bois. Une fois compactée, la terre forme un mélange homogène et solide qui n’a besoin d’aucun soutien et permet ainsi de créer des murs robustes de toutes tailles. La terre utilisée pour le pisé est généralement locale, récupérée sur les lieux du chantier ou à proximité. Néanmoins, toutes les terres ne conviennent pas pour le pisé. En effet, la terre utilisée pour fabriquer des murs en pisé doit avoir une granulométrie variée autrement dit elle doit contenir des gravillons, de l’argile, du limon et sable. Si la terre est trop fine, elle peut alors être amendée avec de la chaux ou du ciment. À savoir que la terre qui constitue le pisé se trouve généralement dans la seconde strate du sol, en dessous de la terre végétale. Par ailleurs, une fois installé, le pisé est généralement recouvert d’un crépi ou enduit fabriqué à base de chaux. Attention, les enduits en plâtre ou en ciment ainsi que la peinture sont à proscrire, car ils altèrent les qualités du pisé.

Les avantages et les inconvénients du Pisé

Outre ses aspects écologiques et économiques indéniables, le pisé est un matériau qui offre de nombreuses qualités. Robuste et durable, le pisé à l’avantage de résister aux épreuves du temps à la condition d’être correctement entretenu. De plus, c’est un matériau respirant qui régule l’humidité de la maison et qui emmagasine la chaleur environnante grâce à son inertie, ce qui permet de réaliser des économies d’énergies. Par ailleurs, le pisé est un bon isolant phonique. Enfin, la terre crue est extrêmement résistante face aux incendies. Toutefois, le pisé s’avère être un matériau complexe à entretenir et à rénover. En effet il supporte mal l’humidité et nécessite des produits bien spécifiques en cas de travaux. À savoir qu’au fil du temps il est possible de voir apparaître des fissures ainsi que du salpêtre sur un mur en pisé. Enfin, nous regretterons le manque de professionnels qualifiés ayant le savoir-faire nécessaire pour s’occuper de murs en pisé.

Le pisé côté pratique

L’installation ou la rénovation d’un mur en pisé peut être réalisée selon différentes techniques qui varient en fonction des régions et des pays. Si la réalisation d’un mur en pisé peut être faite dans le cadre d’une autoconstruction, ce n’est pas le cas pour la rénovation d’un mur existant qui réclame plus de compétences. Néanmoins, si vous souhaitez vous lancer dans le pisé, il est fortement conseillé de participer à un stage de formation pour acquérir le savoir-faire nécessaire. À savoir que ce type de stage dure en moyenne une semaine et coûte aux alentours de 1000 euros. Par ailleurs, le pisé est un matériau très économique qui réclame peu d’investissement si la terre disponible sur place est convenable. De plus, cette technique nécessite peu d’outils ce qui limite les dépenses. Enfin, niveau entretien il faut prévoir de refaire l’enduit du pisé tous les quatre ans et si besoin faire réparer les éventuelles fissures par des professionnels qualifiés.

Pour conclure cette enquête, BricoleurDuDimanche vous invite à vous renseigner sur les autres techniques de construction en terre crue comme le torchis, l’adobe ou encore la bauge, des matériaux tout aussi écologiques et économiques.

Connexion

Inscrivez-vous gratuitement !

A découvrir

Précédent Suivant

Le sondage du moment

Bonnes résolutions bricolage 2021
52 % Je range et je trie le bazar dans mon garage (24)
33 % J'arrête de remettre à demain les petites réparations (15)
15 % Je bricole avec plus de matériaux écolos (7)

46 Votes

Connectez vous pour voter !
Voir les autres sondages.