Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter
Auteur(s): hln

Le poêle de masse, la chaleur venue du nord.


Le poêle de masse, la chaleur venue du nord.

Le poêle de masse, également appelé poêle à inertie ou poêle scandinave, est un système de chauffage méconnu, mais pourtant efficace, venu du Grand Nord. Sa conception originale est particulièrement appréciée dans les pays froids afin d’obtenir une chaleur constante et douce sans pour autant consommer un stère de bois par mois. C’est pourquoi cette semaine BricoleurDuDimanche va voir ce qu’il se fait en Europe du Nord pour vous faire découvrir le poêle de masse.


Le fonctionnement du poêle de masse.

Le principe du poêle à inertie consiste à produire une grosse flambée à haute température dont la chaleur est stockée dans la masse du poêle puis restituée lentement, par rayonnement durant une durée pouvant aller de douze à vingt cinq heures en fonction du volume du poêle. C’est en effet le poids du poêle, généralement une tonne, qui permet le rayonnement de la chaleur sur une longue période de temps.

Pour obtenir de meilleures performances, les poêles de masse utilisent le principe de la postcombustion. C’est-à-dire qu’ils se composent de deux chambres de combustion au lieu d’une seule dans les poêles classiques. Cela permet à la chaleur de circuler et de se diffuser profondément et uniformément dans la masse du poêle. Attention, le combustible utilisé doit être parfaitement sec, peu importe son essence, sans quoi la combustion sera incomplète et donc le poêle moins efficace. Par ailleurs, il est possible d’intégrer au poêle de masse un four à bois ou encore un banc chauffant. Enfin, niveau esthétique les finitions du poêle peuvent être en faïence, en terre cuite, en pierre ou encore en briques réfractaires

Les avantages et les inconvénients du poêle de masse.

vincent-picarfLes atouts principaux du poêle de masse sont d’ordre économique et écologique. En effet, il réduit considérablement la consommation de bois comparé à un poêle classique ou à un insert, permettant ainsi de réduire quasiment de moitié le budget chauffage d’un foyer. Ainsi, avec un poêle de grande taille judicieusement placé, il est possible de chauffer l’ensemble d’un logement à condition que celui-ci soit bien isolé et bien agencé. Au niveau écologique, les fumées et les gaz rejetés par le poêle contiennent peu de substances nocives et polluantes grâce à la combustion complète du bois. De plus, les poêles à bois maintiennent une chaleur douce et constante pour de nombreuses heures, même après la flambée. Cela vous évite de laisser le feu allumé lorsque vous dormez ou en votre absence. Néanmoins, le poids imposant de ces poêles ne permet pas de les installer dans tous les types de logement et de plus, la mise en place nécessite parfois des travaux de consolidation du sol longs et coûteux. Notons aussi, que plus les poêles sont lourds et plus ils mettent de temps à se réchauffer, ainsi en cas l’absence prolongée, il faut parfois attendre plus de 24 heures pour que le logement soit réchauffé correctement. Derniers défauts et non des moindres, le prix, puisqu’il faut compter 4 000 € minimum pour en acquérir un. De plus, le manque de distributeurs et d’artisans qualifiés pour installer et concevoir ce type de chauffage est aussi un inconvénient à prendre en compte lors de votre décision.

L’installation et l’entretien d’un poêle de masse.

L’installation et la conception d’un poêle de masse représente un travail conséquent. Qu’il s’agisse d’un modèle en kit, d’une autoconstruction ou d’un poêle réalisé sur mesure par un artisan, il n’est pas simple de choisir ou de fabriquer le modèle adapté aux besoins de la maison et de le mettre en place. Attention avant de se lancer dans une auto-construction, il est fortement recommandé de se documenter auprès d’autres autoconstructeurs, dans des livres ou mieux de suivre un stage. Quant à l’entretien, il est assez limité avec au moins un ramonage et une visite de contrôle obligatoire chaque année ainsi que la vidange de la trappe de nettoyage à faire de temps à autre.

Enfin, les poêles de masse sont éligibles au crédit d’impôt, à hauteur de 50 % maximum pour l’achat et la pose d’un poêle de masse réalisés un professionnel qualifié, une aide financière non négligeable vu les tarifs pratiqués.

Crédit photo : Hespul, Tulikivi et Vincent Pucarf


Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
Envie de changer de cuisine ?
Envie d'une cuisine équipée et sur-mesure ? Rendez-vous sur Cuisine Plus pour réaliser la cuisine idéale !
Découvrir nos cuisines
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils

Le sondage de la semaine

Les températures baissent...
keyboard_arrow_up