Passionnés de bricolage ? Recevez toutes les semaines notre newsletter pour plein d'astuces, conseils et vidéos !

Ma newsletter

Réaliser manuellement un assemblage à tenon et à mortaise simple


20 décembre 2006 Auteur(s): bricoleurdudimanche


Réaliser manuellement un assemblage à tenon et à mortaise simple

Niveau de difficulté :

Expérimenté.

Outils nécessaires :

De la colle à bois. Un ciseau à bois. Un crayon de bois. Un cutter. Un établi pliant ou un étau. Une scie à dos. Un trusquin ou à défaut un mètre plat.

L’assemblage à tenon et à mortaise est un assemblage qui s’insère dans l’épaisseur d’un montant ou d’une traverse. Outre la conception de meubles où il très populaire, cet assemblage est aussi très souvent utilisé pour fixer la traverse du châssis de la porte aux montants. Ce procédé induit donc une solidité d’assemblage très sûre et résistante. Ses déclinaisons sont nombreuses, on parle d’assemblages tenon-mortaise en L, en T, simple, chevillé, double… Avec des tenons renforcés et tronqués ou encore des faux tenons.

Sur cet exemple vous pouvez voir un assemblage tenon-mortaise simple en T, celui que vous allez réaliser :

Etape 1 : tracer la découpe du tenon à effectuer.

Pour réaliser le tracé de la découpe permettant la conception d’un tenon, la première étape consiste à prendre les repères nécessaires à la délimitation de l’épaulement c’est-à-dire de la partie d’épaisseur à débiter pour que le tenon puisse s’introduire dans une mortaise. A ce propos, l’épaisseur d’un tenon ne doit pas être supérieure au tiers de l’épaisseur de la mortaise, sans quoi l’assemblage s’en trouverait fragilisé. Pour cela, il vous suffit de juxtaposer à angle droit la pièce du futur tenon à la traverse à laquelle vous souhaitez l’assembler, de façon à son que son extrémité soit bord à bord avec elle, et de tracer un trait sur toute sa largeur. Reportez ensuite ces mesures sur toutes les faces du futur tenon en y traçant un trait continu horizontal. Déterminez ensuite l’épaisseur du tenon en traçant deux lignes parallèles verticales qui montent du trait d’épaulement que vous venez de réaliser et se prolongent ensuite sur la face horizontale pour servir de point de repère à la future coupe.

Etape 2 : découper le tenon.

Servez vous d’un établi ou d’un étau pour maintenir la traverse que vous venez de préparer verticalement et munissez vous de la scie à dos pour procéder à la découpe. Positionnez la lame de la scie sur le premier tracé et sciez bien droit jusqu’au trait horizontal, puis faites la même chose pour le second trait.

Libérez la traverse de sa prise, maintenez la bien à plat et sciez l’un après l’autre les côtés, de la ligne d’épaulement à la rencontre de vos précédentes coupes.

Le tenon est maintenant prêt.

Etape 3 : tracer la découpe de la mortaise à réaliser.

Servez vous des dimensions du tenon pour tracer sur la seconde traverse les deux lignes parallèles qui détermineront la longueur de la mortaise. Puis reliez des deux côtés pour délimiter l’épaisseur de la mortaise. Pour cette étape du tracé, préférez l’usage du cutter au crayon de bois, les entailles qu’il réalise dans le bois faciliteront le travail du ciseau à bois en lui permettant de prendre appui.

Réalisez un tracé identique sur la face opposée de la traverse. Pour faciliter votre prise de repères dans ce second tracé, n’hésitez pas à faire courir les lignes de démarcation de la longueur de la mortaise sur le pourtour de la pièce.

Etape 4 : découper la mortaise.

Stabilisez la traverse en présentant une face du tracé de la mortaise à découper vers le haut. A l’aide du ciseau à bois et du maillet, découpez la mortaise en procédant petit à petit et en évacuant au fur et à mesure la poussière et les petits débris de bois qui s’accumulent.

Une fois la découpe du premier côté bien avancée, retournez la traverse et servez vous du second tracé pour continuer à travailler avec le ciseau à bois. Le reste du bois ne tardera pas à tomber. Puis façonnez bien les contours de la mortaise ainsi formée. Il ne doit pas non plus y avoir de jeu.

Etape 5 : préparer le collage de l’assemblage.

Avant d’aller plus loin, prenez le temps de vérifier que le tenon s’emboîte dans la mortaise au niveau de son épaisseur. Si ce n’est pas le cas et que le tenon est trop épais retravaillez le par ponçages successifs jusqu’à ce qu’il s’adapte.

Préparez le collage en effectuant un rapide nettoyage des pièces à assembler, en enlevant la poussière produite durant les étapes précédentes. Les surfaces doivent être propres pour bien coller.

Etape 6 : procéder au collage de l’assemblage.

Encollez les faces du tenon et l’intérieur de la mortaise, procédez à l’assemblage et essuyez les traces de colle dues au surplus. Stabilisez l’assemblage durant le temps de prise de la colle.

Recommander cette page à un ami.








A découvrir sur Bricoleurdudimanche

Nos bricoleurs ont du talent !
Suivez en vidéo les aventures de nos bricoleurs : conseils, astuces et réalisations
Voir nos vidéos
Le guide de la construction maison
Plus de 190 vidéos bricolage, pour apprendre à construire sa maison soi même !
Regarder les vidéos
DIY, inspirez-vous de nos idées déco !
Pas assez de budget pour votre déco ? Découvrez nos conseils pour la créer vous-même ! Soyez créatifs !
Voir nos conseils
Construisez votre projet avec Homly You
Nous compléterons votre projet de travaux avec vous pour qu’il soit précis pour nos artisans.
Voir le formulaire
Bien se protéger des effractions
La sécurité est un élément essentiel de l’habitation, dans ce dossier découvrez les différentes solutions pour protéger vos biens.
Voir le dossier

Le sondage de la semaine

En vacances, le bricolage :
  • Je l’oublie jusqu’à la rentrée !
  • C’est un loisir qui se pratique n’importe où !
  • Je n’y aurais pas pensé, mais s’il le faut…

fiches bricolage récentes


Page 1
keyboard_arrow_up