Bricoleur du Dimanche
Accueil » Les murs végétaux, une façade verdoyante !

Les murs végétaux, une façade verdoyante !

Le choix des plantes pour un mur végétal

Le choix des espèces est déterminant dans la végétalisation d’une façade. Ainsi parmi les plantes grimpantes on distinguera quatre grandes familles, en fonction de leur type ancrage sur le mur. En premier lieu, les plantes à crampons comme le lierre, l’hortensia grimpant ou la vigne vierge ont la particularité de posséder des petites ventouses de quelques millimètres leur permettant de s’agripper sur n’importe quelle surface, et ce, sans support. Les plantes à tiges volubiles, notamment le chèvre feuille, la clématite ou la glycine,s’enroulent quant à elles grâce à leur tige autour d’un support vertical. Les plantes à vrilles, comme la vigne ou les passiflores s’accrochent autour de n’importe quel support comme les branchages ou les treillis. En dernier lieu, les plantes sarmenteuses; comme les rosiers grimpants ou les jasmins d’hiver avec leurs tiges longues et flexibles viennent s’adosser sur le mur ,en se fixant avec des attaches sur des tuteurs ou du treillage. Par ailleurs, il est préférable de vérifier que les espèces choisies soient compatibles avec le degré ensoleillement de vos murs.

Le choix du support

En matière de support, le choix ne manque pas. Les treillages en bois qui sont les plus répandus et les moins onéreux s’installent aisément. Ils ont toutefois une durée de vie limitée, comparée aux treillages et aux autres structures en métal qui avèrent bien plus résistantes mais moins esthétiques et plus laborieuses à installer que leurs homologues en bois. Attention, les plantes à feuillage caduque perdent leurs feuilles en automne, de ce fait, leur support doit être le plus esthétique possible, car il sera visible une bonne partie de l’année.

Les avantages et les inconvénients d’un mur végétal

Outre l’aspect esthétique, la végétalisation de vos façades offre l’avantage de réguler la température de la maison en diminuant échauffements des murs à la belle saison et en les protégeant du froid durant l’hiver. L’abondance de feuillage protège aussi la façade de la pollution. De plus, cette végétation augmente la bio diversité de votre environnement et procure un refuge à toute une population d’oiseaux et de petits animaux.
Notons toutefois que les plantes grimpantes ne présentent pas que des avantages. En effet, la plupart de ces espèces ont tendance à altérer les revêtements et les tuiles surtout si ces derniers sont déjà en mauvais état. De plus, la végétation est susceptible d’attirer des colonies d’insectes indésirables comme les bourdons et les guêpes. Enfin,ce type d’installation réclame un entretien conséquent, en particulier la première année où il faut veiller à son arrosage sans oublier les tailles printanières annuelles, à réaliser après la floraison.

Vous pouvez planter quelques fleurs grimpantes et colorées comme des capucines ou les ipomées afin d’égayer votre façade .

Rédaction

Ajouter un commentaire