Bricoleur du Dimanche
Accueil » porte blindée pour une maison sécurisée

porte blindée pour une maison sécurisée

Les certifications

Parmi les normes européennes, les marques et les certifications en tout genre, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver afin d’acquérir du matériel de qualité. Lorsque vous achetez un bloc porte, ce dernier ne doit posséder que deux labels, l’un pour le blindage, l’autre pour la serrure, et répondre à la norme Européenne ENV 1627. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut s’adresser à un autre vendeur. Les serrures sont certifiées par la norme A2P. Elle décrit le temps de résistance à l’effraction testé en laboratoire. Ainsi les A2P1 cèdent au bout de cinq minutes, les A2P2 au bout de dix minutes et les AP2P3 au bout de quinze minutes. Les blindages ou bloc portes sont certifiées par les normes A2P BP1, A2P BP2 ou ADP BP3, qui correspond à la résistance maximum.
Si vous désirez vous assurer contre le vol, vérifiez que les certifications et la qualité de votre porte correspondent bien aux exigences de votre assureur.

Comment blinder sa porte ?

Il existe différentes techniques afin de blinder sa porte sans la remplacer dans sa totalité. A moins d’être un bon bricoleur, il est préférable de faire appel à un menuisier ou à un serrurier pour le blindage. On parle de « blindage plat », lorsque la tôle se visse directement sur la face intérieure de la porte. Ce blindage est déconseillé car il ne protège pas les charnières de la porte, souvent mises en cause lors des effractions, mais aussi car il augmente considérable le poids de votre porte, ce qui met les huisseries à rude épreuve. Le « blindage pivot » consiste à remplacer les charnières par des modèles plus solides tout en rajoutant de la tôle de blindage ainsi qu’une cornière sur l’huisserie. On peut améliorer ce type de blindage en y rajoutant un dispositif « anti pince », c’est-à-dire de la tôle pliée sur l’ensemble de l’huisserie ainsi qu’une barre en acier entre les montant de la porte. Le « super blindage classique » vient entièrement recouvrir la porte, sur laquelle on installe quatre nouvelles charnières à roulement à billes, ainsi qu’un cadre d’huisserie en acier en forme de Z et une barre de seuil. Il offre une excellente résistance aux intrusions et peut également se renforcer avec un système « anti pince. » Comptez de mille à trois mille euros le blindage en fonction des matériaux et de l’artisan.

Acheter un bloc porte

Le remplacement total de vos huisseries par un nouveau bloc porte entièrement blindé reste la solution la plus efficace contre les effractions. La porte et l’encadrement sont constitués d’un seul bloc en métal ou en acier. Les finitions sont généralement réalisées avec du bois pour une esthétique soignée. Ce type de porte vous offre une isolation thermique et phonique élevée et résiste au feu une dizaine de minutes. Regrettons toutefois que leurs dimensions soient généralement standardisées et que leur prix d’achat soit assez élevé, à partir de 2000 euros. Pour vous assurer du sérieux de l’artisan et ou du revendeur, il est préférable de choisir un professionnel agréé ou concessionnaire d’une enseigne réputée.

Avec votre blindage, n’oubliez pas de prévoir une serrure de qualité avec au minimum trois points, voire cinq. Vous pouvez aussi coupler ce dispositif avec un système de vidéo-surveillance pour encore plus de sécurité.

Rédaction

Ajouter un commentaire